Liste des circonscriptions législatives du Loiret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du département du Loiret (en rouge) sur une carte de France

La liste des circonscriptions législatives du Loiret présente le découpage en circonscriptions législatives du département français du Loiret (région Centre-Val de Loire)

Le Loiret est, sous la Cinquième République, constitué de quatre circonscriptions législatives de 1958 à 1986, de cinq circonscriptions après le redécoupage électoral de 1986 puis de six circonscriptions depuis le redécoupage de 2010, entré en application à compter des élections législatives de 2012.

Histoire du découpage[modifier | modifier le code]

Les découpages ont beaucoup varié depuis le XIXe siècle[1].

Sous le Premier Empire, durant la période des Cent-Jours se tiennent les élections législatives de mai 1815 dans quatre circonscriptions : Gien, Montargis, Orléans et Pithiviers[1]. Les élections législatives d'août 1815 se tenant durant la Seconde Restauration adoptent les mêmes circonscriptions.

Élections législatives françaises de 1816 : ?

Sous la Seconde Restauration, pour les élections législatives de 1820, 1824, 1827 et 1830, le département perd une circonscription ; le Loiret est redécoupé en trois circonscriptions appelées 1, 2 et 3[1].

Sous la Monarchie de Juillet, pour les élections législatives de 1831, 1834, 1837, 1839, 1842, 1846, 1848, le Loiret voit son nombre de circonscriptions passer au nombre de 5 : 1, 2, 3, 4 et 5[1].

Sous la Seconde République ? (1848-1852)

Sous le Second Empire, les circonscriptions sont modifiées une fois dans le département du Loiret. Pour les élections législatives de 1852 et de 1857, le département est découpé en deux circonscriptions, 1 et 2 ; pour de les élections législatives de 1863 et de 1869, le département est découpé en trois circonscriptions, 1, 2 et 3[1].

Pour les élections législatives se tenant sous la Troisième République (1870-1940), le département est redécoupé en cinq circonscriptions : Gien, Montargis, Orléans-1, Orléans-2 et Pithiviers[1].

Aucune élection législative ne se tient pendant la Seconde Guerre mondiale.

Par ordonnance du 13 octobre 1958 relative à l'élection des députés à l'Assemblée nationale, le département du Loiret est d'abord constitué de quatre circonscriptions électorales[2].

Lors des élections législatives de 1986 qui se sont déroulées selon un mode de scrutin proportionnel à un seul tour par listes départementales[3], le nombre de sièges du Loiret a été porté de quatre à cinq[4].

Le retour à un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours en vue des élections législatives suivantes[5], a maintenu ce nombre de cinq sièges[6],[7], selon un nouveau découpage électoral.

Le redécoupage des circonscriptions législatives réalisé en 2010 et entrant en application à compter des élections législatives de juin 2012, a modifié le nombre et la répartition des circonscriptions du Loiret, porté à six du fait de la croissance démographique du département[8].

Représentation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : liste des députés du Loiret.

Composition des circonscriptions[modifier | modifier le code]

Composition des circonscriptions de 1958 à 1986[modifier | modifier le code]

À compter de 1958, le département du Loiret comprend quatre circonscriptions.

Composition des circonscriptions de 1988 à 2012[modifier | modifier le code]

À compter du découpage de 1986, le département du Loiret comprend cinq circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Composition des circonscriptions à compter de 2012[modifier | modifier le code]

Depuis le nouveau découpage électoral, le département comprend six circonscriptions regroupant les cantons suivants :

Un redécoupage cantonal est intervenu en janvier 2015. La plupart des cantons cités ci-dessus ont disparu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]