La Forêt-Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Forêt.
La Forêt-Sainte-Croix
La Forêt-Sainte-Croix
Église de La Forêt-Sainte-Croix.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Canton Étampes
Intercommunalité Communauté de communes de l'Étampois Sud-Essonne
Maire
Mandat
Guy Crosnier (divers droite)
2014-2020
Code postal 91150
Code commune 91248
Démographie
Gentilé Sylvaniens
Population
municipale
164 hab. (2014)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 59″ nord, 2° 13′ 45″ est
Altitude Min. 99 m
Max. 144 m
Superficie 5,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte administrative de l'Essonne
City locator 14.svg
La Forêt-Sainte-Croix

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
La Forêt-Sainte-Croix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Forêt-Sainte-Croix

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Forêt-Sainte-Croix

La Forêt-Sainte-Croix[1] (prononcé [la foʁɛ sɛ̃ǝ kʁwa] Écouter) est une commune française située à cinquante-quatre kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Sylvaniens[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Position de La Forêt-Sainte-Croix en Essonne.
Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 1,7 % 8,92
Espace urbain non construit 0,7 % 3,80
Espace rural 97,6 % 523,23
Source : Iaurif[3]

La Forêt-Sainte-Croix est située à cinquante-quatre kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[4], point zéro des routes de France, trente-deux kilomètres au sud-ouest d'Évry[5], huit kilomètres au sud-est d'Étampes[6], quinze kilomètres au sud-ouest de La Ferté-Alais[7], dix-huit kilomètres au sud-ouest de Milly-la-Forêt[8], vingt-trois kilomètres au sud-est de Dourdan[9], vingt-trois kilomètres au sud-ouest d'Arpajon[10], vingt-neuf kilomètres au sud-ouest de Montlhéry[11], trente et un kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[12], trente-sept kilomètres au sud de Palaiseau[13].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Étampes Morigny-Champigny Puiselet-le-Marais Rose des vents
Boissy-la-Rivière N Bois-Herpin
O    La Forêt-Sainte-Croix    E
S
Marolles-en-Beauce Bois-Herpin Bois-Herpin

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat de l'Essonne.

La Forêt-Sainte-Croix est située en Île-de-France et bénéficie d'un climat océanique dégradé aux hivers frais et aux étés doux, et est régulièrement arrosée sur l'année. En moyenne annuelle, la température s'établit à 10,8 °C, avec une maximale de 15,2 °C et une minimale à 6,4 °C. Les températures réelles relevées sont de 24,5 °C en juillet au maximum et 0,7 °C en janvier au minimum, mais les records enregistrés sont de 38,2 °C le et −19,6 °C le . Du fait de la moindre densité urbaine de la banlieue par rapport à Paris, une différence négative de un à deux degrés Celsius se fait sentir. L'ensoleillement est comparable à la moyenne des régions du nord de la Loire avec 1 798 heures par an, toutefois un peu inférieur au nord du département par la présence plus fréquente de brume à proximité des cours d'eau et des champs. Les précipitations sont réparties également sur l'année, avec un total de 598,3 millimètres de pluie et une moyenne approximative de cinquante millimètres par mois.

Données climatiques à La Forêt-Sainte-Croix.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[14],[15].


Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Foresta en 1195[16], Foresta Sancta Crucis en 1230[17].

Durant la Révolution, elle fut créée sous le nom de La Forest aux Bois, elle obtint son nom actuel dans le Bulletin des lois en 1801[18].

Histoire[19][modifier | modifier le code]

Situés, à une centaine de mètres d’altitude, sur les confins du plateau de Beauce, à la limite du Gâtinais, les 536 hectares du finage de La Forêt, couverts de champs (céréales et betteraves) et de bois, sont entourés par les communes d’Étampes, Boissy-la-Rivière, Marolles-en-Beauce, Bois-Herpin, Puiselet-le-Marais et Morigny

Les outils en pierre taillée ou polie ramassés sur le territoire de la commune indiquent qu’il a été fréquenté par les hommes depuis les temps préhistoriques, il y a plus de 35 000 ans, et que le défrichement, commencé au mésolithique (- 10 000 ans), s’est poursuivi au néolithique (- 5000 ans), puis avec les Gaulois de l’Âge du fer (- 850 ans). Les monnaies, les débris de tuiles et de céramiques montrent que les exploitations agricoles des Gallo-romains ont remplacé les fermes gauloises, jusqu’à leur destruction lors des Grandes Invasions du début du Ve siècle. Les taillis et la forêt recouvrirent alors les terres qui n’étaient plus cultivées, jusqu’à la reprise des défrichements mis en œuvre par les seigneurs du Moyen Âge. 

La Forêt-Sainte-Croix fut, ainsi, fondé, en 1155, par le chapitre des chanoines de la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, qui fit défricher et mettre en culture une forêt faisant partie du domaine qu’il possédait dans l’Étampois depuis le IXe siècle. Le village a été une seigneurie ecclésiastique jusqu’à la Révolution. Un curé est attesté dès 1190. Dédiée à saint Saturnin, l’église, qui, au XIIIe siècle, avait succédé à la chapelle des origines, a été entièrement reconstruite, au début du XVIe siècle. Son haut clocher de pierre s’est effondré vers 1850 et a été remplacé par un petit clocher de charpente, édifié à la pointe du toit, que l‘on voit encore aujourd’hui. Consolidée et restaurée, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, l’église, unique monument du village, a reçu un ensemble complet de vitraux contemporains dû au maître-verrier Louis-René Petit. On peut y voir des pierres tombales (de 1571 et de 1618), des statues en bois polychromes et de surprenants culs-de-lampe à visage.

La fête patronale est le jour de la Sainte-Croix, le 14 septembre ou le dimanche le plus proche ; elle est animée par l’ « Amicale Sylvanienne » qui organise dans la salle polyvalente ou dans l’église spectacles et concerts.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[21],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 164 habitants, en augmentation de 6,49 % par rapport à 2009 (Essonne : 4,75 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
203 203 217 207 217 220 226 201 203
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
196 202 203 187 181 172 163 146 149
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
138 141 120 108 119 99 93 97 81
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
81 57 106 113 109 111 145 157 164
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[22].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à La Forêt-Sainte-Croix en 2009 en pourcentages[23].
Hommes Classe d’âge Femmes
1,3 
90 ans ou +
2,9 
5,3 
75 à 89 ans
8,6 
12,0 
60 à 74 ans
18,6 
12,0 
45 à 59 ans
14,3 
28,0 
30 à 44 ans
20,0 
14,7 
15 à 29 ans
17,1 
26,7 
0 à 14 ans
18,6 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[24].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Politique locale[modifier | modifier le code]

La commune de La Forêt-Sainte-Croix est rattachée au canton d'Étampes, représenté par les conseillers départementaux Marie-Claire Chambaret (DVD) et Guy Crosnier (UMP), à l'arrondissement d’Étampes et à la deuxième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Franck Marlin (UMP).

L'Insee attribue à la commune le code 91 1 17 248[25]. La commune de La Forêt-Sainte-Croix est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 102 480. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[26].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Mairie de La Forêt-Sainte-Croix
Liste des maires successifs[27].
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Guy Crosnier UMP Conseiller départemental du canton d'Étampes
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances et résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les élèves de La Forêt-Sainte-Croix sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune ne dispose d'aucun établissement scolaire.

Santé[modifier | modifier le code]

Services publics[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de La Forêt-Sainte-Croix n'a développé aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à La Forêt-Sainte-Croix[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de La Forêt-Sainte-Croix est rattachée au secteur pastoral de Saint-Michel-de-Beauce-Étampes et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Saint-Saturnin-et-Saint-Mathurin[43].

Médias[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
La Forêt-Sainte-Croix - - - - - -
Zone d’emploi d’Étampes 1,8 % 6,2 % 15,1 % 24,9 % 27,2 % 24,8 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
La Forêt-Sainte-Croix - - - - - -
Zone d’emploi d’Étampes 2,9 % 16,1 % 6,7 % 14,8 % 9,2 % 5,8 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[44],[45],[46]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

Les bosquets boisés répartis sur le territoire ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l'Essonne[47].

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de La Forêt-Sainte-Croix

La commune de La Forêt-Sainte-Croix ne dispose pas de blason.

La Forêt-Sainte-Croix dans les arts et la culture[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de La Forêt-Sainte-Croix dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 02/08/2012.
  2. Gentilés sur le site habitants.fr Consulté le 05/04/2009.
  3. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 11/11/2010.
  4. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  5. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  6. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  7. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  8. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  9. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  10. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  11. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  12. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  13. Orthodromie entre La Forêt-Sainte-Croix et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 23/09/2012.
  14. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  15. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  16. charte n° CXV du Cartulaire de Sainte-Croix d'Orléans, publié par Joseph Thillier et Eugène Jarry, Picard, Paris,1904 et 1199 BNF, ms latin 5482, Cartul. monaster de Jardo, p. 11
  17. Cartulaire de Sainte-Croix d'Orléans, n° CCXXV
  18. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. http://www.etampois-sudessonne.fr/fr/territoire/225/la-foret-sainte-croix
  20. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  21. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  23. Pyramide des âges à La Forêt-Sainte-Croix en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 02/08/2012.
  24. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  25. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 10/01/2010.
  26. Fiche entreprise de la commune de La Forêt-Sainte-Croix sur le site verif.com Consulté le 18/04/2011.
  27. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 27/05/2009.
  28. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  29. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  30. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 08/05/2012.
  31. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  32. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  33. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 21/06/2012.
  34. R2sultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  35. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  36. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  37. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 31/03/2010.
  38. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  39. Résultats de l'élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 29/03/2011.
  40. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 24/01/2013.
  41. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 02/08/2009.
  42. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/08/2009.
  43. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 15/11/2009.
  44. « %5CCOM%5CDL_COM91248.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 17/06/2010.
  45. « %5CDL_ZE19901147.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Étampes sur le site de l'Insee. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 20/05/2010.
  46. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  47. Carte des ENS de La Forêt-Sainte-Croix sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 12/02/2013.