White Castle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

White Castle
logo de White Castle

Création 1921
Wichita (Kansas)
Fondateurs Billy Ingram
Siège social ColumbusVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Restauration rapide
Produits Hamburger[1] et mini-burger (en)[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.whitecastle.com

White Castle est une petite chaîne de restauration rapide américaine fondée en 1921. Surtout présente dans le Midwest, elle est généralement considérée comme la première chaîne de hamburgers créée dans le pays[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

White Castle a été fondée en 1921 à Wichita (Kansas) par Walter Anderson (1880-1963) et Billy Ingram[5]. A une époque où les Américains se méfiaient de la viande hachée (depuis la parution de La Jungle d'Upton Sinclair en 1906), la chaîne a mis un accent particulier sur la propreté : l'intérieur des restaurants était en acier inoxydable et les employés portaient toujours des uniformes immaculés. Leur extérieur était blanc, en briques ou en panneaux de métal émaillé.

Les fondateurs ont commencé avec seulement 700 dollars et la famille Ingram a toujours refusé la croissance du groupe par franchises ou grâce à l'endettement, et White Castle est demeurée relativement petite : elle ne comptait en 2018 que 377 restaurants aux États-Unis[6] (contre environ 13 000 pour McDonald's), mais son chiffre d'affaires par restaurant est le second parmi les groupes de restauration rapide.

Tentatives d'expansion[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980 et au début des années 1990, la chaîne a ouvert des restaurants en franchise à Singapour, en Malaisie et au Japon, mais sans succès[7]. Ses tentatives au Mexique et en Corée du Sud ont aussi échoué[8],[9],[10]. Son unique restaurant à Séoul a fermé en 1993[11].

En 2017, White Castle a ouvert 2 magasins en Chine, à Shanghai[12].

Produits[modifier | modifier le code]

Un slider (en) de White Castle.

White Castle est la première chaîne à avoir vendu des « sliders (en) », de petits hamburgers d'environ 5 cm de diamètre cuits à la vapeur[13], souvent servis maintenant comme entrées ou amuse-gueule. Le « slider » carré de White Castle a été nommé en 2014 par le magazine Time « le hamburger le plus influent de tous les temps »[14].

Au printemps 2014, White Castle a lancé une gamme de sandwichs « belges » où le petit pain traditionnel est remplacé par deux gaufres[15],[16]. Cette gamme est encore à leur menu en 2020[17].

En 2018, White Castle a commencé à vendre l'« Impossible Burger », le hamburger sans viande produit par Impossible Foods[3],[6],[18].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

White Castle a un rôle primordial dans l'intrigue du film Harold et Kumar chassent le burger, réalisé par Danny Leiner en 2004.

Dans la sixième saison de la série télévisée Orange is the New Black (2018), on peut voir la détenue Susan en train de manger un White Castle.[réf. souhaitée]

White Castle a collaboré avec la marque streetwear new-norkaise Supreme en 2015.[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://consumerist.com/2015/07/14/the-white-castle-story-the-birth-of-fast-food-the-burger-revolution/ »
  2. « http://newsfeed.time.com/2014/01/14/the-most-influential-burgers-of-all-time/slide/white-castle-burger/ »
  3. a et b (en) Hannah Goldfield, « Can White Castle Sell the Impossible—the Meatless Burger That Bleeds? », The New Yorker,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Ashley Kieler, « The White Castle Story: The Birth Of Fast Food & The Burger Revolution », sur Consumerist (en),
  5. (en) Beccy Tanner, « White Castle marks 90th anniversary with one-day return to Wichita », The Wichita Eagle (en),‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2012)
  6. a et b (en) « White Castle's Impossible Sliders Now Available at All Locations », QSR Mag (consulté le 15 septembre 2020)
  7. (en) Wayne Ma et Liza Lin, « White Castle Takes a Slider-Sized Bite Out of China'– Fast Food Market: The chain hopes curiosity about Western food, and Cherry Duck mini-burgers, will attract customers », Wall Street Journal,‎ (lire en ligne) :

    « Overseas, the burger chain has had several false starts. »

  8. (en) Natalie Robehmed, « White Castle: A Cult Classic Searching For New Sizzle », Forbes,‎ (lire en ligne)
  9. (es) « Empresas gringas que no funcionaron en México », sur GoBizNext,  : « Llegó a México en el año 1996, pero su estancia fue breve, pues no tuvo el éxito que esperaban. [Il est arrivé au Mexique en 1996, mais son séjour a été bref, faute du succès espéré.] »
  10. (en) Jim Patterson, « One-time patron helped bring White Castle to Mexico City », The Columbus Dispatch,‎ (lire en ligne)
  11. (ko) Kim Hyun-jung, « 화이트 캐슬 햄버거,누리꾼 관심 폭발 », sur etoday,‎ (consulté le 24 juillet 2019)
  12. (en) Dan Eaton, « Cherry duck sliders and spicy tofu: White Castle expands to China », Columbus Business First,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Feldman, David; Imponderables: The Solution to the Mysteries of Everyday Life; William Morrow Company; New York: 1986. 06-8805-913-9 pp. 80-30.
  14. (en) Sarah Begley, « The 17 Most Influential Burgers of All Time », TIME, (consulté le 15 septembre 2020)
  15. (en) Hot Off the Press: White Castle Reveals New Waffle Sandwiches sur people.com, 1er avril 2014 (consulté le 15 septembre 2020)
  16. (en) Jason Lam, White Castle’s Chicken & Waffle Sandwich, sur www.mightysweet.com, 31 mars 2014 (consulté le 15 septembre 2020)
  17. (en) Menu, sur www.whitecastle.com (consulté le 15 septembre 2020)
  18. (en) Jessi Devenyns, « Impossible Burger goes to White Castle », sur Food Dive, (consulté le 15 septembre 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Les premiers restaurants White Tower (1926) et Little Tavern (1927) imitaient le style architectural des restaurants White Castle.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :