Peter Klashorst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant néerlandais
image illustrant un photographe image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant un peintre néerlandais et un photographe néerlandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Peter Klashorst
Selfportrait (Klashorst).jpg

Auto-portrait de Peter Klashorst.

Naissance
Nationalité
Activité
Peintre, Photographe, Sculpteur
Représenté par
Pictoright (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Buning Brongers
Récompense de la couronne des Pays-Bas pour la peinture (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Peter Klashorst (de son vrai nom Peter van de Klashorst) est un peintre, sculpteur et photographe néerlandais, né le , à Santpoort.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1976 à 1981, il intègre la Gerrit Rietveld Academie à Amsterdam. Dans les années 1980, il fait partie du mouvement néo-expressioniste Junge Wilde (en) (appelé de Nieuwe Wilden en hollandais). Ses peintures sont récompensées en 1983 par le Koninklijke Subsidie voor de Vrije Schilderkunst.

En 1987, Klashorst rencontre l'artiste tchèque Jiri Georg Dokoupil à Tenerife, avec qui il discute de la crise du modernisme (tout a déjà été peint). Ils commencent alors une fructueuse collaboration, notamment au sein du collectif After Nature (1987-1995), qui leur permet d'atteindre une certaine notoriété. Ils réactualisent le nu, le paysage et la nature morte.

Klashorst se veut aussi un adversaire du snobisme et de l'idéalisme artistiques.

Il a peint et photographié de nombreuses jeunes femmes en Afrique, ayant par ailleurs trois enfants avec certaines d'entre elles. En 2000, alors qu'il est au Sénégal, pays majoritairement musulman, il est arrêté car il est suspecté de production d'images obscènes, à cause des nus qu'il a fait avec la population féminine locale. Il parvient à s'en sortir et à fuir en Gambie après avoir corrompu les autorités.

Dans les années 2000, il vit et travaille entre les Pays-Bas, le Kenya et la Thaïlande, peignant et photographiant notamment des nus. Une grande partie de son travail peut faire penser à l'œuvre de Paul Gauguin, par sa description de la vie sociale.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Johan en Titia Prix Buning Brongers
  • 1983 : Koninklijke subsidie voor de Vrije Schilderkunst

Publications[modifier | modifier le code]

De Peter Klashorst[modifier | modifier le code]

  • (nl) Steef Davidson, red., Peter Klashorst, tekeningen: Poëzie explosie : 23-5, 30-5, 6-6 1979, Amsterdam, 1979
  • (nl) Peter Klashorst; samenst. Timo van der Eng, Theo van der Hoeven; red.: Marleen Buddemeijer: Schilderen met acryl, Utrecht, 1997. (ISBN 9065334351)

Sur Peter Klashorst[modifier | modifier le code]

  • (nl) Mieke Rijnders, Geurt Imanse: Over schilderkunst; Pieter Holstein, René Daniels, Peter Klashorst, 1983.
  • (nl) Paul Groot et al: After nature, Amsterdam, 1989, catalogus uitgegeven ter gelegenheid van de tentoonstellingen van Bart Domburg, Jurriaan van Hall en Peter Klashorst in de galerieën Jurka, Hans Gieles en Torch te Amsterdam.
  • (nl) Robert Vuijsje: King Klashorst, Amsterdam, 2005. (ISBN 9050004288)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :