Pedro Pires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pedro Pires
Pedro Pires
Pedro Pires
Fonctions
1er Premier ministre cap-verdien
8 juillet 19754 avril 1991
(15 ans, 8 mois et 27 jours)
Président Aristides Pereira
António Mascarenhas Monteiro
Prédécesseur Poste créé
Successeur Carlos Veiga
3e président de la République du Cap-Vert
22 mars 20019 septembre 2011
(10 ans, 5 mois et 18 jours)
Élection 25 février 2001
Réélection 12 février 2006
Premier ministre José Maria Neves
Prédécesseur António Mascarenhas Monteiro
Successeur Jorge Carlos Fonseca
Biographie
Nom de naissance Pedro de Verona Rodrigues Pires
Date de naissance 29 avril 1934 (80 ans)
Lieu de naissance São Filipe (Cap-Vert portugais)
Parti politique PAICV
Résidence Palais du Plateau

Pedro Pires Pedro Pires
Premiers ministres cap-verdiens
Présidents de la République du Cap-Vert

Pedro de Verona Rodrigues Pires (né le 29 avril 1934 à São Filipe sur l'île de Fogo), est un homme politique cap-verdien. Premier ministre de 1975 à 1991, il est aussi président de la République du 22 mars 2001 au 9 septembre 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pedro Pires est le leader du Parti africain pour l'indépendance du Cap-Vert (PAICV), devenu social-démocrate après avoir été marxiste. Il est un vétéran de la lutte contre la colonisation portugaise en Guinée-Bissau et au Cap Vert.

Il est élu président de la République du Cap-Vert le 25 février 2001, lors de l’élection présidentielle cap-verdienne de 2001.

Le 12 février 2006, Pedro Pires est réélu pour un deuxième et dernier mandat de président de la République en obtenant 50,98 % des voix face à Carlos Veiga (49,02 %), ancien Premier ministre de 1991 à 2000.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard A. Lobban Jr et Paul Khalil Saucier, « Pedro de Verona Rodrigues Pires », in Historical dictionary of the Republic of Cape Verde, Scarecrow Press, Lanham, Maryland ; Toronto ; Plymouth, UK, 2007, p. 187-189 (ISBN 978-0-8108-4906-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]