Arrondissements de Seine-et-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les différentes sous-préfectures de Seine-et-Marne.

Les cinq arrondissements actuels ont comme chefs-lieux : Melun, Fontainebleau, Meaux, Provins, Torcy

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1790 : création du département de Seine-et-Marne avec cinq districts : Meaux, Melun, Nemours, Provins, Rosoy
  • 1800 : création des arrondissements : Coulommiers, Fontainebleau, Meaux, Melun, Provins
  • 1926 : suppression des arrondissements de Coulommiers et Fontainebleau
  • 1988 : restauration de l'arrondissement de Fontainebleau
  • 1993 : création de l'arrondissement de Noisiel
  • 1994 : le siège de l'arrondissement de Noisiel est déplacé à Torcy
  • Au , une réorganisation des arrondissements est effectuée, pour mieux intégrer les récentes modifications des intercommunalités; 57 communes sur 514 sont impactées : 5 passent de Torcy vers Meaux, 2 de Torcy vers Provins, 10 de Provins vers Meaux, 7 de Fontainebleau vers Provins, 8 de Melun vers Torcy, 15 de Melun vers Provins, 10 de Melun vers Fontainebleau[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]