Woolwich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 29′ 20″ N 0° 04′ 05″ E / 51.4889, 0.06806

woolwich
portail de l'Arsenal Royal de Woolwich
portail de l'Arsenal Royal de Woolwich
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Angleterre
Comté Sussex
District Comté de Londres
Autorité unitaire Greenwich and Woolwich (UK Parliament constituency) (en)
Géographie
Coordonnées 51° 29′ 46″ N 0° 04′ 05″ E / 51.4961, 0.068151° 29′ 46″ Nord 0° 04′ 05″ Est / 51.4961, 0.0681  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
woolwich

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
woolwich

Woolwich est une ville de la banlieue de Londres située sur la berge sud de la Tamise. C'est le lieu de la fondation du Royal Arsenal en 1691 et du Arsenal FC en 1886. C'est une partie de la banlieue, qui faisait historiquement une partie du Kent. Le quartier de Woolwich est aussi connu de façon formelle comme la "paroisse de Woolwich" ou "Woolwich Sainte Marie", qui est ainsi devenu une portion de la zone métropolitaine de Londres au milieu du XIXe siècle. Elle fut absorbée par le Comté de Londres en 1889. En 1965, la plus grande partie du la banlieue de Woolwich devint une partie de la Banlieue Royale de Greenwich ("Royal Borough of Greenwich (en), alors que North Woolwich (en) sur l'autre berge de la Tamise, qui était rattaché autrefois à l'Essex voisin, constitue une partie de Newham, et est considéré actuellement comme séparé de Woolwich. Il y est relié par le tunnel pour piétons de Woolwich.

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

En 1796, Daniel Lysons(Connétable de la Tour de Londres écrivait: "cette emplacement, sur les anciens documents est appelé : Hulviz, Wolwiche, Wollewic... Je n'ai rien trouvé de satisfaisant en rapport avec son origine étymologique."[1] Mais le nom de Woolwich dérive de l'Anglo-Saxon, "emplacement où se fait le commerce de la laine ".

Histoire initiale[modifier | modifier le code]

Aspect du tunnel sous la Tamise.

Woolwich a été habité depuis au moins la fin de l' Âge du fer, et un fort Romain fut fondé sur l'emplacement du parc du bord de rive actuel[2].

Le développement Urbain[modifier | modifier le code]

Woolwich resta un petit village du Kent jusqu'à ce qu'il devint une ville militaire puis industrielle importante. Ce fut le siège des chantiers navals de Woolwich Dockyard (fondé en 1512), puis le " Royal Arsenal (remontant à 1671), l'Académie militaire royale (Royal Military Academy, Woolwich (1741) et le Royal Artillery (1716); la ville contient toujours une base militaire avec le " Royal Artillery Barracks (bien que le " 16e Régiment Royal Artillery" l'ai quitté en 2007, Woolwich Barracks est toujours la domiciliation de l'orchestre du " Royal Artillery Band " et plus récemment du " Second Bataillon "Princesse de Galles du Régiment Royal " et du "King's Troop, Royal Horse Artillery (en)). Le "Firepower – The Royal Artillery Museum (en)] (qui lui-même date de 1748) est installé dans les locaux du vieil Arsenal Royal (le siège original du regiment)[3]. Le " Greenwich Heritage Centre (en) tout proche présente aussi des maisons en rapport avec l'Arsenal Royal.

Le club de football d'Arsenal F.C. fut fondé à Woolwich en 1886 par des ouvriers de l'Arsenal – Le club fut initialement connu comme Dial Square (Dial Square, puis Royal Arsenal et devint ensuite Woolwich Arsenal en 1891. Il se déplaça jusqu'au stade d'Arsenal StadiumHighbury au nord de Londres en 1913, et perdit le préfixe « Woolwich » l'année suivante. C'est un exemple rare d'une équipe de football en Angleterre, qui a réussi à quitter son site d'origine, pour se relocaliser dans la même conurbation. La Royal Ordnance Factories F.C. (en) fut fondé en réponse à " Woolwich Arsenal" après.

L'University of Greenwich ("Woolwich Polytechnic"), fut fondée en 1892, puis fusionna avec d'autres collèges locaux et devint Thames Polytechnic (en) en 1970. En 1992, elle fut gratifiée du statut de " Nouvelle Université) (New Universities, le 5 juillet 1952[4]

Woolwich est le siège de le la première implantation d'un McDonald's au Royaume-Uni (le 3.000 e dans le monde), qui a ouvert le 13 novembre 1974. Woolwich a été choisi parce qu'il était considéré comme représentatif d'une ville anglaise de notre époque[5]. La même année, l'Armée républicaine irlandaise provisoire fit exploser une bombe dans un pub de kings Arms (Kings Arms, Woolwich (en) dans la ville, tuant deux personnes.

Woolwich avait autrefois quatre cinémas. Aujourd'hui, un seul subsiste : l'ancien cinéma « Granada » (qui abrita les concerts de Buddy Holly en 1958[6] et plus tard Roy Orbison et The Beatles en 1963[7]), un autre, autrefois ' ABC (préalablement le Regal) est un nightclub, alors que l'ancien « Odeon », puis « Coronet », est maintenant une église pentecotiste. Le cinéma « Century », qui fait face à « Beresford Square », fut démoli pour la rénovation du quartier à la fin des années 1960.

Woolwich fut le siège d'un parc automobile expérimental (Auto Stacker. Construit sur le site de l'« Empire Theatre », ilfut officiellement ouvert en mai 1961 par la Princess Margaret. Il ne fut jamais réellement utilisé par le public et fut démolis en 1962, après le refus du conseil municipal de le mettre en fonctionnement opérationnel.

Gouvernement local[modifier | modifier le code]

L'Hôtel de ville de Woolwich date de la période ou Woolwich était une banlieue autonome

En 1889, la banlieue de Woolwich devint une partie de Londres, avec la formation du London County Council ente 1889 à 1965, qui était la première autorité municipale générale londonienne à être directement élue. En 1900 les quatiers de Woolwich, Eltham et Plumstead devinrent le Metropolitan Borough of Woolwich (en)]. En avril 1965, à la suite de l'implémentation du London Government Act 1963 (en), Woolwich fut fusionné et incorporé, dans le " Borough of Greenwich", constituant maintenant le Borough royal de Greenwich.

Redéploiement[modifier | modifier le code]

Le Co-Op art déco promis à être démolie siégeant sur Powis Street (novembre 2008)

Woolwich déclina en tant que ville, à la fin du XXe siècle, en commençant par la fermeture de l'usine Siemens en 1968 et en continuant avec les opérations de réduction de taille de l'Arsenal Royal, qui finit par fermer en 1994. Faute d'employeurs locaux importants, l'économie fut affectée et donc la démographie de Woolwich se modifia. Au centre de la ville, les chaines de magasin ont fermées entrainant l'effondrement du cœur de la ville. Le centre de l'activité commerciale se résuma essentiellement à " Powis Street" et la zone autour du marché. Au début de 1990, le centre ville avait l'apparence typique d'une ville en déclin avec des revendeurs et des magasins de charité utilisant les boutiques vides. Le conseil local utilisa plusieurs bâtiments comme offices. Le dernier cinéma, le « Coronet », ayant fermé et Woolwich semblait avoir perdu sa vigueur antérieure. Toutefois, la rénovation résidentielle du site de l'ancien Arsenal Royal débuta, le quartier de Woolwich commença donc a bénéficier d'une renaissance. Plusieurs chaines de magasins de « High Street », qui étaient précédemment absent de Woolwich, y ouvrirent des succursales et de nouveaux commerces firent leur apparition. Le nouveau terminus de la ligne du « Docklands Light Railway » et une branche du « London City Airport », la station Woolwich Arsenal station (en), ouvrirent le 10 janvier 2009[8].

Un renouveau de grande ampleur de la zone entourant « Love Lane », vers l'extrémité Est de " Powis Street", débuta en 2011, à la suite d'une consultation locale engagée en 2009[9] . Le projet comprend la démolition éventuelle de plusieurs bâtiments comprenant le siège de la Direction Générale bâtiment public[10]. La Poste centrale, la maison du peuple (Crown Building), la maison de "Peggy Middleton" et la résidence Thomas Spencer. De nouvelles constructions comprenant l'Office municipal ("the Woolwich Centre"), ouvrit en aout 2011), des appartements, des magasins locaux et une branche importante de Tesco(groupe de distribution international basé principalement au Royaume-Uni). L'espace vert principal de Woolwich : le square (Charles Gordon fut aussi redessiné avec de nouveaux jeux d'eau. Le développement fut largement complété en 2012.

À côté de la rénovation de "Powis Street " comportait un restaurantNando's (ouvert en juin 2010) et de nouvelles fonctionnalités au-dessus des magasins. le bâtiment ancien du " Woolwich Building Society " est aussi à nouveau en fonction.

Les prévisions pour d'autres développements, autour de la zone de "Woolwich Triangle" à l'autre bout de la ville sont en cours. Il est envisagé la démolition du vieux bâtiment de style "art déco" du Co-op, la construction de "Scottley's" à l'extrémité Ouest de "Powis Street"[11],

En septembre 2012 le Conseil Municipal de Greenwich approuva un plan pour convertir le bâtiment en appartements et les magasins de détail[12].

Plutôt en octobre 2008, dans la zone du Triangle de Woolwich un feu, à gauche des premiers magasins, avait laissé un magasin de la période Victorienne sévèrement endommagé, contribuant au déclin de cette zone. La cause du feu n'est pas connue[13].

Quelques aménagements des berges de la Tamise à Woolwich ont été réalisés. En juin 2008 l'abandon du pub « Crown and Cushion » (près du centre de loisir du front de rivière et ce qui restait des anciens bâtiment du bords de l'eau), furent démolis. Un site résidentiel fut construit sur le site de l'ancienne « Taverne de l'Union » près de la « Riverside House ». Les immeubles qui faisaient la jonction entre « Beresford Street » et « Warren Lane » furent démolis pour laisser la place à des constructions résidentielles.

Les Jeux olympiques d'été de 2012 et les jeux paralympiques incluait Woolwich pour le tir (Shooting at the 2012 Summer Olympics (en), qui se tinrent temporairement dans les installations constructuites dans les locaux dit « the Barracks » et dans les locaux ordinaires de Woolwich (bien que la sélection du quartier de Woolwich ne fut pas bien accueillie par tous)[14].

Les émeutes de Londres[modifier | modifier le code]

Durant les émeutes anglaises de 2011 le quartier de Woolwich fut l'un des sièges le lundi concernés[Quoi ?]. Plusieurs bâtiments furent attaqués et certains furent détruits. Blue Inc. dans « Powis Street » a été démoli à la suite de l'incendie principal. Le pub « Great Harry Wetherspoons » fut aussi concerné par le feu, laissant une armature calcinée[15]. Le restaurant « Wimpy burger » et le libraire « Coral » fut aussi endommagé par le feu .

Plusieurs autres magasins furent pillés ou endommagés, et en particulier « Nando's », « Charles Dance » (le plus ancien magasin de bijoux de Woolwich) et d'autrblissement de « Powis Street » et « Hare Street ». de nombreux habitants du quartier considérèrent que ces destructions dans Woolwich ne furent pas assez relayées par les médias locaux ou nationaux, et le samedi 13 aout des résidents commencèrent à écrire leurs pensées dans les réseaux sociaux[16]. This writing was later deemed to be graffiti, and painted over by Greenwich Council.

Assassinat de Woolwich[modifier | modifier le code]

Lee Rigby, un des soldats Britanniques basé aux "barracks" , fut assassiné par deux extrémistes Islamiques le 22 mai 2013[17].

Le 22 mai 2013, Woolwich était la scène d'une attaque grave dans laquelle deux hommes armés avec un fusil, des couteaux et de couperets à viande, ont crié « Allahu Akbar » et ont tué un soldat du Royal Arsenal, Lee Rigby, dans une rue de la ville[17]. Les hommes, des extrémistes islamistes, demandèrent à des passants de prendre des photos et cherchèrent à justifier leurs actions au près de la foule, ne faisant aucun effort pour s'échapper. Quand la police arriva, les attaquants étaient toujours armé et furent l'objet d'échange de tirs, puis furent blessés par la police[18] Ils furent alors emmenés vers deux hôpitaux différents[19].

Le premier ministre de Grande-Bretagne, David Cameron, lors d’un point de presse à Paris où il se trouvait pour une visite écourtée pour regagner Londres au plus vite, a déclaré : « C'est un acte barbare qui s'est produit aujourd'hui, une attaque épouvantable (…) manifestement de nature terroriste. »[20]. Le conseil musulman de Grande-Bretagne a publié une déclaration dénonçant un "acte barbare qui n'a aucun fondement dans l'Islam"[21].

Le 19 décembre 2013, Michael Adebolajo et Michael Adebowale furent jugés coupables du meurtre de Lee Rigby[22] Le 26 février 2014, les deux hommes furent condamnés à la prison à vie. Adebolajo fut de plus interdit de parole à vie, et Adebowale, le plus jeune des deux, fut condamné avec un minimum de 45 ans d'enfermement[23].

Géographie[modifier | modifier le code]

places à proximité

Transport[modifier | modifier le code]

Ferry au départ du terminal nord

La station Woolwich Arsenal station désert la zone de Woolwich pour le service vers London Charing Cross (en) via Lewisham station (en), London Cannon Street (en) tous les deux via Greenwich station (en) et via Sidcup station (en), Barnehurst, Dartford et Gravesend. Woolwich Dockyard station désert aussi la région. Il y a un service de train ("le Docklands Light Railway de la station Arsenal de Woolwich à Canning Town station (en), Stratford International et Bank–Monument station (en). Woolwich est desservi aussi par de nombreux moyens de transport de la conurbation de Londres un service de bus le reliant avec les zones d’Abbey Wood, Beckenham, Bexleyheath, Central London, Charlton, Chislehurst, Crystal Palace, Dartford, Eltham, Erith, Greenwich, Lewisham, New Cross, Orpington, Peckham, Plumstead, Sidcup, St Mary Cray, Thamesmead et Welling.

Le ferry payant de Woolwich (Woolwich Ferry (en) opère à travers la Thamise vers North Woolwich dans la banlieue de Newham transportant les camions, les voitures, les cyclistes et les piétons durant la journée jusqu’à 20 h en semaine. Les deux bateaux voguent ensembles du lundi au samedi, et il n’y en a qu’un seul de service le dimanche. Le tunnel piétonnier (Woolwich foot tunnel (en) est aussi disponible mais pour les piétons seulement (ou les cyclistes mais s’ils portent, leur vélo). Il est desservi par des ascenseurs durant les heures d’ouverture traditionnelles des commerces. Le (London River Services (en), opère par les bateaux de la Tamise (Thames Clipper (en), aux heures du pic de trafic et sept jours par semaine pour alle vers le centre de Londres (Savoy Pier (en)) à partir de Woolwich Arsenal Pier (en) (près du quartier résidentiel de l’Arsenal Royal Arsenal. Le barrage (Thames flood barrier (en) est situé à un mile en amont du tunnel et du ferry.

Culture[modifier | modifier le code]

Woolwich possède deux club de foot : les clubs Bridon Ropes F.C. (en)] et Meridian F.C. (en), tous les deux jouant au parc " Meridian Sports & Social Club. Woolwich fut le décor d'un film en 2006 : le film Children of Men.

Personnalités notables[modifier | modifier le code]

  • Tom Cribb, boxeur du 19th, né à Bristol mais résidait et mourut à l'âge de 66 ans à Woolwich en 1848, il fut enterré au cimetière de St. Mary.
  • Charles Gordon (1833-1885), général, né à Woolwich.
  • Joseph Grimaldi (1778-1837), pantomime et clown, vivait à Woolwich durant les premières années de 1830s avant de partir pour Islington.
  • Richard Lovelace (1618-1657), poète, né à Woolwich.
  • Scott Maslen (1971-vivant actuellement), acteur et modèle, né à Woolwich.
  • Glenn Tilbrook (1957-présent), guitariste, né à Woolwich.
  • Ian Wright (1963-présent), au par avant footballeur professionnel, né à Woolwich.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres lectures[modifier | modifier le code]

  • Daniel Lysons, Environs of London, vol. 4: Counties of Herts, Essex & Kent, T. Cadell, « Woolwich »
  • W.E. Trotter, Select Illustrated Topography of Thirty Miles Around London (OCLC 681272905), « Woolwich »
  • James Thorne, Handbook to the Environs of London, John Murray, « Woolwich »
  • Edward Walford, Greater London, Cassell & Co. (OCLC 3009761), « Woolwich »
  • (en) Chambers's Encyclopaedia, London,‎ , « Woolwich »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Woolwich | The Environs of London: volume 4 (pp. 558-569) », British-history.ac.uk,‎ (consulté le 29 septembre 2012)
  2. « http://www.ideal-homes.org.uk/greenwich/main/woolwich.htm » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2015-01-01
  3. « http://www.firepower.org.uk/index.php/about-us/ » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2015-01-01 Museum website
  4. BBC on this day: 6 July accessed 23 April 2007
  5. Interview with McDonalds UK CEO Evening Standard 16 December 1991 accessed 23 April 2007
  6. « 1958 Tour Dates », Buddy Holly Online (consulté le 17 octobre 2011)
  7. « Live: Granada Cinema, Woolwich, London », Beatles Bible (consulté le 17 octobre 2011)
  8. DLR service change from 10 January 2009, accessed 13 January 2009
  9. « Local resident concerns », Connaughtmews.co.uk (consulté le 29 septembre 2012)
  10. Fancyapint Ltd, « Director General public house », Fancyapint.com,‎ (consulté le 29 septembre 2012)
  11. « Coop site redevelopment », Icsouthlondon.icnetwork.co.uk (consulté le 29 septembre 2012)
  12. http://www.newsshopper.co.uk/news/greenwich/9946365.Former_Woolwich_Co_Op_to_be_converted_into_flats/
  13. « Crews battle Woolwich shop fire », Newsshopper.co.uk,‎ (consulté le 29 septembre 2012)
  14. Andrew Gilligan, « Olympics minister orders rethink over 2012 plans for Greenwich park - Olympics - Evening Standard », Thisislondon.co.uk,‎ (consulté le 29 septembre 2012)
  15. « Pictures of the destruction on Woolwich streets following a night of violence and looting », Newsshopper.co.uk,‎ (consulté le 29 septembre 2012)
  16. « http://news.sky.com/home/video/16050090 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2015-01-06
  17. a et b « Man dead in suspected Woolwich terror attack », English Heritage list, BBC News Online (consulté le 22 mai 2013)
  18. « Woolwich attack: Suspects known to security services », BBC News (consulté le 23 mai 2013)
  19. Woolwich machete attack leaves man dead
  20. Meurtre à Woolwich - sait l'agression terroriste fr.news.yahoo.com
  21. L'attaque "terroriste" à Londres n'a aucun fondement dans l'Islam bbc.co.uk
  22. « Two guilty of Lee Rigby murder », BBC News,‎
  23. « Lee Rigby murder: Adebolajo and Adebowale jailed », BBC News,‎ (lire en ligne)