Équipe de Namibie de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

NamibieEmpty.pngNamibie

Description de l'image  Rugby Logo namibia.gif.
Surnom Les Welwitschias
Stade Hage Geingob Rugby Stadium, Windhoek (12 000 places)
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short 0000ff
bas 000000
Entrée au Board 1990
Sélectionneur Johan Diergaardt
Capitaine Jacques Burger
Premier match officiel

Drapeau : Royaume-Uni Lions brit. et irlandais 9 - 0 Namibie Drapeau : Namibie

Plus large victoire

Drapeau : Namibie Namibie 116 - 0 Madagascar Drapeau : Madagascar

Plus large défaite

Drapeau : Australie Australie 142 - 0 Namibie Drapeau : Namibie

Coupe du monde  
· Phases finales 1999, 2003, 2007, 2011
· Meilleur résultat 1er tour


L’équipe de Namibie de rugby à XV rassemble les meilleurs joueurs de Namibie. La Namibie est représentée au niveau international depuis 1990, date de l'accession à l'indépendance pour ce pays placé sous mandat de l'Afrique du Sud entre 1920 et 1990 sous le nom de Sud-Ouest africain. Auparavant, les joueurs namibiens étaient éligibles pour représenter l'Afrique du Sud, à l'image de Percy Montgomery qui est né en Namibie.

Les Namibiens jouent en maillot bleu, short bleu foncé et bas rouges. On les surnomme Welwitschias en référence à une plante endémique qui pousse dans le désert du Namib.

Ils sont également surnommés Biltongboere (littéralement, les paysans du biltong, viande séchée typique de l’Afrique australe).

Historique[modifier | modifier le code]

Le rugby est introduit dans cette région en 1916 par des immigrants sud-africains blancs. La Fédération, la Namibian Rugby Union, est créée en 1931. Jusqu’à l’indépendance en 1990, l’équipe représentative du territoire évolue dans la grande compétition des provinces sud-africaines, la Currie Cup (meilleur résultat : troisième en 1989). Elle a le privilège d’affronter les Lions britanniques en tournée en Afrique du Sud en 1955 (défaite 0-9).

La fédération namibienne, la Namibia Rugby Union, est refondée à l’indépendance, en mars 1990, et l’équipe nationale entreprend immédiatement de jouer des matches internationaux. Toutefois les adversaires de très haut niveau sont rares. C’est le voisin du Zimbabwe qui est l’adversaire traditionnel (23 matches entre 1990 et 2007).

En septembre 1990, les Welwitschias ne s’inclinent que de quatre points contre le pays de Galles à Windhoek. Cette performance annonce l'annus mirabilis du rugby namibien, 1991, qui voit l’équipe nationale remporter 10 victoires en autant de matches, dont quatre contre l’Italie, puis surtout contre l’Irlande, venues en tournée.

Par la suite, seule la Coupe du monde permet à la Namibie de se frotter à l’élite du rugby mondial, si on excepte une défaite en 1993 toujours contre Galles (23-38). Malgré la proximité géographique, l’Afrique du Sud n’est guère attentive à son petit voisin et attend 2007 pour l’affronter pour la première fois en test match (défaite namibienne 13-105 au Cap).

Les Welwitschias échouent lors de leur première campagne mondiale en 1995 derrière la Côte d'Ivoire mais se qualifient pour les trois éditions suivantes. Ils n’ont néanmoins encore jamais remporté le moindre match en phase finale et sont l’équipe la moins bien placée du classement de l’IRB à participer à la Coupe du monde 2007 (28e).

Au niveau continental, la Namibie remporte à trois reprises la Coupe d'Afrique en 2002, 2004 et 2006, et perd la finale 2003. Le Maroc, le Kenya et la Tunisie constituent actuellement leurs principaux rivaux africains. Sa plus large victoire date de 2002 contre Madagascar (116-0).

Les Namibiens subissent trois défaites lors de l’IRB Nations Cup organisée à Bucarest en juin 2007.

Compétiteur de la coupe du monde 2011, l'équipe namibienne est éliminée au 1er tour sans avoir gagné un seul match; 49-25 contre les Fidjiens, 49-12 contre les Samoans, 87-0 contre les Sud-Africains et les Gallois.

Issus d'un pays de 2 millions d'habitants, les Namibiens ont du mal à exister au niveau international, malgré ces participations à la Coupe du monde et l’apport occasionnel de quelques joueurs évoluant dans les provinces sud-africaines, tels Heino Senekal, Skipper Badenhorst et Kees Lensing, ils ont subi plusieurs des plus grosses défaites de l'histoire du rugby international :

Clubs[modifier | modifier le code]

Le principal club de Namibie est Wanderers (Windhoek) Site officiel.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Namibia Rugby Team.jpg

Bilan des matchs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant dresse le bilan des matchs contre tous les adversaires de l'équipe de Namibie, il est mis à jour au 17 septembre 2011 [1]

Adversaires Match Victoire Défaites Nuls
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 1 0 1 0
Drapeau : Allemagne Allemagne 1 1 0 0
Drapeau : Argentine Argentine 2 0 2 0
Drapeau : Australie Australie 1 0 1 0
Drapeau : Botswana Botswana 1 1 0 0
Drapeau : Canada Canada 1 0 1 0
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire 4 2 1 1
Drapeau : Espagne Espagne 1 0 1 0
Drapeau : Fidji Fidji 2 0 2 0
Drapeau : France France 5 0 5 0
Drapeau : Géorgie Géorgie 4 1 3 0
Flag of the Arab League.svg Golfe Persique 1 1 0 0
Drapeau : Irlande Irlande 4 2 2 0
Drapeau : Italie Italie 3 2 1 0
Drapeau : Kenya Kenya 5 4 1 0
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions 4 0 4 0
Drapeau : Madagascar Madagascar 2 2 0 0
Drapeau : Maroc Maroc 7 4 2 1
Drapeau : Ouganda Ouganda 2 1 1 0
Drapeau : Pays de Galles Galles 3 0 3 0
Drapeau : Portugal Portugal 5 4 1 0
Drapeau : République fédérale d'Allemagne Allemagne de l'Ouest 1 1 0 0
Drapeau : Roumanie Roumanie 4 1 3 0
Drapeau : Russie Russie 2 0 2 0
Drapeau : Samoa Samoa 2 0 2 0
Drapeau : Sénégal Sénégal 1 1 0 0
Drapeau : Tonga Tonga 1 0 1 0
Drapeau : Tunisie Tunisie 7 4 3 0
Drapeau : Uruguay Uruguay 1 0 1 0
Drapeau : Zambie Zambie 2 2 0 0
Drapeau : Zimbabwe Zimbabwe 23 20 3 0

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Joueurs actuels[modifier | modifier le code]

Johan Diergaardt annonce sa liste des trente joueurs pour la Coupe du monde de rugby à XV 2011 le 18 août 2011[2].

Effectif de l'équipe de Namibie
Entraîneur Johan Diergaardt
Avants Pilier Jane du Toit, Raoul Larson, Johannes Redelinghuys, Marius Visser
Talonneur Hugo Horn, Egbertus O'Callaghan
Deuxième ligne Nico Esterhuyse, Hendrik Franken, Wacca Kazombiaze, Heinz Koll
Troisième ligne aile Jacques Burger (cap.), Tinus du Plessis, Rohan Kitshoff, Renaud van Neel
Troisième ligne centre Jacques Nieuwenhuis, Pieter-Jan van Lill
Arrières Demi de mêlée Ryan de la Harpe, Eugene Jantjies
Demi d'ouverture Theuns Kotze, Tertius Losper
Centre Darryl de la Harpe, David Philander, Danie van Wyk, Piet van Zyl
Ailier Heini Bock, Conrad Marais, McGrath van Wyk, Llelwellyn Winkler
Arrière Chrysander Botha, Danie Dames

Liste des entraîneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1], résultats sur rugbydata.com
  2. « Le Saracens Burger mènera la Namibie », sur fr.rugbyworldcup.com, IRB,‎ 18 août 2011 (consulté le 21 août 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]