2006 en Afrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années du thème Afrique :
../.. - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - ../..

Chronologie mensuelle 2006 du thème Afrique :
<-- - Janv. - Févr. - Mars - Avr. - Mai - Juin -Juil. - Août - Sept. - Oct. - Nov. - Déc. - -->

Organisations internationales[modifier | modifier le code]

Union africaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Union africaine.
  • L’Union africaine s’est réunie en sommet à Khartoum (Soudan) les 23 et 24 janvier 2006.
    • L’Union africaine s’est prononcée contre l’extradition en Belgique de l’ancien président tchadien Hissène Habré et a annoncé la constitution d’une commission afin de trouver une juridiction africaine pour le juger.
    • Denis Sassou-Nguesso, président de la République du Congo devient président de l’Union africaine. La présidence aurait dû revenir au Soudan, mais à la demande de plusieurs pays africains, le président soudanais Omar el-Béchir a décidé de laisser sa place pour cette année. L’Union africaine est en effet un acteur dans la résolution de la guerre civile au Darfour et une présidence soudanaise aurait discrédité l’Union africaine.

Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest[modifier | modifier le code]

La CEDEAO a demandé au G8 d’étendre l’annulation de la dette à l’ensemble des pays membres de l’organisation. Elle a reconduit à sa tête Mamadou Tandja et a décidé de la transformation du secrétariat en commission avec un président, un vice-président et 7 commissaires.

La CEDEAO se félicite de la nomination d’un premier ministre de consensus et la composition d’un gouvernement d’unité nationale en Côte d’Ivoire, ainsi que de la tenue des élections présidentielles au Liberia et en Guinée-Bissau.

Sur le plan économique, les chefs d’État de la CEDEAO souhaitent la création d’une compagnie aérienne régionale pour « surmonter les difficultés de transport aérien » dans la sous-région.

  • Lors du sommet d’Abuja le 14 juin 2006, les chefs d’États de la Cédéao ont approuvé une modification de l’organisation. Le secrétariat est remplacé par une commission de neuf commissaires, issus à tour de rôle des pays membres. Le mandat de 4 ans des premiers commissaires, issu du Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Ghana, du Mali, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de Sierra Leone et du Togo débutera en janvier 2007. Le Ghana assurera la présidence de la commission et le Burkina Faso la vice-présidence.

La Cédéao a également adopté une convention qui prévoit « d'interdire le transfert des armes légères au sein de la communauté et entre les États membres, sauf pour les besoins de sécurité légitimes de ces États ou pour leur participation à des opérations de maintien de la paix ».

Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale[modifier | modifier le code]

  • Réunion du 7e sommet de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC) à Libreville (Gabon) le 16 mars 2006. Les chefs d’État de l’organisation ont décidé la mise en place d’un comité stratégique inter-États chargé d'élaborer le projet de restructuration des institutions. Ils se sont également préoccupé de la grippe aviaire, signalée au Cameroun et ont apporté un soutien au président tchadien Idriss Déby Itno dans le conflit qui l’oppose au Soudan. Idriss Déby Itno prend la présidence de la CEMAC.

Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA)[modifier | modifier le code]

Les chefs d’État n’ont pu se mettre d’accords sur les remplacements de Charles Konan Banny, nommé premier ministre en Côte d’Ivoire, à la présidence de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) et de Yayi Boni, élu président au Bénin, à la tête de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Ils ont décidé de prolonger les mandats des présidents intérimaires, le burkinabé Damo Justin Barro à la BCEAO et le malien Issa Coulibaly à la BOAD jusqu’à un projet sommet qui devrait se tenir à Ouagadougou.

Communauté d’Afrique de l’Est[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Communauté d'Afrique de l'Est.

Autres organisations[modifier | modifier le code]

Le problème de la dette a été au cœur des échanges. Pour Barry Aminata Touré, présidente de la Coalition des alternatives africaines dettes et développement (CAD-Mali), « l'annulation pure et simple de la dette des pays du tiers-monde pour enfin mettre les pays pauvres sur les rails du développement ». L’agriculture et particulièrement les OGM, l’accès à l’eau et l’immigration ont également des sujets débattus par les participants. Selon Diadié Yacouba Dagnoko, ancien ministre de la Culture et un des coordinateurs du FSM, le forum, qui a accueilli entre 15 et 20 000 participants, aurait coûté 700 millions de francs CFA. S’inscrivant dans le cadre de la 6e édition du Forum social mondial, le Collectif citoyen pour la restitution et le développement intégré du rail (Cocidirail) a demandé la renationalisation du chemin de fer malien, la réouverture des gares fermées. Il a promis de faire battre Amadou Toumani Touré s’il se présentait à sa réélection en 2007, pour protester contre ses promesses non tenues.

  • Forum des peuples : La 5e édition du Forum des peuples a eu lieu à Gao du 14 au 17 juillet 2006. Dans une déclaration finale, les participants, venu pour la plupart d’Afrique mais aussi d’Europe et d’Amérique du Nord, ont réclamé «La suppression du FMI et de la Banque mondiale et la mise sur pied d’institutions nouvelles contrôlées démocratiquement par les États et les citoyens au service du développement réel et durable», l’arrêt des privatisations et la nationalisation des sociétés stratégiques, l’annulation totale et inconditionnelle de la dette des pays du tiers-monde. Les participants également rejettent « la politique répressive et sélective de l’immigration » et demande résolution rapide des conflits au Darfour (Soudan), en Côte d’Ivoire et au Proche-Orient[3].
  • Conférence internationale sur la région des Grands Lacs africains : Le 2e sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs africains (CIRGL) s'est tenu à Nairobi les 14 et 15 décembre. Les représentants de 11 pays, chefs d’État ou de gouvernement, et des représentants de l’Union africaine et des Nations unies se sont réunis et ont signé un traité régional sur la sécurité, la stabilité et le développement qui prévoit notamment un plan de développement dont le coût de 2 milliards de dollars devrait être financé par les États membres, les bailleurs de fond et la Banque africaine de développement[4].

Élections[modifier | modifier le code]

  • Bénin : élection présidentielle. Mathieu Kérékou, président sortant, ne se représentait pas. À l’issue du premier tour qui s'est déroulé le 5 mars, il a dénoncé les conditions d’organisation et évoquait des fraudes. Plusieurs partis politiques, comme la Renaissance du Bénin (RB, opposition) dénoncent également des fraudes. Des observateurs internationaux ainsi que la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest considèrent que le scrutin s’est déroulé dans des conditions satisfaisantes et dans la transparence. Selon les résultats validés par la cour constitutionnelle, Yayi Boni arrive en tête avec 35,60 % des voix devant Adrien Houngbédji qui réunit 24,23 % des suffrages. Yayi Boni remporte, avec 74,29 % des voix, le second tour de l’élection présidentielle face à Adrien Houngbédji.
Article détaillé : Politique du Burkina Faso.
  • Gabon : Les élections législatives se sont déroulées le 17 décembre sans incident majeur[5]. Selon les résultats confirmés le 27 décembre par la Cour constitutionnelle, la majorité présidentielle remporte 98 sièges dont 81 pour le Parti démocratique gabonais (PDG) et 7 pour le Rassemblement pour le Gabon (RPG). L’opposition remporte 16 sièges répartis entre 5 partis. L'Union du peuple gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou, avec 8 sièges devient le deuxième parti du pays et premier parti de l’opposition. Cinq candidats indépendants, considéré comme proche de la majorité, ont été élus[6].
Article détaillé : Politique du Gabon.
  • Madagascar : l'élection présidentielle a eu lieu le 3 décembre. Selon les résultats provisoires complets publiés par le ministère de l’Intérieur le 10 décembre, le président sortant Marc Ravalomanana a été réélu dès le premier tour avec 54,80 % des voix devant Jean Lahiniriko (11,68 %), Roland Ratsiraka (10,09 %), Herizo Razafimahaleo, (9,05 %) et Norbert Ratsirahonana (4,20 %). Au total, treize candidats étaient en lice. Le taux de participation s’est élevé à 61,45 %. Les candidats de l’opposition contestent la légalité de cette élection et ont déposé des recours devant la Haute cour constitutionnelle[7]. Le 23 décembre, La Haute cour constitutionnelle de Madagascar a officiellement proclamé la victoire de Marc Ravalomanana[8].
Article détaillé : Politique de Madagascar.

.

  • Mauritanie :
    • Référendum pour l’adoption d’une nouvelle constitution. La participation est importante (76,51 %). Le « oui » l’emporte largement avec 96,97 %[9]. Voir aussi sur wikinews : n : Mauritanie : le oui pour une nouvelle constitution l'emporte
    • Des élections législatives et municipales ont lieu le 19 novembre (1er tour) et le 4 décembre (second tour des législatives). Les élections législatives ont été considérées comme libres et transparentes par l'ensemble des observateurs et des partis politiques[10]

La Coalition des forces de changement démocratique (CFCD) a obtenu 41 sièges sur 95 et devancent de peu le regroupement des indépendants, pour la plupart issus de l'ancien parti au pouvoir (39 députés). L’ancien parti au pouvoir, le Parti républicain pour la démocratie et le renouveau obtient 7 députés[11].

Article détaillé : Politique de la Mauritanie.

.

  • Ouganda : élection présidentielle remportée par Yoweri Museveni, président sortant avec 59,2 % des voix devant Kizza Besigye (37,3 %). Le Forum pour le changement démocratique (FCD) de Kizza Besigye a dénoncé les fraudes qui ont marqué ce premier scrutin multipartite en Ouganda.
  • République démocratique du Congo : le premier tour de l’élection présidentielle et des élections législatives a eu lieu le 30 juillet 2006. Joseph Kabila, président sortant arrive en tête avec 44,81 % des voix (résultat provisoire de la commission électorale indépendante annoncé le 21 août) devant le vice-président Jean-Pierre Bemba qui obtient 20,3 %. Le second tour de l’élection, organisé le 29 octobre, a été remporté par Joseph Kabila avec 58,05 % des suffrages exprimés face à Jean-Pierre Bemba selon les résultats provisoires annoncées le 15 novembre par le président de la Commission électorale indépendante (CEI), l'abbé Apollinaire Malu Malu[12]. Ces résultats sont contestés par Jean-Pierre Bamba qui annonce le 16 novembre vouloir « user de toutes les voies légales pour faire respecter la volonté de notre peuple »[13].
Article détaillé : Politique des Seychelles.
  • Tchad : l’élection présidentielle s’est tenue le 3 mai alors que le pays connaît depuis plusieurs semaines des troubles avec une tentative de renversement par des rebelles armés. Le président sortant Idriss Déby Itno a été réélu avec 77,53 % des voix selon les résultats annoncés le 14 mai. Les partis de l’opposition ont boycotté l’élection.
  • Zambie : le président Levy Mwanawasa a dissous le 26 juillet le parlement et le gouvernement et annoncé que les élections présidentielle, législatives et locales auraient lieu le 28 septembre. L’élection présidentielle a été remportée par le président sortant Levy Mwanawasa avec 42,99 % des voix devant Michael Sata, candidat du Front patriotique, qui obtient 30 %.

Conflits et guerres civiles[modifier | modifier le code]

Darfour[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Darfour.
  • Les 47 États membres du Conseil des droits de l'homme de l'ONU ont adopté par consensus un accord prévoyant d’envoyer au Darfour une mission d’expert composée cinq personnes hautement qualifiées, désignées par le président du Conseil des droits de l'homme après consultation des États membres et du rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme au Soudan. Cette mission doit évaluer la situation des droits de l'homme au Darfour et les besoins du Soudan à ce sujet[16]. Deux projets de résolutions étaient proposés, un par l’Union européenne proposant l’envoi d’une délégation d’experts indépendant, l’autre par l’Algérie au nom des pays africains préconisant une délégation des représentants des États. Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, avait demandé au Conseil à « ne pas perdre de temps pour envoyer une équipe d'experts indépendants et universellement respectés » afin de « demander des comptes aux responsables des nombreux crimes déjà commis »[17].

Somalie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Somalie.

Des miliciens regroupés au sein de l’Union des tribunaux islamiques ont pris le contrôle de la capitale Mogadiscio après plusieurs mois de combats contre une alliance de chefs de guerre. Ils ont ensuite entendu leur contrôle sur la plus grande partie du pays, au centre et au sud du pays.

L’armée régulière somalienne, soutenu par l’Éthiopie, a mené une offensive à partir du 20 décembre et repris progressivement le contrôle du pays. Elle est rentrée dans Mogadiscio le 28 décembre après que les miliciens aient pris la fuite, conformément à leur annonce de retrait[18]. Le 1er janvier, les miliciens islamistes ont fui de leur dernier bastion Kismayo, deuxième ville du pays située au sud[19].

Environnement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Portail:environnement.
  • Côte d’Ivoire : 528 tonnes de déchets toxiques (pétrole, sulfure d'hydrogène, phénols, soude caustique et mercaptans) en provenance d’Europe ont été déversées dans la nuit du 19 au 20 août 2006 à Abidjan par une société ivoirienne Tomy après avoir débarqué du navire grec Probo Koala, affrété par la multinationale Trafigura enregistrée aux Pays-Bas. Les émanations de ces déchets déversés dans des décharges sauvages ont entraîné 10 décès, 69 hospitalisations et plus de 100 000 consultations médicales selon un communiqué du ministre des affaires étrangères publié le 13 octobre. Fin septembre, le gouvernement a démissionné et les ministres des Transports et de l’Environnement sont remplacés. Ces déchets ont été rapatriés en France début novembre afin d’être traités[20]. Selon un bilan de la cellule gouvernementale de lutte contre les déchets toxiques publié le 17 février 2007, le déversement des déchets toxiques a entraîné 15 décès et 69 hospitalisation[21]. La société multinationale Trafigura, et l’État ivoirien ont signé un accord amiable prévoyant un dédommagement de la part de Trafigura de 152 millions d’euros et l’abandon des poursuites judiciaires engagées par la Côte d’Ivoire[22].

Catastrophes naturelles et humaines[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le Burkina Faso, le Mali, La Sierra Leone et le Niger sont les pays ayant le plus faible IDH[24]. Le Porte-parole du gouvernement du Mali, Ousmane Thiam, également ministre de la Promotion des Investissements, des Petites et Moyennes entreprises, a annoncé le 26 novembre le rejet par le gouvernement du rapport estimant que les statistiques sont fausses[25].

Eau[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

  • Togo : les députés ont adopté en décembre 2006 une loi autorisant l’avortement en cas de viol, d’inceste ou si la vie de l’enfant est en danger[26].

Choléra[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Choléra.

Chikungunya[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chikungunya.
  • Maurice : 1173 personnes ont été infectées par le virus selon un bilan du 28 février 2006.

Drépanocytose[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Drépanocytose.
  • Des chercheurs burkinabé ont annoncé en mars 2006 avoir découvert un médicament contre la Drépanocytose. Dénommé Faca, ce médicament basé sur la combinaison de deux plantes poussant au Burkina Faso, sera fabriqué au Centre national de recherche scientifique et de technologie (CNRST) du Burkina Faso.

Grippe aviaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Grippe aviaire.
  • Nigeria : le premier foyer de grippe aviaire africain a été décelé dans un élevage de poules pondeuses dans l’État de Kaduna, au nord du Nigeria a annoncé le 8 février l'Organisation internationale de la santé animale (OIE).
  • Égypte : le virus de la grippe aviaire est découvert chez des volailles le 17 février 2006
  • Niger : Le gouvernement a confirmé le 28 février l’existence de la grippe aviaire dans la région de Zinder, plus particulièrement la commune urbaine de Magaria.
  • Cameroun : En mars 2006, la grippe aviaire a été détectée au nord du pays, à Maroua.
  • Burkina Faso : Le virus H5N1 de la grippe aviaire a été identifié le 3 avril sur trois volailles d’un élevage à Gampéla dans la banlieue de la capitale Ouagadougou.
  • Soudan : Le virus H5N1 de la grippe aviaire a été découvert à Khartoum le 18 avril 2006.
  • Côte d’Ivoire : L’organisation de la santé animale a déclaré le 26 avril que deux foyers de grippes aviaires ont été découverts dans le district d’Abidjan et dans la région des lagunes.
  • Djibouti : Abdallah Abdillahi Miguil, ministre djiboutien de la Santé, a annoncé le 11 mai un premier cas humain de grippe aviaire.
  • Conférence de Bamako: À l’ouverture de la conférence internationale sur la grippe aviaire ouverte le 6 décembre à Bamako, Modibo Traoré, représentant de l’Union africaine a déclaré que trois (Nigeria, Soudan, Égypte) des huit pays africains touchés par la grippe aviaire « continuent d'enregistrer de nouveaux foyers ». L’épizootie de grippe aviaires a entraîné la mort ou la destruction de 15 millions de volatiles dans les huit pays touchés[27].

Méningite[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Méningite.

Paludisme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Paludisme.
  • Afrique : la 6e journée de lutte contre le paludisme a été célébrée le 25 avril autour du thème « L'accès au traitement efficace du paludisme est un droit de tous ».

Sida[modifier | modifier le code]

  • Bénin : le gouvernement a promulgué une loi portant sur la prévention, la prise en charge et le contrôle du VIH/Sida qui reconnaît que à toute personne vivante avec le VIH/Sida la jouissance sans discrimination, des droits civils, politiques et sociaux, notamment le logement, l’éducation, l’emploi, la santé et la protection sociale[28].

Éducation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Portail : éducation.
  • enfants non scolarisés : selon le rapport annuel sur l’éducation publié par l’Unesco, 38 millions d’enfants sont non scolarisés en Afrique subsaharienne[29].

Droits de l'enfant[modifier | modifier le code]

Article connexe : Droits de l'enfant.
  • Travail des enfants : l’Organisation internationale du travail (OIT) a publié son deuxième rapport global sur le travail des enfants dans le Monde. L’Afrique est le continent le plus touché avec 49,3 millions d’enfants travailleurs âgés de 5 à 17 ans. Plus d’un enfant africain de 5 à 14 ans sur 4 (26,4 %) travaille[30].
    • Égypte : En marge de la Coupe d'Afrique des nations de football, une campagne intitulée « carton rouge contre le travail des enfants » a été lancée au Caire afin de «  faire de l’élimination progressive des pires formes du travail des enfants une priorité ».

Démographie et émigration[modifier | modifier le code]

  • Selon les autorités espagnoles, 6 000 migrants africains sont morts au cours de l’année 2006 en tentant de rejoindre les îles Canaries alors que 31 000 ont réussi à rejoindre les îles et 5 000 ont été interceptés par les gardes côtes[31].

Sport[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2006 en sport.

Athlétisme[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : athlétisme et Portail:athlétisme.

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Boxe[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Boxe.
  • Championnat d'Afrique de boxe : Le boxeur burkinabé Irissa Kaboré a remporté le titre de champion d’Afrique de boxe dans la catégorie super-welters (69 kg) le 31 mars à Abidjan.

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Cyclisme et Portail: Cyclisme.

Football[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : football et 2006 en football.

Handball[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Handball et Portail:Handball.

Judo[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Judo.

Lutte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Lutte.

Rugby[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Rugby à XV et Portail:Rugby à XV.

Culture[modifier | modifier le code]

  • Mali : Les activités célébrant Tombouctou comme capitale mondiale de la culture islamique en 2006 ont été lancées à Bamako le 25 février.

Art[modifier | modifier le code]

  • Sénégal : La 7e édition de la biennale d’art africain contemporain de Dakar, le « Dak’art » a lieu du 5 mai au 5 juin dans la capitale sénégalaise autour du thème « Afrique : entendus, sous-entendus et malentendus ».

Cinéma[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2006 au cinéma.

Musique[modifier | modifier le code]

Festivals[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Sciences[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • Chine, Afrique : Ouverture à Pékin du premier sommet Chine Afrique qui réunit sous l’invitation du président chinois des représentants de 40 pays africains dont 24 chefs d’État. Ce sommet a lieu alors que les échanges commerciaux entre la Chine et les pays africains se développent. Les entreprises chinoises remportent beaucoup de marché de travaux publics en proposant des prix nettement inférieurs aux entreprises européennes[44]. À l’ouverture du sommet, le président chinois Hu Jintao a annoncé le doublement de l’aide financière de la Chine vers l’Afrique sur une période de trois ans et l’annulation d’une partie de la dette. Dans une déclaration finale, les participants mettent en avant « l'égalité politique, la confiance mutuelle, la coopération économique gagnant-gagnant et les échanges culturels »[45]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les sommets de la CEDEAO et de l’UEMOA annulés sine die, agence de presse africaine 21 décembre 2006
  2. L'EAC accepte le Burundi et le Rwanda comme nouveaux membres, Xinhuanet, 1er décembre 2006
  3. Déclaration finale du Forum des peuples 17 juillet 2006
  4. Ouverture à Nairobi de la Conférence des Grands Lacs, AFP 14 décembre 2006 et Un accord de sécurité signé par les pays des Grands Lacs, Panapress, 16 décembre 2006
  5. Les Gabonais ont voté dimanche pour élire leurs députés, AFP, 17 décembre 2006
  6. Elections: la Cour constitutionnelle valide le succès du camp Bongo, AFP, 27 décembre 2006
  7. Marc Ravalomanana réélu dès le premier tour, AFP, 10 décembre 2006
  8. Marc Ravalomanana officiellement vainqueur de la présidentielle à Madagascar, Angolapress, 24 décembre 2006
  9. Mauritanie: raz de marée en faveur du "oui" pour la nouvelle Constitution, AFP 26 juin 2006
  10. Mauritanie : l'ex-opposition appelle les forces politiques à l'union
  11. Législatives : vers une Assemblée sans majorité ferme, Afp, 4 décembre 2006
  12. Le sortant Joseph Kabila remporte la présidentielle, Afp, 16 novembre 2006
  13. Présidentielle : Bemba rejette la victoire de Kabila, annonce des recours, AFP, 16 novembre 2006
  14. Refus « catégorique » du président Bashir de l'envoi d'une « force de l'ONU » au Darfour, Xinhuanet 9 novembre 2006
  15. Le Conseil de Paix et de Sécurité prolonge de 6 mois le mandat de la Mission africaine au Darfour, Agence de presse africaine, 1er décembre 2006
  16. Darfour: accord au Conseil des droits de l'Homme pour une mission d'experts
  17. Le Darfour divise le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, Afp, 12 décembre 2006
  18. Des forces gouvernementales somaliennes sont entrées dans Mogadiscio, afp, 28 décembre 2006
  19. Somalie: le gouvernement affirme contrôler le sud et le centre du pays, AFP, 2 janvier 2007
  20. Les déchets du "Probo-Koala" sont arrivés en France où ils seront traités, Le Monde, 9 novembre 2006
  21. Déchets toxiques d'Abidjan : 15 morts selon un nouveau bilan officiel, AFP, 18 février 2007
  22. Déchets toxiques en Côté d’Ivoire : l'État accepte un arrangement avec l'affréteur, AFP, 14 février 2007
  23. Document d’Oxfam, octobre 2006, cité dans L'Afrique première victime du réchauffement de la Terre, AFP 9 novembre 2006
  24. Panapress cité dans Le Pnud rend son rapport 2006 sur l’indice de développement humain : les nations africaines toujours mal classées, Afrik.com
  25. Le gouvernement malien rejette le rapport 2006 du PNUD, Panapress, 26 novembre 2006
  26. Le Togo légalise l’avortement… sous certaines conditions, Afrik.com 29 décembre 2006
  27. Conférence internationale sur la grippe aviaire à Bamako, AFP, 6 décembre 2006
  28. Le gouvernement béninois promulgue une loi visant à protéger les personnes séropositives, APA 27 décembre 2006
  29. Trente-huit millions d'enfants non scolarisés en Afrique en 2004, selon l'Unesco, AFP, 27 novembre 2006
  30. Afrique : le travail des enfants n’est pas une fatalité
  31. Canaries migrant death toll soars, BBC.com
  32. Premiers Jeux de l'ACNOA : sous le signe de l'amitié et de la fraternité, L’essor du 22 décembre 2006
  33. Can féminine de Basket des - 20 ans : Le Mali sur le podium Les Échos (Mali), 13 décembre 2006
  34. Le Belge David Verdonck remporte le vingtième Tour du Faso, Afrik.com 6 novembre 2006
  35. Football féminin : Un avenir radieux selon Amadou Diakité, Les Échos (Mali) 14 novembre 2006
  36. L'Étoile du Sahel remporte la Coupe de la Confédération africaine face aux FAR, AFP, 2 décembre 2006
  37. Le Cameroun bat le Mali en finale de la CAN militaire de football, grioo.com, 18 décembre 2006
  38. La Namibie sacrée championne d’Afrique de Rugby 2006, Afrik.com 12 novembre 2006
  39. Succès du premier festival documentaire au Mozambique, Africultures
  40. un premier festival en Zambie Africultures
  41. Ouverture jeudi à Sikasso du festival du Triangle du balafon, Panapress, 28 octobre 2006
  42. Festival de Dense Bamako Danse : La 4e édition à l’honneur, Les Échos (Mali), 15 novembre 2006.
  43. Festival Étonnants voyageurs : Aujourd'hui débute la fête du livre, Les Échos, 20 novembre 2006
  44. Premier Sommet Chine Afrique L’envol des échanges commerciaux entre deux continents, Afrik.com, 4 novembre 2006
  45. . La Chine et l'Afrique scellent un nouveau pacte, AFP, 5 novembre 2006

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]