Liste des circonscriptions législatives de l'Essonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le département français de l'Essonne est découpé depuis sa création le en quatre circonscriptions législatives et depuis 1986 en dix circonscriptions législatives.

Présentation[modifier | modifier le code]

Carte des circonscriptions de l'Essonne en 2015.

Le redécoupage des circonscriptions législatives réalisé en 2010 et entrant en application à compter des élections législatives de juin 2012, a maintenu à dix le nombre de circonscriptions de l'Essonne ; seules les limites de deux d'entre elles ont été redéfinies, les communes de Bruyères-le-Châtel et Ollainville (canton d'Arpajon, troisième circonscription) ayant été rattachées à la quatrième[1].

L'Essonne compte en 2010 dix circonscriptions :

Représentations[modifier | modifier le code]

Carte électorale des circonscriptions en 2017.
Liste des députés de l’Essonne lors de la quinzième législature[2].
Circonscription Identité Étiquette Autres mandats
1re circonscription Manuel Valls DVG Conseiller municipal d'Évry
2e circonscription Franck Marlin LR Maire d'Étampes
3e circonscription Laëtitia Romeiro Dias REM
4e circonscription Marie-Pierre Rixain REM
5e circonscription Cédric Villani REM
6e circonscription Amélie de Montchalin REM
7e circonscription Robin Reda LR Conseiller régional d'Île-de-France
Conseiller municipal de Juvisy-sur-Orge
8e circonscription Nicolas Dupont-Aignan DLF
9e circonscription Marie Guévenoux REM
10e circonscription Pierre-Alain Raphan REM

Pour les représentations précédentes, voir la Liste des députés de l'Essonne.

Composition des circonscriptions entre 1967 et 1986[modifier | modifier le code]

Carte du découpage électoral en 1967.
Composition des circonscriptions de 1967[3].
Circonscriptions Cantons et communes
première Cantons de Brunoy et Corbeil-Nord (sauf Bondoufle, Courcouronnes, Écharcon, Évry, Lisses, Ris-Orangis, Montgeron), et communes de Corbeil-Essonnes, Morsang-sur-Seine, Saint-Pierre-du-Perray et Saintry-sur-Seine.
deuxième Cantons d'Arpajon, Corbeil-Sud (sauf Corbeil-Essonnes, Morsang-sur-Seine, Saint-Pierre-du-Perray, Saintry-sur-Seine.), Étampes; La Ferté-Alais, Méréville et Milly-la-Forêt, et communes Bondoufle, Courcouronnes, Écharcon, Évry, Lisses et Ris-Orangis.
troisième Cantons d'Athis-Mons, Juvisy, Longjumeau, Massy, Savigny.
quatrième Cantons de Limours et Palaiseau, et communes d'Angervilliers, Authon-la-Plaine, Boissy-sous-Saint-Yon, Breuillet, Breux, Chatignonville, Corbreuse, Dourdan, La Forêt-le-Roi, Le Val-Saint-Germain, Les Granges-le-Roi, Mérobert, Plessis-Saint-Benoist, Richarville, Roinville-sous-Dourdan, Saint-Chéron, Saint-Cyr-sous-Dourdan, Saint-Escobille, Saint-Maurice-Montcouronne, Saint-Sulpice-de-Favières, Saint-Yon et Sermaise.
Carte des circonscriptions de l'Essonne de 1988 à 2012.
Composition des circonscriptions de 1986[4].
Circonscriptions Cantons et communes
première Cantons de Corbeil-Essonnes-Est et Ouest, d'Évry-Nord et Sud.
deuxième Cantons d'Étampes, La Ferté-Alais, Mennecy, Méréville et Milly-la-Forêt.
troisième Cantons d'Arpajon (sauf Bruyères-le-Châtel et Ollainville), Brétigny-sur-Orge, Dourdan, Étréchy et Saint-Chéron.
quatrième Cantons de Limours, Longjumeau, Montlhéry, Villebon-sur-Yvette et communes de Bruyères-le-Châtel et Ollainville.
cinquième Cantons de Bièvres, Gif-sur-Yvette, Les Ulis et Orsay.
sixième Cantons de Chilly-Mazarin, Massy-Est et Ouest et Palaiseau.
septième Cantons d'Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Savigny-sur-Orge et Viry-Châtillon.
huitième Cantons de Brunoy, Montgeron, Vigneux-sur-Seine et Yerres.
neuvième Cantons de Draveil, Épinay-sous-Sénart, Ris-Orangis et Saint-Germain-lès-Corbeil.
dixième Cantons de Grigny, Morsang-sur-Orge, Sainte-Geneviève-des-Bois et Saint-Michel-sur-Orge.

Notes[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]