PayPal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

PayPal

Description de l'image  PayPal_logo.svg.
Création Palo Alto, Californie, USA 1998
Dates clés 1998 : Création
2002 : Rachat par eBay
Fondateurs Ken Howery
Max Levchin
Elon Musk
Luke Nosek
Peter Thiel
Jack Selby
Personnages clés Patrick Dupuis
Slogan Anytime, Anywhere, Anyway
Siège social Drapeau des États-Unis San Jose, Californie (États-Unis)
Société mère eBay
Site web www.paypal.fr
Chiffre d’affaires 4,4 milliards USD (2011)

PayPal est un service de paiement en ligne qui permet de payer des achats, de recevoir des paiements, ou d’envoyer et de recevoir de l’argent. Pour bénéficier de ces services, une personne doit transmettre diverses coordonnées financières à PayPal, telles que le numéro de carte de crédit, transmission qui peut se faire par voie postale. Par la suite, les transactions sont effectuées sans avoir à communiquer de coordonnées financières, une adresse de courrier électronique et un mot de passe étant suffisants.

En Europe, « PayPal (Europe) S.à r.l. & Cie, S.C.A est un établissement de crédit sous licence du Luxembourg, conformément à l’article 2 de la loi du 5 avril 1993 sur le secteur financier et son amendement, et est soumis au contrôle de l’autorité luxembourgeoise en vigueur, la Commission de Surveillance du Secteur Financier, sis L-1150 à Luxembourg. Le service se limitant à la monnaie électronique, ce qui ne le qualifie pas de service de dépôt ou d’investissement aux termes de la loi, les clients de PayPal ne sont pas protégés par les programmes de garantie des dépôts financiers du Luxembourg, assurés par l’Association pour la Garantie des Dépôts Luxembourg (AGDL) »[1].

Historique[modifier | modifier le code]

PayPal a été créée en 2000 par la fusion de deux start-ups nommées Confinity et X.com. Confinity était une société créée en 1998 par Max Levchin, Peter Thiel et Luke Nosek. Elle était spécialisée dans les paiements et la cryptographie via PalmPilot. X.com était une startup Internet fondée en mars 1999 par Elon Musk proposant des services de banque en ligne.

PayPal a été rachetée en 2002 par la société eBay pour 1,5 milliard de dollars US, notamment parce qu’environ la moitié des transactions du site d’enchères utilisaient PayPal et que le système interne à eBay n’était pas aussi populaire.

En 2012 Paypal lance Paypal Here, un système qui permet aux utilisateurs de payer via leur téléphone portable.

Activité[modifier | modifier le code]

Le service pour les acheteurs[modifier | modifier le code]

Le service que propose PayPal est de payer en ligne sans communiquer ses données bancaires, en s’identifiant simplement avec son adresse électronique et un mot de passe. Il n’est pas nécessaire d’alimenter son compte PayPal à l’avance. La source d’approvisionnement que vous avez choisie (carte de paiement ou compte bancaire) est automatiquement débitée au moment de la transaction.

PayPal peut également permettre de transférer des fonds d’un compte vers un autre internaute à condition que le destinataire ait un compte PayPal. Ce service est gratuit si vous choisissez un compte bancaire comme source d’approvisionnement, ou s’il y a de l’argent disponible sur votre compte PayPal.

Le service pour les vendeurs[modifier | modifier le code]

Les internautes ne peuvent payer avec leur compte PayPal que sur les sites qui acceptent ce mode de paiement.

PayPal peut aussi servir à accepter des paiements par carte (CB, Visa, MasterCard, American Express, Aurore, Cofinoga, 4étoiles, Privilèges). Ces paiements sont envoyés directement aux vendeurs sous forme d'emails et peuvent mettre jusqu'à 24h à être visibles sur le compte PayPal par Carte Bancaire, où aucune annulation n'est possible.

L’installation de PayPal est gratuite, et, contrairement à la majorité des solutions de paiement proposées par les banques, ne nécessite pas l’obtention d’un contrat de vente à distance (appelé contrat VAD). PayPal se rémunère exclusivement en prélevant une commission sur chaque transaction, qui peut aller de 1,4 % à 3,4 %, + 0,25 € par transaction[2].

Depuis 2009, Paypal a mis à disposition de sa communauté d’utilisateurs des API pour leur permettre d’innover sur les moyens de paiement de demain[3].

En 2011, PayPal a édité un blog à destination des TPE /PME. Le blog Tiroir-Caisse[4] regroupe des conseils et des articles à destination des sites de commerce électronique.

Critiques[modifier | modifier le code]

En , deux procès ont été intentés contre la firme pour violation de l’Acte de transfert de fonds électroniques (EFTA) et des lois californiennes. PayPal a démenti avoir mal agi. Les deux procédures ont été fusionnées et, à la suite des décisions prises, PayPal a modifié ses pratiques commerciales, notamment les mesures de résolutions d’impayés.

Le 4 décembre 2010, à la suite de la publication par WikiLeaks de 250 000 câbles diplomatiques, PayPal décide de bloquer le compte de l’organisation. Plusieurs commentateurs, journalistes et associations reprochent alors à PayPal d’avoir cédé aux pressions gouvernementales, aux dépens de la liberté d’expression.

Le 27 juillet 2011, à la suite des arrestations de membres d’Anonymous et afin de continuer à dénoncer la cessation de paiement arbitraire envers WikiLeaks, alors qu’en plus PayPal continue de payer des groupes comme le « Knights Party » qui sont associés au Ku Klux Klan[5], le groupe Anonymous propose leur première action légale à ses membres : clôturer leur compte PayPal. Anonymous revendique plus de 30 000 comptes fermés dans la journée, PayPal a cependant désactivé sa page en ligne afin d’empêcher les utilisateurs de se désinscrire facilement, PayPal demandant alors d’appeler par téléphone le service client pour désactiver un compte. La clôture de son compte en ligne est actuellement de nouveau possible.

Données personnelles[modifier | modifier le code]

Depuis le jeudi 12 septembre 2013, un courriel annonçant le changement des conditions générales d'utilisation, est envoyé aux utilisateurs français du service. Ce dernier fait part d'une mise à jour du règlement rédigée sur 15 pages[6], comprenant une « modification du Règlement PayPal sur le respect de la vie privée » dont l'entrée en vigueur est fixée au 18 octobre 2013.

Dans ce nouveau règlement, un paragraphe portant sur la « divulgation d'informations à des tiers autres que des utilisateurs PayPal » stipule que la société travaille en collaboration avec des partenaires pour lesquels des données peuvent être partagées. Tels des organismes de référence de crédit et de lutte contre la fraude, mais aussi des entreprises privées comme Facebook, puisqu'il est question de « permettre à PayPal d'autoriser un utilisateur PayPal à partager les détails de transactions associées à un achat effectué par lui-même avec des utilisateurs de la plateforme Facebook (uniquement lorsque la demande émane de cet utilisateur PayPal) et mettre en œuvre un basculement de la facturation sur l'opérateur et afficher des publicités sur Facebook pour les utilisateurs de Facebook ».

Des entreprises de reciblage publicitaire comme Criteo et Mediaplex sont aussi mentionnées : « mettre en œuvre et évaluer des campagnes de reciblage pour identifier les visiteurs et les rediriger vers des campagnes de publicité personnalisées »[7].

Précautions[modifier | modifier le code]

À l’insu de PayPal, des faussaires envoient régulièrement à de nombreuses adresses de messagerie Internet des invitations à vérifier leur compte PayPal, de même que leurs comptes dans de nombreuses banques. Il est impératif de ne pas tenir compte de tels messages, car PayPal n’en est pas le véritable expéditeur. Ces messages permettent aux faussaires de récupérer des numéros de carte bancaire, avec leur cryptogramme, leur titulaire et leur date d’expiration, ces informations étant saisies sur un faux site « PayPal » par la personne ayant reçu le courriel frauduleux. Ce type de fraude est appelé « hameçonnage » (phishing en anglais), la victime de la fraude étant considérée comme un poisson qui « mord à l’hameçon ». Les faussaires peuvent ensuite utiliser ces données volées à des fins malhonnêtes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]