Morigny-Champigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champigny et Morigny.

Morigny-Champigny
Morigny-Champigny
L’hôtel de ville.
Image illustrative de l’article Morigny-Champigny
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Canton Étampes
Intercommunalité Communauté de communes de l'Étampois Sud-Essonne
Maire
Mandat
Bernard Dionnet
2014-2020
Code postal 91150
Code commune 91433
Démographie
Gentilé Morignacois
Population
municipale
4 366 hab. (2016 en augmentation de 1,42 % par rapport à 2011)
Densité 142 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 48″ nord, 2° 10′ 54″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 156 m
Superficie 30,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Morigny-Champigny

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Morigny-Champigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Morigny-Champigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Morigny-Champigny
Liens
Site web morignychampigny.fr

Morigny-Champigny[1] (prononcé [moʁiɲi ʃɑ̃piɲi] Écouter) est une commune française située à quarante-huit kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Morignacois[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Position de Morigny-Champigny en Essonne.
Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 7,5 % 232,67
Espace urbain non construit 2,9 % 88,63
Espace rural 89,6 % 2 780,94
Source : Iaurif[3]

Morigny-Champigny est située à quarante-huit kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[4], point zéro des routes de France, vingt-huit kilomètres au sud-ouest d'Évry[5], deux kilomètres à l'est d'Étampes[6], treize kilomètres au sud-ouest de La Ferté-Alais[7], seize kilomètres au sud-est de Dourdan[8], dix-sept kilomètres au sud-ouest d'Arpajon[9], vingt et un kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[10], vingt-trois kilomètres au sud-ouest de Montlhéry[11], vingt-huit kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[12], trente kilomètres au sud-ouest de Palaiseau[13].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière la Juine.

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

La commune comporte un des sites de la réserve naturelle des sites géologiques de l'Essonne.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Brières-les-Scellés Étréchy Auvers-Saint-Georges Rose des vents
Étampes N Bouville
O    Morigny-Champigny    E
S
Étampes La Forêt-Sainte-Croix Puiselet-le-Marais

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Morigny-Champigny, située en Île-de-France, bénéficie d'un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, et est régulièrement arrosée sur l'année. En moyenne annuelle, la température s'établit à 10,8 °C, avec une maximale de 15,2 °C et une minimale à 6,4 °C. Les températures réelles relevées sont de 24,5 °C en juillet au maximum et 0,7 °C en janvier au minimum, mais les records enregistrés sont de 38,2 °C le et −19,6 °C le . Du fait de la moindre densité urbaine de la banlieue par rapport à Paris, une différence négative de un à deux degrés Celsius se fait sentir. L'ensoleillement est comparable à la moyenne des régions du nord de la Loire avec 1 798 heures par an, toutefois un peu inférieur au nord du département par la présence plus fréquente de brume à proximité des cours d'eau et des champs. Les précipitations sont réparties également sur l'année, avec un total de 598,3 millimètres de pluie et une moyenne approximative de cinquante millimètres par mois.

Données climatiques à Morigny-Champigny.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[14],[15].


Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom Morigny provient du latin Mauriniacus. La commune fut créée en 1793 sous le nom de Morigny. Elle absorba Champigny en 1807, puis devint Morigny les Étampes en 1825[16].

Histoire[modifier | modifier le code]

Morigny-Champigny était bien occupée dès la préhistoire comme le témoigne un polissoir : la Petite Garenne.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[17]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[18].

En 2016, la commune comptait 4 366 habitants[Note 1], en augmentation de 1,42 % par rapport à 2011 (Essonne : +5,07 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7248647559141 0041 009954972991
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
945934980905955968932901885
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
9119409809831 0611 1491 1491 2481 387
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 5401 5752 1653 1583 6563 9224 1724 3054 366
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Morigny-Champigny en 2009 en pourcentages[20].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,7 
5,8 
75 à 89 ans
8,1 
18,5 
60 à 74 ans
17,2 
20,8 
45 à 59 ans
21,5 
18,8 
30 à 44 ans
18,3 
16,2 
15 à 29 ans
15,9 
19,5 
0 à 14 ans
18,3 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[21].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Politique locale[modifier | modifier le code]

La commune de Morigny-Champigny est rattachée au canton d'Étampes, représenté par les conseillers départementaux Marie-Claire Chambaret (DVD) et Guy Crosnier (UMP), à l'arrondissement d’Étampes et à deuxième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Franck Marlin (UMP).

L'Insee attribue à la commune le code 91 1 08 433[22]. La commune de Morigny-Champigny est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 104 338. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[23].

Conseil municipal de Morigny-Champigny (mandature 2013-2014)[Note 2].
Liste Tendance Président Effectif Statut
« Agir pour Morigny-Champigny » DVD Bernard Dionnet 20 Majorité
« Unis pour Morigny-Champigny » DVG Catherine Carrère 4 Opposition
« Morigny votre avenir » DVD Éric Cavers 3 Opposition

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[24]
Période Identité Étiquette Qualité
Hugues Josse    
Charles Pelletier    

(décès)
Jean Coulombel RPR Conseiller général du canton d'Étampes (1982 → 2000)
Suppléant du député Bernard Pons (1978 → 1981)
[25] Dominique Imbault DVD Retraité agricole
[26] Catherine Carrère DVG  
[27],[28] En cours Bernard Dionnet DVD Cadre supérieur Renault

Tendances et résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les élèves de Morigny-Champigny sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire des écoles maternelles Charles-Perrault et Jean-de-La Fontaine et des écoles élémentaires Alphonse-Daudet et François-René-de-Chateaubriand[44].

Santé[modifier | modifier le code]

Depuis le 07 juillet 1990, la commune a vu s'ouvrir sur son territoire, un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes le domaine de la Chalouette. Cet EHPAD appartient au groupe Dolcéa.

Services publics[modifier | modifier le code]

La commune dispose sur son territoire d'une agence postale[45].

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de Morigny-Champigny n'a développé aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à Morigny-Champigny[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Morigny-Champigny possèdent une certaine diversité dans ses offres de clubs de sports. Malgré sa taille plus que modeste, Morigny-Champigny a fourni plusieurs champions de France. On notera plus particulièrement les deux titres de champions de France de Tae Kwon Do Féminin, l'un en catégorie junior l'autre en catégorie senior.

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

L’abbatiale de la Trinité.

La paroisse catholique de Morigny-Champigny est rattachée au secteur pastoral de Saint-Michel-de-Beauce-Étampes et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église de la Sainte-Trinité[46]. La communauté protestante évangélique baptiste dispose d'un temple dans la commune[47].

Médias[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 23 479 €, ce qui plaçait la commune au 785e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au soixante-septième rang départemental[48].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Morigny-Champigny 1,4 % 8,4 % 9,7 % 28,4 % 29,9 % 22,2 %
Zone d’emploi d’Étampes 1,8 % 6,2 % 15,1 % 24,9 % 27,2 % 24,8 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Morigny-Champigny 2,1 % 8,7 % 6,3 % 43,7 % 6,1 % 6,7 %
Zone d’emploi d’Étampes 2,9 % 16,1 % 6,7 % 14,8 % 9,2 % 5,8 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[49],[50],[51]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

Les berges de la Juine, les bois répartis sur le territoire et la carrière géologique ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil départemental de l'Essonne[52].

Le parc de Jeurre[53], domaine privé abritant un château et quatre fabriques ramenées du parc de Méréville ainsi que d'autres éléments architecturaux.

La commune a été récompensée par deux fleurs au concours des villes et villages fleuris[54].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Morigny en 2017.
Le château de Brunehaut.
L'église Sainte Trinité.
  • L'ancien château de Morigny et son parc,  Inscrit MH (1965, Château et son parc, sauf ses communs)[55],[56].
En 1978, le château et son parc sont légués à la Sorbonne qui vu les coûts d'entretien s'en défait auprès d'investisseurs privés pour en faire des logements. En 2008, une partie du parc est restituée à la commune[57]
Il est actuellement propriété du Conseil départemental de l'Essonne et abrite l`Institut de Rééducation de Brunehaut.
  • Le château de Jeurre et quatre fabriques de jardin de son parc, XVIIIe siècle, Logo monument historique Classé MH (1957, 1973, Temple de l'Amour ; tombeau de Cook ; colonne rostrale ; façade principale de l'ancienne laiterie ainsi que la façade postérieure y compris les bas-reliefs qui la décorent ; gnomon, provenant du château de Méréville et réédifiés dans le parc en 1957 - Fronton provenant de l'ancien château de Saint-Cloud et réédifié dans le parc en 1973)[61].
Les fabriques sont le cénotaphe de Cook[62], la laiterie[63], le temple de la Piété Filiale[64] et la colonne rostrale[65].
Elles ont été transportées du château de Méréville et reconstruites dans le parc.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Morigny-Champigny :

Héraldique et logotype[modifier | modifier le code]


Blason de Morigny-Champigny.

La commune de Morigny-Champigny ne dispose pas de blason.

Elle s'est cependant dotée d'un logotype.

Logo commune de Morigny-Champigny.svg

Morigny-Champigny dans les arts et la culture[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.
  2. Élection de 2008 annulée à la suite de la démission du conseil. Répartition issue de l'élection municipale partielle organisée les dimanches 13 et 20 janvier 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Morigny-Champigny dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 05/08/2012.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr. Consulté le 15 nov. 2018.
  3. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 11/11/2010.
  4. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  5. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  6. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  7. Orthodromie entre Morigny-Champigny et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  8. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  9. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  10. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  11. Orthodromie entre Morigny-Champigny sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  12. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  13. Orthodromie entre Morigny-Champigny et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 29/10/2012.
  14. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  15. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  16. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  18. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  20. Pyramide des âges à Morigny-Champigny en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 05/08/2012.
  21. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  22. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 12/01/2010.
  23. Fiche entreprise de la commune de Morigny-Champigny sur le site verif.com Consulté le 18/04/2011.
  24. Les maires de Morigny-Champigny, sur mairesgenweb.org (consulté le 8 juin 2009)
  25. « Le nouveau maire a six mois pour convaincre », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne)
  26. « Morigny-Champigny : pourquoi une élection partielle ? », sur Essonne Info,
  27. « Bernard Dionnet remporte le scrutin partiel de Morigny-Champigny », sur Essonne Info,
  28. « Bernard Dionnet enfile l'écharpe de maire », Le Parisien, édition de l'Essonne,‎ (lire en ligne)
  29. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  30. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  31. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 08/05/2012.
  32. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  33. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  34. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 22/06/2012.
  35. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  36. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  37. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  38. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/03/2010.
  39. Résultats de l'élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  40. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 21/01/2013.
  41. « Bernard Dionnet remporte le scrutin partiel de Morigny-Champigny », EssonneInfo.fr,‎ (lire en ligne [article de presse], consulté le 15 novembre 2018).
  42. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 12/08/2009.
  43. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 12/08/2009.
  44. « Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne (lien brisé) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 15 nov. 2018.
  45. Coordonnées de l'agence postale de Morigny-Champigny sur le site de La Poste. Consulté le 15/05/2011.
  46. Fiche de la paroisse catholique sur le site officiel du diocèse. Consulté le 24/11/2009.
  47. Coordonnées du temple protestant sur le site eglises.org Consulté le 23/06/2010.
  48. « Résumé statistique national sur le site de l’Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 26/10/2009.
  49. « Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 17/06/2010.
  50. « Rapport statistique de la zone d'emploi d'Étampes sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 20/05/2010.
  51. « Rapport statistique national sur le site de l'Insee (lien brisé) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  52. Carte des ENS de Morigny-Champigny sur le site du conseil départemental de l'Essonne. Consulté le 03/2019.
  53. « Parc du domaine de Jeurre », notice no IA91000429, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  54. Palmarès départemental des villes et villages fleuris sur le site officiel de l'association. Consulté le 21/02/2013.
  55. « Château de Morigny », notice no PA00087975, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  56. « Parc du château », notice no IA91000430, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  57. Le parc du château rendu aux habitants
  58. « Église abbatiale de la Trinité (ancienne) », notice no PA00087976, base Mérimée, ministère français de la Culture
  59. « Abbaye de Bénédictins Sainte-Trinité », notice no IA00126451, base Mérimée, ministère français de la Culture
  60. « Domaine de Brunehaut (vestiges de l'ancien) », notice no PA00088056, base Mérimée, ministère français de la Culture
  61. « Château de Jeurre », notice no PA00087974, base Mérimée, ministère français de la Culture
  62. « Fabrique de jardin dite cénotaphe de Cook », notice no IA00126456, base Mérimée, ministère français de la Culture
  63. « Fabrique de jardin dite laiterie », notice no IA00126454, base Mérimée, ministère français de la Culture
  64. « Fabrique de jardin dite temple de la Piéte Filiale », notice no IA00126453, base Mérimée, ministère français de la Culture
  65. « Fabrique de jardin dite Colonne Rostrale », notice no IA00126455, base Mérimée, ministère français de la Culture
  66. « Polissoir de la Petite-Garenne », notice no PA00087977, base Mérimée, ministère français de la Culture
  67. « Pont-aqueduc de la Jeurre (également sur commune d'Etréchy) », notice no PA00088053, base Mérimée, ministère français de la Culture
  68. http://www.morignychampigny-info.fr/hist_archeo.htm Notre commune est très ancienne sur le site de la mairie
  69. (en) Ceux qui restent sur l’Internet Movie Database
  70. Liste des films tournés à Morigny-Champigny sur le site L2TC.com Consulté le 15 nov. 2018.