Corbreuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Corbreuse
Corbreuse
L’hôtel de ville.
Blason de Corbreuse
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Étampes
Canton Dourdan
Intercommunalité Communauté de communes Le Dourdannais en Hurepoix
Maire
Mandat
Denis Mounoury
2008-2020
Code postal 91410
Code commune 91175
Démographie
Gentilé Corbreusiens
Population
municipale
1 750 hab. (2016 en augmentation de 1,74 % par rapport à 2011)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 30′ 02″ nord, 1° 57′ 29″ est
Altitude Min. 104 m
Max. 160 m
Superficie 15,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte administrative de l'Essonne
City locator 14.svg
Corbreuse

Géolocalisation sur la carte : Essonne

Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Corbreuse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Corbreuse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Corbreuse
Liens
Site web mairie-corbreuse.fr

Corbreuse[1] (prononcé [kɔʁbʁøzǝ] Écouter) est une commune française située à quarante-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Corbreusois[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Position de Corbreuse en Essonne.
Occupation des sols.
Type d’occupation Pourcentage Superficie
(en hectares)
Espace urbain construit 3,7 % 58,51
Espace urbain non construit 0,9 % 14,96
Espace rural 95,4 % 1 510,09
Source : Iaurif[3]

Corbreuse est un village de 1 750 habitants situé dans le sud-ouest de l'Essonne, à quarante-neuf kilomètres de Paris à la limite des Yvelines à l'ouest et du département d'Eure-et-Loir à six kilomètres au sud.

Corbreuse est située à quarante-neuf kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[4], point zéro des routes de France, trente-huit kilomètres au sud-ouest d'Évry[5], dix-sept kilomètres au nord-ouest d'Étampes[6], cinq kilomètres au sud-ouest de Dourdan[7], vingt-quatre kilomètres au sud-ouest d'Arpajon[8], vingt-huit kilomètres au sud-ouest de Montlhéry[9], vingt-neuf kilomètres à l'ouest de La Ferté-Alais[10], trente et un kilomètres au sud-ouest de Palaiseau[11], trente-neuf kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[12], quarante kilomètres au sud-ouest de Corbeil-Essonnes[13].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le ruisseau du Mont Piquet, à sec l'été, passe aux confins du territoire du village.

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Le point le plus bas de la commune est situé à cent quatre mètres d'altitude et le point culminant à cent soixante mètres[14]. Corbreuse se situe sur l'extrémité nord-est du plateau de la Beauce.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Il est entouré des villages de Sainte-Mesme, Saint-Martin-de-Brethencourt, Chatignonville, Authon-la-Plaine, Richarville, Les-Granges-le-Roi et la ville de Dourdan, qui est sa commune de rattachement postal.

Rose des vents Saint-Martin-de-Bréthencourt Sainte-Mesme Dourdan Rose des vents
Allainville N Les Granges-le-Roi
O    Corbreuse    E
S
Chatignonville Authon-la-Plaine Richarville

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat de l'Essonne.

Corbreuse, située en Île-de-France, bénéficie d'un climat océanique dégradé, caractérisé par des hivers frais, des étés doux et des précipitations également réparties sur l'année. Les températures moyennes relevées à la station départementale de Brétigny-sur-Orge s'élèvent à 10,8 °C avec des moyennes maximales et minimales de 15,2 °C et 6,4 °C. Les températures réelles maximales et minimales relevées sont de 24,5 °C en juillet et 0,7 °C en janvier, avec des records établis à 38,2 °C le et −19,6 °C le . La situation en grande banlieue de la commune entraîne une moindre densité urbaine et une différence négative de un à deux degrés Celsius avec Paris. De même, la présence de rivières et de champs cause la formation de brumes et brouillards qui grèvent l'ensoleillement, établi à 1 798 heures annuellement, soit cinquante de moins que la capitale. Avec 598,3 millimètres de précipitations cumulées sur l'année et une répartition approximative de cinquante millimètres par mois, la commune est arrosée dans les mêmes proportions que les autres régions du nord de la Loire.

Données climatiques à Corbreuse.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,7 1 2,8 4,8 8,3 11,1 13 12,8 10,4 7,2 3,5 1,7 6,4
Température moyenne (°C) 3,4 4,3 7,1 9,7 13,4 16,4 18,8 18,5 15,6 11,5 6,7 4,3 10,8
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,6 11,4 14,6 18,6 21,8 24,5 24,2 20,8 15,8 9,9 6,8 15,2
Ensoleillement (h) 59 89 134 176 203 221 240 228 183 133 79 53 1 798
Précipitations (mm) 47,6 42,5 44,4 45,6 53,7 51 52,2 48,5 55,6 51,6 54,1 51,5 598,3
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale de Brétigny-sur-Orge de 1948 à 2002[15],[16].


Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne 22 de la société de transport Transdev Rambouillet.

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

La commune de Corbreuse compte plusieurs lieux-dits. Certains sont maintenant intégrés à Corbreuse. Les principaux sont les Chitries, la Gambade ou encore le Trouvillier.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Corberosa au XIIe siècle[17], Corborosa, Curberosa au XIIIe siècle[18], avec son nom actuel Corbreuse en 1793, en 1801 fut introduite une orthographe alternative Corbeuse[19].

Corbreuse pourrait signifier « repère de corbeau », du latin corbus (corbeau) avec le suffixe –arosa.

Corberosa au XIIe siècle (particulièrement fréquentée par les corbeaux)[17].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les plus vieilles traces de vie sur le territoire de Corbreuse sont celles des fossiles marins.

Le territoire sur lequel a été fondé Corbreuse a été peuplé très tôt comme le prouvent des vestiges datant du Néolithique (environ 10 000 av. J.-C.) tels que des haches polies à proximité du jardin public.

Peut-être, parce que cette zone géographique se trouvait à proximité de la voie romaine de Poissy à Orléans, fut-elle habitée dès la période gallo-romaine. Il semble que des cultivateurs aient trouvé dans leurs champs des vestiges d'une présence humaine (poterie et pièces de monnaies). Il fallut toutefois attendre le XIIe siècle pour que Louis VI le Gros attribuât au Chapitre de Paris des terrains qui étaient cultivés par les "pauvres de Corbreuse". Ces terres appartenaient donc à l'Église de Paris. C'est aussi à cette époque que l'on commença la construction de l'église Notre-Dame de Corbreuse, construction qui ne trouva son terme qu'au XVe siècle avec l'édification d'une seconde nef.

Les doyens et les chanoines du chapitre de Paris se considérèrent ainsi pendant près de cinq siècles comme les maîtres de la seigneurie de Corbreuse[20].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[21]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[22].

En 2016, la commune comptait 1 750 habitants[Note 1], en augmentation de 1,74 % par rapport à 2011 (Essonne : +5,07 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
438468473546558568585568539
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
551514561506497511483532524
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
504515514470456436426426379
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3413775771 1441 3691 4861 6431 6661 689
2013 2016 - - - - - - -
1 7551 750-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[19] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Corbreuse en 2009 en pourcentages[24].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,8 
90 ans ou +
2,4 
4,1 
75 à 89 ans
7,2 
12,8 
60 à 74 ans
11,3 
21,6 
45 à 59 ans
19,2 
22,4 
30 à 44 ans
23,8 
15,6 
15 à 29 ans
13,8 
22,5 
0 à 14 ans
22,2 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[25].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Politique locale[modifier | modifier le code]

La commune de Corbreuse est rattachée au canton de Dourdan, représenté par les conseillers départementaux Dany Boyer (DVD) et Dominique Écharoux (UMP), à l'arrondissement d’Étampes et à la troisième circonscription de l'Essonne, représentée par le député Michel Pouzol (PS).

L'Insee attribue à la commune le code 91 1 07 175[26]. La commune de Corbreuse est enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 219 101 755. Son activité est enregistrée sous le code APE 8411Z[27].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[28].
Période Identité Étiquette Qualité
2008 en cours Denis Mounoury   Chef de projet[30]
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances et résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les élèves de Corbreuse sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire de l'école maternelle la Souris verte et de l'école élémentaire des Blés en Herbe[47]. Le nom des écoles a été donné en 1997 à l'issue d'un concours local.

Santé[modifier | modifier le code]

La commune dispose sur son territoire de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes du Colombier. Corbreuse bénéficie d'un service de santé de proximité : un médecin, un dentiste, et une pharmacie.

Services publics[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune de Corbreuse n'a développé aucune association de jumelage.

Vie quotidienne à Corbreuse[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Il y a à Corbreuse différents sports comme le tennis, le judo, la danse classique et danse moderne, le foot, la gym, le ping pong

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge.

La paroisse catholique de Corbreuse est rattachée au secteur pastoral de Dourdan et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Notre-Dame-de-l'Assomption-de-la-Très-Sainte-Vierge[48].

Médias[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif. La commune édite un bulletin municipal trimestriel, des mini-bulletins sont également distribués de façon plus exceptionnelle pour informer les habitants.

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 43 643 €, ce qui plaçait Corbreuse au 1 149e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[49].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Corbreuse - - - - - -
Zone d'emploi de Dourdan 0,7 % 6,0 % 18,9 % 28,5 % 26,3 % 19,6 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Corbreuse - - - - - -
Zone d'emploi de Dourdan 1,7 % 10,4 % 7,5 % 11,8 % 21,6 % 6,9 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[50],[51],[52]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

Les bois au nord et à l'est du territoire, parties de la forêt de Dourdan, ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil général de l'Essonne[53].

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption a été inscrite aux monuments historiques le [54].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Différents personnages publics sont nés, décédés ou ont vécu à Corbreuse :

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Corbreuse

Les armes de Corbreuse se blasonnent : Écartelé : au premier d'or au corbeau passant de sable, allumé et becqué d'argent, au deuxième d'azur au chêne arraché d'or, au troisième d'azur à la gerbe de blé d'or, au quatrième d'or aux deux fasces de gueules.[55]

Corbreuse dans les arts et la culture[modifier | modifier le code]

L'ancienne cloche (fêlée) de l'église, nommée Marie qui avait été bénie en 1737 fut remplacée le 15 janvier 1933 par une nouvelle cloche baptisée Irène, Mauricette, Paulette. Selon Victor Poloni qui a trouvé cette information dans les archives paroissiales de Versailles : « Sa marraine, Madame Grimoux, avait pris à sa charge la décoration de l'église et payé aussi à sa volumineuse filleule, d'amples atours de dentelles. Elle reçut une coupe pleine de dragées de la part du parrain et tous deux donnèrent aux notables de l'assistance, de belles boîtes de dragées, des cornets, aux moyennes autorités et jetèrent de pleines poignées à la volée, au "commun" rassemblé devant le portail/.../ Monseigneur l'évêque remit la médaille du dévouement paroissial à monsieur Guistave Lignard, bedeau de Corbreuse depuis 30 ans. »[56]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Corbreuse dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 31/07/2012.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 02/04/2009.
  3. Fiche communale d'occupation des sols en 2008 sur le site de l'Iaurif. Consulté le 09/11/2010.
  4. Orthodromie entre Corbreuse et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  5. Orthodromie entre Corbreuse et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  6. Orthodromie entre Corbreuse et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  7. Orthodromie entre Corbreuse et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  8. Orthodromie entre Corbreuse et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  9. Orthodromie entre Corbreuse et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  10. Orthodromie entre Corbreuse et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  11. Orthodromie entre Corbreuse et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  12. Orthodromie entre Corbreuse et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  13. Orthodromie entre Corbreuse et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 11/09/2012.
  14. « Données géographiques » sur Géoportail (consulté le 21/02/2013.).
  15. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur le site de lameteo.org (consulté le 9 août 2009)
  16. « Climatologie mensuelle à Brétigny-sur-Orge », sur infoclimat.fr (consulté le 18 août 2009)
  17. a et b – Marianne Mulon –Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207)
  18. Hippolyte Cocheris, Anciens noms des communes de Seine-et-Oise, 1874, ouvrage mis en ligne par le Corpus Etampois.
  19. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  20. Source : Victor Poloni www.catholique.dourdan.free.fr/villages/v-Corbreuse/page.html
  21. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  22. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  24. Pyramide des âges à Corbreuse en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 31/07/2012.
  25. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  26. Fiche communale sur le site de l'Insee. Consulté le 07/01/2010.
  27. Fiche entreprise de la commune de Corbreuse sur le site verif.com Consulté le 12/04/2011.
  28. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 26/05/2009.
  29. %20ET%20dvd&f=false Annuaire 2007 des maires de l'Essonne consultable en ligne sur books.google.fr Consulté le 16/08/2010.
  30. Fiche de la commune sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 10/05/2010.
  31. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  32. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  33. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 07/05/2012.
  34. « Présidentielle 2017 », sur www.lemonde.fr (consulté le 24 octobre 2018)
  35. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  36. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  37. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 21/06/2012.
  38. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  39. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  40. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  41. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/03/2010.
  42. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  43. Résultats de l'élection cantonale 2011 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 01/04/2011.
  44. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/01/2013.
  45. Résultats du référendum 2000 sur le site politiquemania.com Consulté le 15/07/2009.
  46. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 15/07/2009.
  47. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 14/09/2010.
  48. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 28/10/2009.
  49. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 janvier 2013).
  50. %5CCOM%5CDL_COM91175.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 10/06/2010.
  51. %5CDL_ZE19901145.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi de Dourdan sur le site de l'Insee. Consulté le 20/05/2010.
  52. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  53. Carte des ENS de Corbreuse sur le site du conseil général de l'Essonne. Consulté le 06/02/2013.
  54. Notice no PA00087868, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 24/02/2010.
  55. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 10/09/2009.
  56. Source : Victor Poloni sur www.catholique.dourdan.free.fr