Liste des circonscriptions législatives de l'Essonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le département français de l'Essonne est découpé depuis sa création le en quatre circonscriptions législatives et depuis 1986 en dix circonscriptions législatives.

Présentation[modifier | modifier le code]

Carte des circonscriptions de l'Essonne en 2015.

Le redécoupage des circonscriptions législatives réalisé en 2010 et entrant en application à compter des élections législatives de juin 2012, a maintenu à dix le nombre de circonscriptions de l'Essonne ; seules les limites de deux d'entre elles ont été redéfinies, les communes de Bruyères-le-Châtel et Ollainville (canton d'Arpajon, troisième circonscription) ayant été rattachées à la quatrième[1].

L'Essonne compte en 2010 dix circonscriptions :

Représentations[modifier | modifier le code]

Carte électorale des circonscriptions en 2017.
Liste des députés de l’Essonne lors de la quinzième législature[2].
Circonscription Identité Étiquette Autres mandats
1re circonscription Manuel Valls DVG Conseiller municipal d'Évry
2e circonscription Franck Marlin LR Maire d'Étampes
3e circonscription Laëtitia Romeiro Dias REM
4e circonscription Marie-Pierre Rixain REM
5e circonscription Cédric Villani REM
6e circonscription Amélie de Montchalin REM
7e circonscription Robin Reda LR Conseiller régional d'Île-de-France
Conseiller municipal de Juvisy-sur-Orge
8e circonscription Nicolas Dupont-Aignan DLF Maire d'Yerres
9e circonscription Marie Guévenoux REM
10e circonscription Pierre-Alain Raphan REM

Pour les représentations précédentes, voir la Liste des députés de l'Essonne.

Composition des circonscriptions entre 1967 et 1986[modifier | modifier le code]

Carte du découpage électoral en 1967.
Composition des circonscriptions de 1967[3].
Circonscriptions Cantons et communes
première Cantons de Brunoy et Corbeil-Nord (sauf Bondoufle, Courcouronnes, Écharcon, Évry, Lisses, Ris-Orangis, Montgeron), et communes de Corbeil-Essonnes, Morsang-sur-Seine, Saint-Pierre-du-Perray et Saintry-sur-Seine.
deuxième Cantons d'Arpajon, Corbeil-Sud (sauf Corbeil-Essonnes, Morsang-sur-Seine, Saint-Pierre-du-Perray, Saintry-sur-Seine.), Étampes; La Ferté-Alais, Méréville et Milly-la-Forêt, et communes Bondoufle, Courcouronnes, Écharcon, Évry, Lisses et Ris-Orangis.
troisième Cantons d'Athis-Mons, Juvisy, Longjumeau, Massy, Savigny.
quatrième Cantons de Limours et Palaiseau, et communes d'Angervilliers, Authon-la-Plaine, Boissy-sous-Saint-Yon, Breuillet, Breux, Chatignonville, Corbreuse, Dourdan, La Forêt-le-Roi, Le Val-Saint-Germain, Les Granges-le-Roi, Mérobert, Plessis-Saint-Benoist, Richarville, Roinville-sous-Dourdan, Saint-Chéron, Saint-Cyr-sous-Dourdan, Saint-Escobille, Saint-Maurice-Montcouronne, Saint-Sulpice-de-Favières, Saint-Yon et Sermaise.
Carte des circonscriptions de l'Essonne de 1988 à 2012.
Composition des circonscriptions de 1986[4].
Circonscriptions Cantons et communes
première Cantons de Corbeil-Essonnes-Est et Ouest, d'Évry-Nord et Sud.
deuxième Cantons d'Étampes, La Ferté-Alais, Mennecy, Méréville et Milly-la-Forêt.
troisième Cantons d'Arpajon (sauf Bruyères-le-Châtel et Ollainville), Brétigny-sur-Orge, Dourdan, Étréchy et Saint-Chéron.
quatrième Cantons de Limours, Longjumeau, Montlhéry, Villebon-sur-Yvette et communes de Bruyères-le-Châtel et Ollainville.
cinquième Cantons de Bièvres, Gif-sur-Yvette, Les Ulis et Orsay.
sixième Cantons de Chilly-Mazarin, Massy-Est et Ouest et Palaiseau.
septième Cantons d'Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon.
huitième Cantons de Brunoy, Montgeron, Vigneux-sur-Seine et Yerres.
neuvième Cantons de Draveil, Épinay-sous-Sénart, Ris-Orangis et Saint-Germain-lès-Corbeil.
dixième Cantons de Grigny, Morsang-sur-Orge, Sainte-Geneviève-des-Bois et Saint-Michel-sur-Orge.

Notes[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]