Aller au contenu

Torfou (Essonne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Torfou
Torfou (Essonne)
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Intercommunalité Communauté de communes Entre Juine et Renarde
Maire
Mandat
Antoine Poupinel
2020-2026
Code postal 91730
Code commune 91619
Démographie
Gentilé Torfoliens
Population
municipale
278 hab. (2021 en augmentation de 3,35 % par rapport à 2015)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 49″ nord, 2° 13′ 39″ est
Altitude Min. 94 m
Max. 155 m
Superficie 3,5 km2
Type Commune rurale à habitat dispersé
Unité urbaine Hors unité urbaine
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton d'Arpajon
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Torfou
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Torfou
Géolocalisation sur la carte : Essonne
Voir sur la carte topographique de l'Essonne
Torfou
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
Torfou
Liens
Site web www.torfou.com/mairie/

Torfou[1] (prononcé [ɔʁfu] Écouter) est une commune française située à trente-huit kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Torfoliens[2].

Géographie

[modifier | modifier le code]
Position de Torfou en Essonne.

Torfou est située à trente-huit kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[3], point zéro des routes de France, vingt kilomètres au sud-ouest d'Évry[4], douze kilomètres au nord-est d'Étampes[5], sept kilomètres au sud-ouest d'Arpajon[6], dix kilomètres au nord-ouest de La Ferté-Alais[7], treize kilomètres au sud-ouest de Montlhéry[8], seize kilomètres à l'est de Dourdan[9], vingt kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[10], vingt kilomètres au sud-ouest de Palaiseau[11], vingt-trois kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[12]. Elle est par ailleurs située à trois cents kilomètres au nord-est de Torfou en Maine-et-Loire[13].

Communes limitrophes

[modifier | modifier le code]
Communes limitrophes de Torfou
Boissy-sous-Saint-Yon Avrainville
Torfou
Chamarande Lardy

Relief et géologie

[modifier | modifier le code]

Le village est situé dans une cuvette, elle-même au sommet d'un plateau appelé "le plateau de Torfou".

En 2010, le climat de la commune est de type climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord, selon une étude du CNRS s'appuyant sur une série de données couvrant la période 1971-2000[14]. En 2020, Météo-France publie une typologie des climats de la France métropolitaine dans laquelle la commune est exposée à un climat océanique altéré et est dans la région climatique Sud-ouest du bassin Parisien, caractérisée par une faible pluviométrie, notamment au printemps (120 à 150 mm) et un hiver froid (3,5 °C)[15].

Pour la période 1971-2000, la température annuelle moyenne est de 10,6 °C, avec une amplitude thermique annuelle de 15,3 °C. Le cumul annuel moyen de précipitations est de 678 mm, avec 10,8 jours de précipitations en janvier et 7,6 jours en juillet[14]. Pour la période 1991-2020, la température moyenne annuelle observée sur la station météorologique la plus proche, située sur la commune de Brétigny-sur-Orge à 11 km à vol d'oiseau[16], est de 11,9 °C et le cumul annuel moyen de précipitations est de 628,9 mm[17],[18]. Pour l'avenir, les paramètres climatiques de la commune estimés pour 2050 selon différents scénarios d'émission de gaz à effet de serre sont consultables sur un site dédié publié par Météo-France en novembre 2022[19].

Voies de communication et transports

[modifier | modifier le code]

La commune de Torfou est desservie par la N 20 (sens Paris-Toulouse).

Le sentier de grande randonnée GR 1 traverse le territoire de la commune et se prolonge vers Lardy au sud et Boissy-sous-Saint-Yon au nord-ouest.

Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 3,6 % 12,56
Espace urbain non construit 2,1 % 7,49
Espace rural 94,3 % 333,53
Source : Iaurif[20]

Au , Torfou est catégorisée commune rurale à habitat dispersé, selon la nouvelle grille communale de densité à sept niveaux définie par l'Insee en 2022[21]. Elle est située hors unité urbaine[22]. Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 1],[22]. Cette aire regroupe 1 929 communes[23],[24].

Tolfolium en 1134, Tortafagus, Torfolz[25].

L'origine est probablement la même que Torfou en Maine-et-Loire, appelé Torfo à la fin du XIIIe siècle[26], de l'ancien français tors, « tordu » et fou, « hêtre »[27].

Si cette seconde étymologie est juste, le gentilé devrait être les *Torfagiens à partir du latin fagus qui a donné fou ou fau, « hêtre » en ancien français. La commune fut créée en 1793 avec son nom actuel[28].

Peu de faits historiques sont connus. Torfou a été entièrement bâti d'après les ordres du roi Louis VI dit le Gros, selon une charte de franchise de 1134.

« Au nom de la sainte et indivise Trinité, amen. Moi, Louis, par la grâce de Dieu roi des Français, je veux qu’il soit connu de tous, à venir et présents, que nous cédons aux hommes qui veulent devenir hôtes dans le bois dit Torfou un arpent de terre et le quart d’un autre arpent pourqu’ils y établissent en hostise, à la condition qu’ils nous versent chaque année un cens de six deniers, deux poules et deux setiers d’avoine. Nous leur concédons aussi la liberté de ne contribuer ni à l’herban, ni à la taille, de n’aller ni à l’ost, ni à la chevauchée, si ce n’est à la semonce générale de la Chrétienté, de ne point faire de corvée, de n’être justiciable de personne sur notre terre, pas même des autorités d’Étampes, que de celui en la main duquel nous les placerons. Pour que cela ne tombe pas dans l’oubli, nous l’avons confié à l’écrit, et pour que ce ne puisse être infirmé à l’avenir, nous l’avons ci-dessous validé par le sceau de notre autorité et le monogramme de notre nom. » [29]

Le manque d'eau a toujours posé problème, un seul puits existait au centre du village. Cependant il existe trois mares anciennes à Torfou, toutes les 3 assez profondes et ceinturées de murets en pierre. Autrefois le bétail s'y abreuvait et les femmes du village y faisaient la lessive sur des lavoirs en pierre de grès.

Chaque ferme possédait son puits.

Un télégraphe Chappe fut installé ; à cette fin, on démonta le haut du clocher de l'église. L'installation restée en place jusqu'en 1886, l'année suivante, une indemnité fut versée pour rétablir le clocher dans sa forme initiale.

Politique et administration

[modifier | modifier le code]

Politique locale

[modifier | modifier le code]

La commune de Torfou est rattachée au canton d'Arpajon, représenté par les conseillers départementaux Dominique Bougraud (UDI) et Alexandre Touzet (UMP), à l'arrondissement d’Étampes et à la troisième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Laëtitia Romeiro Dias (LERM).

L'Insee attribue à la commune le code 91 1 09 619[30]. La commune de Torfou est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 106 192. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[31].

Liste des maires

[modifier | modifier le code]
Liste des maires successifs[32].
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2008 en cours Alain Brisse    

Tendances et résultats politiques

[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Population et société

[modifier | modifier le code]

Démographie

[modifier | modifier le code]

Évolution démographique

[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[48]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[49].

En 2021, la commune comptait 278 habitants[Note 2], en augmentation de 3,35 % par rapport à 2015 (Essonne : +2,94 %, France hors Mayotte : +1,84 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
234256240236239218199209223
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
218196227186207222207194199
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
188168171150156140156119123
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
120158159187214248261266272
2014 2019 2021 - - - - - -
262274278------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[28] puis Insee à partir de 2006[50].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges

[modifier | modifier le code]

En 2018, le taux de personnes d'un âge inférieur à 30 ans s'élève à 33,2 %, soit en dessous de la moyenne départementale (39,9 %). À l'inverse, le taux de personnes d'âge supérieur à 60 ans est de 24,1 % la même année, alors qu'il est de 20,1 % au niveau départemental.

En 2018, la commune comptait 140 hommes pour 133 femmes, soit un taux de 51,28 % d'hommes, largement supérieur au taux départemental (48,98 %).

Les pyramides des âges de la commune et du département s'établissent comme suit.

Pyramide des âges de la commune en 2018 en pourcentage[51]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ou +
1,5 
6,4 
75-89 ans
4,5 
17,7 
60-74 ans
18,0 
27,0 
45-59 ans
26,3 
14,9 
30-44 ans
17,3 
15,6 
15-29 ans
15,8 
18,4 
0-14 ans
16,5 
Pyramide des âges du département de l'Essonne en 2021 en pourcentage[52]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ou +
1,4 
5,4 
75-89 ans
7,2 
12,9 
60-74 ans
13,9 
20 
45-59 ans
19,4 
19,9 
30-44 ans
20,1 
20 
15-29 ans
18,2 
21,3 
0-14 ans
19,8 

Enseignement

[modifier | modifier le code]
L'école communale de Torfou.

Lieux de culte

[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Torfou est rattachée au secteur pastoral de la Vallée de la Juine-Étréchy et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge[54].

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Emplois, revenus et niveau de vie

[modifier | modifier le code]

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 26 319 , ce qui plaçait la commune au 272e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au vingt-sixième rang départemental[55].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Torfou - - - - - -
Zone d'emploi de Dourdan 0,7 % 6,0 % 18,9 % 28,5 % 26,3 % 19,6 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Torfou - - - - - -
Zone d'emploi de Dourdan 1,7 % 10,4 % 7,5 % 11,8 % 21,6 % 6,9 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[56],[57],[58]

Culture locale et patrimoine

[modifier | modifier le code]
L'église Notre-Dame de Torfou.

Lieux et monuments

[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental

[modifier | modifier le code]

Les bois au nord du territoire et les bosquets boisés au sud ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l'Essonne[59].

Personnalités liées à la commune

[modifier | modifier le code]

Héraldique

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

[modifier | modifier le code]
  • Le patrimoine des communes de l'Essonne - tome 1, Paris, Editions Flohic, , 1053 p. (ISBN 2-84234-126-0), « Torfou », p. 365–367

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2024, millésimée 2021, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2023, date de référence statistique : 1er janvier 2021.

Références

[modifier | modifier le code]
  1. Fiche de Torfou dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 08/08/2012.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 12/04/2009.
  3. Orthodromie entre Torfou et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  4. Orthodromie entre Torfou et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  5. Orthodromie entre Torfou et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  6. Orthodromie entre Torfou et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  7. Orthodromie entre Torfou et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  8. Orthodromie entre Torfou et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  9. Orthodromie entre Torfou et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  10. Orthodromie entre Torfou et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  11. Orthodromie entre Torfou et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  12. Orthodromie entre Torfou et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  13. Orthodromie entre Torfou (91) et Torfou (49) sur le site lion1906.com Consulté le 27/11/2012.
  14. a et b Daniel Joly, Thierry Brossard, Hervé Cardot, Jean Cavailhes, Mohamed Hilal et Pierre Wavresky, « Les types de climats en France, une construction spatiale », Cybergéo, revue européenne de géographie - European Journal of Geography, no 501,‎ (DOI 10.4000/cybergeo.23155, lire en ligne, consulté le )
  15. « Zonages climatiques en France métropolitaine. », sur pluiesextremes.meteo.fr (consulté le )
  16. « Orthodromie entre Torfou et Brétigny-sur-Orge », sur fr.distance.to (consulté le ).
  17. « Station Météo-France « Brétigny_sapc » (commune de Brétigny-sur-Orge) - fiche climatologique - période 1991-2020 », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  18. « Station Météo-France « Brétigny_sapc » (commune de Brétigny-sur-Orge) - fiche de métadonnées. », sur donneespubliques.meteofrance.fr (consulté le )
  19. « Climadiag Commune : diagnostiquez les enjeux climatiques de votre collectivité. », sur meteofrance.fr, (consulté le )
  20. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 16/11/2010.
  21. « La grille communale de densité », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  22. a et b Insee, « Métadonnées de la commune de Torfou ».
  23. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur le site de l'Insee (consulté le ).
  24. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Insee, (consulté le ).
  25. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  26. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, éditions Larousse 1968.
  27. Marianne Mulon, Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207)[réf. incomplète].
  28. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  29. « Site Officiel - 1134 », sur torfou.com (consulté le ).
  30. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 17/01/2010.
  31. Fiche entreprise de la commune de Torfou sur le site verif.com Consulté le 21/04/2011.
  32. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 12/06/2009.
  33. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  34. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  35. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 09/05/2012.
  36. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  37. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  38. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/06/2012.
  39. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  40. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  41. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  42. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 13/04/2010.
  43. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  44. Résultats de l'élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 02/04/2011.
  45. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 28/01/2013.
  46. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 26/08/2009.
  47. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 26/08/2009.
  48. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  49. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  50. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 et 2021.
  51. Insee, « Évolution et structure de la population en 2018 - Commune de Torfou (91619) », (consulté le ).
  52. Insee, « Évolution et structure de la population en 2021 - Département de l'Essonne (91) », (consulté le ).
  53. Composition et fonctionnement du RPI Chamarande-Torfou. Consulté le 01/2018.
  54. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 13/12/2009.
  55. « Résumé statistique national sur le site de l’Insee. »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 26/10/2009.
  56. « %5CCOM%5CDL_COM91619.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 09/06/2010.
  57. « %5CDL_ZE19901145.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi de Dourdan sur le site de l'Insee. »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 20/05/2010.
  58. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  59. Carte des ENS de Torfou sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 01/2018.