Yum! Brands

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yum! Brands
logo de Yum! Brands
Logo de Yum! Brands Incorporated
illustration de Yum! Brands

Création 1997
Personnages clés David C. Novak, Président-directeur général
Forme juridique Société anonyme (NYSE : YUM)
Action New York Stock Exchange (YUM)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Louisville, Kentucky
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction David Gibbs (depuis 2020)
Actionnaires voir tableau détaillé
Activité Restauration rapide
Filiales KFC,
Pizza Hut/Wingstreet,
Taco Bell,
A&W,
Long John Silver’s
Effectif 53 200 (2006)
Site web yum.com

Capitalisation 31 584 millions USD en février 2020
Chiffre d'affaires 5 597 millions USD en 2019
Résultat net 1 294 millions USD en 2019[2]

Yum! Brands (NYSE : YUM) ou simplement Yum! (anciennement Tricon Global Restaurants jusqu'en 2002) est une entreprise américaine basée à Louisville dans le Kentucky. Elle est leader mondial de la restauration rapide en nombre de restaurants, avec plus de 43 000 établissements dans plus de cent pays en 2016. Le groupe détient les chaînes de restauration rapide Pizza Hut, KFC et Taco Bell. Les enseignes Taco Bell et Pizza Hut sont leaders dans leurs catégories respectives de restaurant tandis que KFC est 3e. Les ventes globales de Yum! se sont élevées à plus de 24 milliards de dollars en 2002.

Yum! France est implanté à Nanterre et est dirigé par Ivan Schofield depuis 2006[3].

Revenus[modifier | modifier le code]

  • Revenus de franchises et de licences (47 268 restaurants fin 2018).
  • Ventes des restaurants gérés en propre (856 restaurants fin 2018).
  • Divers

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1997, PepsiCo qui détient les enseignes de restauration rapide KFC, Pizza Hut et Taco Bell souhaitait s'en désengager.

Le , un nouveau groupe Tricon Global Restaurants se constitue et rachète les enseignes, formant ainsi un nouvel ensemble indépendant. En , Tricon annonce l'acquisition de Yorkshire Global Restaurants, dont le siège est à Lexington dans le Kentucky, et ses deux enseignes : Long John Silver’s et A&W Food. En cette même occasion la direction annonce son intention de changer le nom du groupe. L'acquisition de Yorkshire est effective le et le , le groupe change de nom et devient Yum! Brands.

La moitié des bénéfices est réalisée en Chine[réf. nécessaire].

Entre 2001 et 2010, Yum! Brands investit 300  millions dans le développement de KFC en France, dont 100  millions en 2009[4]. En , le groupe subit une forte baisse de sa valeur boursière (-6 %) à la suite de problèmes sanitaires identifiés en Chine[5].

En 2005, après avoir fermé ses premiers restaurants rapides, ouverts dans les années 1990, Yum! Brands revient en Russie en rachetant 40 % de son principal concurrent, la chaîne de restauration rapide russe Rostic's, les 70 enseignes passent sous la bannière KFC dès 2006[6].

En 2008, à l'occasion de la Clinton Global Initiative (voir Fondation Clinton), Yum! Brands s'est engagé à dégager sur 5 ans 80 millions de dollars pour fournir 200 millions de repas aux enfants des écoles des pays en voie de développement[7].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Principaux actionnaires[modifier | modifier le code]

Au [8]:

Capital Research & Management 13,0%
The Vanguard Group 7,64%
Magellan Asset Management 5,27%
SSgA Funds Management 4,71%
Southeastern Asset Management 4,30%
T. Rowe Price Associates 3,67%
Sound Shore Management 3,52%
Putnam 2,89%
BlackRock Fund Advisors 2,84%
Longview Partners 2,73%


Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]