Boutigny-sur-Essonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boutigny-sur-Essonne
L’hôtel de ville.
L’hôtel de ville.
Blason de Boutigny-sur-Essonne
Blason
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Canton Mennecy
Intercommunalité Communauté de communes des 2 Vallées
Maire
Mandat
‪Patricia Bergdolt‬
2017-2020
Code postal 91820
Code commune 91099
Démographie
Gentilé Botignacois
Population
municipale
2 993 hab. (2014)
Densité 185 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 15″ nord, 2° 22′ 51″ est
Altitude Min. 57 m
Max. 147 m
Superficie 16,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte administrative de l'Essonne
City locator 14.svg
Boutigny-sur-Essonne

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Boutigny-sur-Essonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boutigny-sur-Essonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boutigny-sur-Essonne
Liens
Site web http://www.boutigny.info/

Boutigny-sur-Essonne (prononcé [buiɲi syʁ esɔn] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est une commune française située à quarante-sept kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Botignacois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 8,8 % 143,68
Espace urbain non construit 3,9 % 64,22
Espace rural 87,2 % 1 418,42
Source : Iaurif-MOS 2008[2]

Boutigny-sur-Essonne est située à quarante-sept kilomètres au sud-est de Paris-Notre-Dame[3], point zéro des routes de France, vingt-trois kilomètres au sud-ouest d'Évry[4], seize kilomètres à l'est d'Étampes[5], six kilomètres au sud de La Ferté-Alais[6], huit kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[7], vingt kilomètres au sud-est d'Arpajon[8], vingt et un kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[9], vingt-quatre kilomètres au sud-est de Montlhéry[10], vingt-neuf kilomètres au sud-est de Dourdan[11], trente-deux kilomètres au sud-est de Palaiseau[12]. Elle est aussi située à soixante-sept kilomètres au sud-ouest de son homonyme Boutigny et Seine-et-Marne[13] et soixante-huit kilomètres au sud-est de Boutigny-Prouais en Eure-et-Loir[14].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière l'Essonne.

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Le point le plus bas de la commune est située à cinquante-sept mètres d'altitude et le point culminant à cent quarante-sept mètres[15].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vayres-sur-Essonne Guigneville-sur-Essonne Videlles Rose des vents
Vayres-sur-Essonne N Moigny-sur-École
O    Boutigny-sur-Essonne    E
S
Courdimanche-sur-Essonne Maisse Milly-la-Forêt

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Boutigny-sur-Essonne est située en Île-de-France et bénéficie d'un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, elle est arrosée avec régularité sur l'ensemble de l'année. En moyenne annuelle, la température s'établit à 10,8 °C, avec une moyenne maximale de 15,2 °C et une moyenne minimale à 6,4 °C. Les températures réelles relevées sont de 24,5 °C en juillet au maximum et 0,7 °C en janvier au minimum, mais les records enregistrés sont de 38,2 °C le et −19,6 °C le . Du fait de la moindre densité urbaine de la banlieue par rapport à Paris, une différence négative de un à deux degrés Celsius se fait sentir, surtout en fin de nuit. L'ensoleillement est comparable à la moyenne des régions du nord de la Loire avec 1 798 heures par an, toutefois un peu inférieur au nord du département par la présence plus fréquente de brume à proximité des cours d'eau et des champs. Les précipitations sont réparties également sur l'année, avec un total de 598,3 millimètres de pluie et une moyenne approximative de cinquante millimètres par mois.

Données climatiques à Boutigny-sur-Essonne.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[16],[17].


Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La gare de Boutigny.

La commune dispose sur son territoire de la gare de Boutigny desservie par la ligne D du RER d'Île-de-France.

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune s'articule autour de son centre et de petits hameaux alentour tels que Marchais, Les Audigers, Jarcy, Pasloup ou encore Le Pressoir (là où était pressé le vin).

Le lieu-dit des Singes Verts abrite l'école élémentaire du village, située sur le plateau de Marchais.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attesté sous les formes latinisée Botigniacum[18], Boutignacum en 1254[19].

De l'archétype toponymique Bottiniacum de basse-latinité, composé du suffixe gallo-roman -acum de localisation et de propriété, précédé du nom de personne d'origine germanique Bottinus, dérivé de Botto, variante de Boto. Beaucoup de noms de lieux en -acum sont formés à partir d'anthroponymes germaniques. Le même nom de personne se retrouve dans les nombreux Boutigny (Cf. E-et-L. Boteneium v. 1160, S-et-M. Boteniacus 1005), ainsi que dans Boutteville, Bouttemont, Boutancourt, etc[20],[21].

Le nom précédent était Botegnais. En 1793, la commune fut créée par la Révolution française avec le simple toponyme de Boutigny, la mention de l'Essonne fut ajoutée en 1937[22].

Histoire[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Le site est occupé dès le paléolithique : une peinture à l'ocre de cervidé a été découverte en 1953 dans la grotte de la Justice (dépôt au Musée des Antiquités nationales à Saint-Germain-en-Laye).
  • Au Moyen Âge, les seigneurs de Château-Gaillard à Jarcy, hameau de Boutigny, règnent sur le village.
  • Trois moulins à grain étaient présents sur le cours de l'Essonne. Le moulin de Boutigny a continué à produire de la farine avec les techniques modernes jusqu'en 2010 environ.
  • Michel de l'Hospital fréquente le château de Bélesbat à partir de 1550 environ ; il y mourra en 1573. Voltaire y séjourne plusieurs fois en 1725.
  • À partir de 1882, la commune produit des pavés et des bordures de grès pour Paris, expédiés à raison de 15 à 20 wagons par jour. L'activité cessera en 1962.
  • Dès 1901, les cressonnières profitent de la pureté de l'eau, mais la vigne a disparu bien avant avec le phylloxéra.
  • L'agriculture, malgré un afflux de nouvelles habitations, reste prépondérante (800 ha).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Position de Boutigny-sur-Essonne en Essonne.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Antérieurement à la loi du 10 juillet 1964[23], la commune faisait partie du département de Seine-et-Oise. La réorganisation de la région parisienne en 1964 fit que la commune appartient désormais au département de l'Essonne et à son arrondissement d’Étampes , après un transfert administratif effectif au . Pour l'élection des députés, elle est rattachée à la deuxième circonscription de l'Essonne.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de La Ferté-Alais[22]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune intègre le canton de Mennecy.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre depuis 2013 de la communauté de communes des 2 Vallées, créée fin 2001.

Tendances et résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles

Résultats des deuxièmes tours :


Élections législatives

Résultats des deuxièmes tours :


Élections européennes

Résultats des deux meilleurs scores :


Élections régionales

Résultats des deux meilleurs scores :


Élections cantonales et départementales

Résultats des deuxièmes tours :


Élections municipales

Résultats des deuxièmes tours :



Référendums :

Politique locale[modifier | modifier le code]

À la suite de la démission de la majorité du conseil municipal en octobre 2017 pour protester contre le manque de concertation au sein de l’équipe et pour protester contre le projet d'utilisation du terrain « Siriex », des élections municipales sont organisées en décembre 2017[40],[41]. Le maire sortant Daniel Denibas perd cette élection dès le premier tour au profit de son ancienne adjointe Patricia Bergdolt, mais avec une faible participation de 914 suffrages exprimés dans une commune de près de 3000 habitants[37]. Le nouveau conseil municipal aura à élire le nouveau maire.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[42].
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1790   M. Froyer    
Les données manquantes sont à compléter.
1800 1808 Henry Charpentier    
1808 1838 Michel Josse   Agriculteur
1838 1843 Edmé-Armand Bannier   Agriculteur
1843 1864 Charles Baudoin    
1864 1870 Louis Malard   Commerçant
1870 1892 Charles Baudoin    
Les données manquantes sont à compléter.
1908 1937 Jules David    
1937 1945 Fernand Saucier    
1945 1950 Pierre Siriex    
Les données manquantes sont à compléter.
1965 1983 Roger-Patrice Pelat[43] DVD Chef d'entreprise
Conseiller général de La Ferté-Allais (1992 → 2001)
1983 1997 Philippe Royé RPR Conseiller général de La Ferté-Allais (1971 → 1982)
1997 2014[44] Patrick Redon DVD Cadre bancaire[45]
2014 10 décembre 2017 Daniel Denibas DVD Vice-président de la CC 2 Vallées (2014[46] → )|- style="vertical-align: top" 10 décembre 2017 2020 Patricia Bergdolt‬ SE  

Jumelages[modifier | modifier le code]

Boutigny-sur-Essonne a développé des associations de jumelage avec :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[48]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[49],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 993 habitants, en diminution de -4,07 % par rapport à 2009 (Essonne : 4,75 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
527 468 531 561 575 578 555 586 573
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
532 537 580 551 561 579 645 713 743
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
761 826 924 846 954 1 038 877 762 806
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
893 1 054 1 515 1 979 2 556 3 002 3 096 2 979 2 993
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[50].)
Histogramme de l'évolution démographique
Pyramide des âges en 2009
Pyramide des âges à Boutigny-sur-Essonne en 2009 en pourcentages[51].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90 ans ou +
1,4 
6,7 
75 à 89 ans
10,4 
10,1 
60 à 74 ans
12,2 
25,9 
45 à 59 ans
24,5 
17,9 
30 à 44 ans
20,2 
19,4 
15 à 29 ans
15,6 
19,2 
0 à 14 ans
15,7 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[52].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les établissements scolaires de Boutigny-sur-Essonne sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire de l'école maternelle Pierre Siriex et de l'école élémentaire des Singes Verts[53].

Culture[modifier | modifier le code]

Le Geai est une association pour la mise en valeur des patrimoines naturel et humain, le tourisme de voisinage dans les cantons de La Ferté-Alais et Milly-la-Forêt qui agit depuis 1987. Il a œuvré pour le classement de la moyenne vallée de l'Essonne (effectif depuis 1991 : les zones humides et bois classés ne peuvent changer ni d'affectation ni d'aspect) ; l'établissement du plan départemental d'itinéraires de promenades et de randonnées (PDIPR) ; la gestion par les communes ou le département d'espaces naturels sensibles (préemption possible grâce à la loi de juillet 1985 en cas de vente des terrains concernés, comme dans le marais de Jarcy à Boutigny) ; l'entretien ou la réhabilitation des chemins ruraux, (patrimoine humain permettant découverte et détente) ; la création du parc naturel régional du Gâtinais français (effectif depuis 1999). Il adhère à l'Union des Amis du PNR. Il a réalisé, et réalise des moyens de sensibilisation et de découverte de notre patrimoine naturel et humain tels que : des sorties de découverte des milieux naturels, de l'agriculture, du petit patrimoine bâti rural, du traitement des déchets, des diaporamas, des vidéos, des brochures, des expositions sur les mêmes thèmes, des actions pédagogiques avec les scolaires sur l'eau, la forêt, le petit patrimoine humain, les déchets, les jardins et l'écologie des guides de petite randonnée-découverte (vallées de l'Essonne, de l'École, de la Juine et de Bouville).

Le foyer rural Contact a été créé en 1965. Il est agréé par le Ministère de l'Agriculture en 1966, la Direction de la Jeunesse et Éducation Populaire en 1987, élément B et le Ministère de la Jeunesse et des Sports en 1993.Avec ses 13 activités hebdomadaires sur 36 plages horaires différentes, et sa quinzaine de manifestations annuelles sorties spectacles, le foyer rural a pour but offre une certaine animation au village.

Santé[modifier | modifier le code]

La commune dispose sur son territoire de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes Saint-Jacques.

Autres services publics[modifier | modifier le code]

La commune dispose sur son territoire d'un centre de première intervention des sapeurs-pompiers[54] et d'une agence postale[55].

Sports[modifier | modifier le code]

  • Club de Tennis de Table de Boutigny-Vayres (CTTBV)

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Barthélémy.

La paroisse catholique de Boutigny-sur-Essonne est rattachée au secteur pastoral de Milly-la-Forêt et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Saint-Barthélémy[56].

Médias[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 41 939 €, ce qui plaçait Boutigny-sur-Essonne au 1 685e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[57].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Boutigny-sur-Essonne 2,1 % 9,4 % 16,2 % 25,7 % 29,3 % 17,4 %
Zone d’emploi d’Évry 0,3 % 4,0 % 20,2 % 29,6 % 28,2 % 17,7 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Boutigny-sur-Essonne 6,0 % 2,1 % 11,8 % 10,5 % 7,2 % 17,1 %
Zone d’emploi d’Évry 0,9 % 13,5 % 5,4 % 14,6 % 16,2 % 6,9 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[58],[59],[60]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Barthélémydu XIIe siècle, remaniée au XIVe siècle a été inscrite aux monuments historiques le [63].
    La cloche de bronze installée en 1557 s'appelle Marie, pèse 817 kg pour 1,10 mètre de diamètre. Elle sonne un mi3 326 Hz. Sur son flanc est inscrit La cloche de notre église DE MARIE porte le nom, pour jubiler par son parfait le Dieu de paix et d'union .l'an 1557. Elle a été restaurée en 1998. Deux tableaux de Jean-Baptiste Wicar dans l'église.
  • Moulin de Boutigny : les moulins des deux rives (sur la rive gauche, le Grand Moulin de Vayres du XIIe siècle et le moulin banal de Boutigny du XVe siècle sur la rive droite) ont été réunis en un seul bâtiment qui a aujourd'hui, vocation industrielle (farine).
  • Château de Bélesbat du XVIIe siècle ; le parc de 50 ha abrite un golf réputé.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Naissances
Décès

Héraldique et logotype[modifier | modifier le code]


Blason de Boutigny-sur-Essonne

Les armes de Boutigny-sur-Essonne se blasonnent : D'argent à la pyramide de pierres de sable maçonnée du champ, mouvant de la pointe, chargée d'un écusson parti d'or et d'azur à la croix ancrée de gueules brochant sur la partition, la pyramide surmontée de deux doloires adossées de gueules, au chef ondé d'or soutenu de sinople chargé de trois maillets du même.[64]

La commune s'est en outre dotée d'un logotype.

Logotype de Boutigny-sur-Essonne

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roger Bailly, Trois Villages Sur Essonne À Travers Les Siècles : Boutigny, Courdimanche Et Vayres, Amattéis, (ISBN 9782868491695)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 01/04/2009.
  2. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 07/11/2010.
  3. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  4. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  5. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  6. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  7. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  8. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  9. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  10. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  11. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  12. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  13. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Boutigny sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  14. Orthodromie entre Boutigny-sur-Essonne et Boutigny-Prouais sur le site lion1906.com Consulté le 05/09/2012.
  15. Données géographiques sur Géoportail (consulté le 19/02/2013.).
  16. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  17. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  18. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  19. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, Volume 2, Librairie Droz 1991. p. 761.
  20. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Librairie Larousse 1968. p. 107.
  21. François de Beaurepaire, Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, éditions Picard 1986. p. 85.
  22. a, b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  23. Loi no 64-707 du 10 juillet 1964 portant réorganisation de la région parisienne, JORF no 162 du 12 juillet 1964, p. 6204–6209, fac-similé sur Légifrance.
  24. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  25. Résultats de l'élection européenne 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  26. Résultats de l'élection européenne 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 07/05/2012.
  27. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  28. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  29. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 20/06/2012.
  30. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  31. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  32. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  33. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/03/2010.
  34. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  35. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 22/01/2013.
  36. « Boutigny-sur-Essonne 91099 », Données du Monde, sur http://www.lemonde.fr (consulté le 5 décembre 2017).
  37. a et b N.C., « La liste de Patricia Bergdolt remporte les élections à Boutigny-sur-Essonne », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne).
  38. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemanai.com Consulté le 24/06/2009.
  39. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/06/2009.
  40. Marie-Charlotte Dutheil, « A Boutigny-sur-Essonne, le devenir du terrain Siriex provoque des élections municipales : Les discussions autour de l’avenir de cette parcelle ont abouti à l’explosion du conseil municipal. Le maire sortant, l’une de ses adjointes et un conseiller d’opposition conduisent chacun une liste lors des élections municipales qui auront lieu dimanche prochain », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne).
  41. M.-C.D. et N.C, « Essonne : les électeurs de trois communes appelés aux urnes ce dimanche », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ ([www.leparisien.fr/essonne-91/essonne-les-electeurs-de-trois-communes-appeles-aux-urnes-ce-dimanche-01-12-2017-7427973.php lire en ligne]).
  42. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 26/05/2009.
  43. Jean-Jacques Chiquelin, « La disparition de Roger-Patrice Pelat : L'ami du Stalag, l'ami du château », Le Nouvel observateur,‎ (lire en ligne [PDF]).
  44. « Le premier adjoint veut prendre la relève à Boutigny », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne) « Daniel Denibas veut s’inscrire dans la continuité de l’équipe actuelle. Premier adjoint, il a décidé de se présenter en tant que tête de liste, le maire sortant Patrick Redon (SE) ayant annoncé qu’il ne sollicitait pas de nouveau mandat. « Mon choix n’est lié à aucun opportunisme personnel ou conjoncturel, précise Daniel Denibas, élu depuis 1986 et adjoint depuis 2001 ».
  45. Fiche de la commune sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 10/05/2010.
  46. « Daniel Denibas - Vice-Président », Élus communautaires, sur http://www.cc2v91.fr (consulté le 3 décembre 2017).
  47. Fiche du jumelage avec Lans sur le site du ministère des Affaires étrangères. Consulté le 07/01/2013.
  48. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  49. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  50. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  51. Pyramide des âges à Boutigny-sur-Essonne en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 11/07/2012.
  52. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  53. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 02/09/2010.
  54. Carte d'organisation des centres de secours en Essonne sur le site du SDIS 91. Consulté le 23/02/2011.
  55. Coordonnées de l'agence postale de Boutigny-sur-Essonne sur le site de La Poste. Consulté le 15/05/2011.
  56. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 15/10/2009.
  57. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 janvier 2013).
  58. %5CCOM%5CDL_COM91099.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 21/06/2010.
  59. %5CDL_ZE19901147.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Évry sur le site de l'Insee. Consulté le 20/05/2010.
  60. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  61. Palmarès départemental des villes et villages fleuris sur le site officiel de l'association. Consulté le 15/10/2009.
  62. Carte des ENS de Boutigny-sur-Essonne sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 05/02/2013.
  63. Notice no PA00087829, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 09/02/2010.
  64. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 03/09/2009.