Subway (restauration)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Subway.

Subway et filiale de Doctor's Associates, Inc.
logo de Subway (restauration)
illustration de Subway (restauration)

Création 1965 (Création à Bridgeport, Connecticut)
Fondateurs Fred De Luca et le dr. Peter Buck
Personnages clés Jared Fogle
Forme juridique Au Canada, Subway Franchise Restaurants of Canada, Ltd, Société par actions.
Slogan Eat fresh! / Mangez frais!

Préparé devant vos yeux C'est vous le chef (2016)

Siège social Milford, Connecticut
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Fred De Luca (Président)
Millie Shinn (EVP)
David Worroll (Contrôleur)
Activité Restauration rapide
Produits Sandwichs sous-marin, Salades
Site web www.subwayfrance.fr www.subway.ca

Chiffre d'affaires en augmentation 16 milliards $ (2011)[1]15
Un restaurant Subway au Texas.

Subway est une chaîne de restauration rapide américaine sous franchise, vendant principalement des sandwichs et des salades. « Subway » est un jeu de mot en référence à submarine sandwich (« sandwich sous-marin »), le pain ressemblant à un sous-marin et signifiant aussi métro en anglais nord-américain.

Au cours de l'année 2010, Subway devient la plus grande chaîne de restauration rapide, dépassant McDonald's[2] quant au nombre de restaurants, avec près de 45 000 restaurants dans 110 pays en 2017[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'été 1965, Fred De Luca, âgé de 17 ans, est conseillé par le docteur Peter Buck qui lui remet un chèque de 1 000 USD qui représentent son apport dans leur nouvelle activité commerciale. Le 28 août 1965, ce duo ouvre sa première sandwicherie à Bridgeport dans le Connecticut[1]. En 1970, le réseau est lancé et quatre ans plus tard la marque est mise en franchise comme moyen de développement. En 2009, il existe plusieurs dizaines de milliers de restaurants à travers le monde (43 405 en mars 2015). L'entreprise fonctionne toujours sous un format familial et depuis la mort de son fondateur Fred de Luca en 2015, elle est dirigée par sa sœur Suzanne Greco[4].

Le premier restaurant Subway français a été ouvert en 2001 place de la Bastille à Paris. Son siège social se trouve actuellement à Cachan, dans le Val de Marne. Dans le pays, la marque s'est développée assez rapidement et possède en 2014 plus de 500 établissements, sous franchise, dans les principales villes. Dans la restauration rapide, Subway a réussi à trouver une place entre le style très français comme les boulangeries et le style pur américain basé sur les burgers.

Son slogan publicitaire est « Mangez frais! » (« Eat fresh! » en anglais). Le slogan officiel en France est « Préparés sous vos yeux ».

En 2014, au Royaume-Uni, en réponse à la « forte demande » de consommateurs musulmans, 185 de ses 1 500 points de vente proposent uniquement de la nourriture halal et retirent jambon et bacon de leur offre[5].

Produits[modifier | modifier le code]

Un exemple de sandwich.

Le pain arrive congelé, par camion frigorifique, dans les restaurants Subway. Il est décongelé et cuit sur place. Sept recettes de pain contiennent moins de six grammes de lipides.

Les produits sont placés dans des petits bacs afin de composer un sandwich ou une salade :

  • différents choix de pain (complet, avoine et miel, italien , blanc, parmesan et origan, Flatbread (pain plat)) ;
  • une recette pré-définie (viandes, thon, etc.) ;
  • les végétariens ont le choix également entre crudités ou galette végétarienne ;
  • le sandwich est passé au toaster ;
  • les légumes sont au choix.

La fabrication du sandwich dure moins de 3 minutes.

D'un point de vue diététique, sept recettes sur le Sub15 proposent moins de 6 grammes de lipides. Il n'y a pas de friture et la mayonnaise est allégée à 35 % de matière grasse. Toutes les recettes peuvent se décliner en salade.

En proposant différentes natures de produits sans se focaliser sur le poulet ou la viande en particulier, Subway a réussi à attirer une clientèle diversifiée. Elle a moins subi les contre-coups de la grippe aviaire ou porcine.

Restaurants[modifier | modifier le code]

Nombre de Subway dans le monde en 2018 :
  • Plus de 1 000
  • Entre 100 et 1 000
  • Entre 10 et 99
  • Entre 1 et 9
  • 0

En mars 2001, Subway dispose de plus de 36 000 restaurants dans 96 pays[1]. Ainsi, depuis cette date, Subway a dépassé McDonald's et devient la première chaîne de restauration rapide au monde quant au nombre de restaurants. En revanche, ce n'est pas le cas quant au chiffre d'affaires. La totalité du parc est franchisée[6]. En 2014, Subway possède 42 793 restaurants implantés dans 105 pays.

En France, le nombre de restaurants Subway a dépassé 100 en mai 2010 et en novembre 2012, la chaine ouvre son 400e restaurant. La chaîne prévoit d’ouvrir un total de 1 400 restaurants d'ici à 2015[7]. Cela-dit, la firme échoue alors qu'elle ne compte que 514 magasins en France en 2014 et que 50 d'entre eux ferment en 2015[4].

On compte 497 restaurants en France en 2018.[réf. nécessaire]

Publicité[modifier | modifier le code]

Subway fait usage du placement de produit dans la série télévisée Chuck. En 2009, pour assurer une troisième saison, des fans de la série se rendent chez Subway le [8] afin de convaincre NBC de poursuivre Chuck. Finalement, une troisième saison est commandée et une personne proche de l'affaire déclare que le placement de produit sur la série est la meilleure publicité de Subway « depuis plusieurs années »[9].

En France, Subway sponsorise des équipes locales, distribue de coupons de réduction et propose via sa propre radio un programme musical ainsi que des spots dédiés.

Au Québec, les publicités télé-diffusées mettaient en vedette un singe portant un chandail de Subway et vivant quelques aventures farfelues de l'univers du restaurant, comme en proposant au téléspectateur de courts jeux de moins de 10 secondes…

Mises en cause et controverses[modifier | modifier le code]

Selon un article paru en 2013 dans le magazine Capital[10], ainsi que dans le documentaire « Le monde selon Subway » diffusé en 2015 dans l'émission Spécial investigation sur Canal+[11], la politique de franchise des restaurants de la marque (Subway ne possédant aucun restaurant en propre) serait défavorable aux franchisés, du fait des frais de fonctionnement trop élevés (notamment du taux de royalties de 12,5 %, bien plus élevé que la norme dans ce secteur), ou du contrat de franchise qui est régi par le droit de common law (avec notamment le recours à des comités d'arbitrage américains), rendant difficile pour les franchisés en dehors des États-Unis d'avoir la possibilité de se défendre en cas de litige. Selon Capital, en 2013, « parmi les quelque 200 franchisés ayant déposé leurs comptes [en France] ces deux dernières années, 35 % sont en perte ». Ce chiffre monte à 39 % en 2015 selon Spécial investigation[10],[11]. Entre 2008 et 2010, « 45 % des restaurants ont changé de mains »[10].

Par ailleurs, les allégations « santé » des produits servis par la marque par rapport à ses concurrents de la restauration rapide (comme McDonald's) sont contestés, car les clients, pouvant composer eux-mêmes leurs sandwiches[10], et donc rajouter des suppléments caloriques, n'obtiennent pas des repas équilibrés comme le laisserait supposer l'enseigne dans sa publicité[11],[12].

Subway a également été mis en cause par des enquêtes journalistiques pour des pratiques d'optimisation fiscale qui lui permettent de réduire quasiment à néant ses impôts, en faisant transiter ses fonds européens par les Pays-Bas puis le Liechtenstein[11].

Subway dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La franchise a connu de nombreuses adaptations dans les séries et dessins animés. Il y est fait référence notamment dans South Park, Les Simpson ou Community[réf. nécessaire].

Plus originalement, le manga shōnen-ai Sekai-Ichi Hatsukoi propose dans l’épisode 12 de la deuxième saison une variante du Subway appelée PandaWay reprenant clairement la franchise[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Agence France-Presse, « Subway surpasse McDonald's », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  2. Cyberpresse, « Restauration : McDonald's perd sa place de no 1 mondial », Cyberpresse,‎ (lire en ligne)
  3. « Subway, roi des sandwiches en franchise », sur www.lesechosdelafranchise.com (consulté le 15 septembre 2017)
  4. a et b Sandwich: le plan secret de Subway pour reconquérir la France, Les Échos, le 20 juillet 2016. Consulté le 16 juillet 2017.
  5. (en) Subway removes ham and bacon from nearly 200 stores and offers halal meat only after 'strong demand' from Muslims, dailymail.co.uk, 30 avril 2014.
  6. Berthelot 2013, p. 53.
  7. Subway devient la première chaîne de restauration mondiale devant McDo, Les Échos. Le 8 mars 2011. Consulté le 13 mars 2011.
  8. date de la fin de la deuxième saison
  9. (en) « Subway: Good Night, and Good 'Chuck' », TV Week, (consulté le 15 juin 2009)
  10. a b c et d « Chez Subway, les franchisés crient famine », Benoît Berthelot, Capital.fr, 19 novembre 2013.
  11. a b c et d imineo Documentaires, « Le monde selon Subway 2015 reportage choc sur le mastodonte du sandwich », (consulté le 18 février 2017)
  12. « Le monde selon Subway », Telerama.fr (consulté le 25 février 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Benoît Berthelot, « Chez Subway, les franchisés crient famine », Capital, no 265,‎ , p. 52-54 (lire en ligne, consulté le 16 avril 2014). 

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]