Canton d'Armentières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton d'Armentières
Canton d'Armentières
Situation du canton d'Armentières dans le département de Nord.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement(s) Lille
Bureau centralisateur Armentières
Conseillers
départementaux
Carole Borie
Michel Plouy
2015-2021
Code canton 59 04
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 15 vendémiaire an X[2],[3]

(7 octobre 1801)

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 65 160 hab. (2015)
Densité 819 hab./km2
Géographie
Superficie 79,53 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton d'Armentières est une division administrative française, située dans le département du Nord et la région Hauts-de-France. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 8 à 11.

Composition[modifier | modifier le code]

Avant 2014[modifier | modifier le code]

Situation du canton d'Armentières dans son arrondissement avant 2015.

Jusqu'en 2015 le canton d'Armentières regroupait les communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Armentières 59017 Lille Métropole Communauté urbaine 25 362 (2014)
Bois-Grenier 59088 Lille Métropole Communauté urbaine 1 563 (2014)
Capinghem 59128 Lille Métropole Communauté urbaine 2 073 (2014)
La Chapelle-d'Armentières 59143 Lille Métropole Communauté urbaine 8 485 (2014)
Erquinghem-Lys 59202 Lille Métropole Communauté urbaine 4 928 (2014)
Frelinghien 59252 Lille Métropole Communauté urbaine 2 400 (2014)
Houplines 59317 Lille Métropole Communauté urbaine 7 891 (2014)
Prémesques 59470 Lille Métropole Communauté urbaine 2 193 (2014)

Depuis 2014[modifier | modifier le code]

Le canton d'Armentières comprend les onze communes suivantes[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Armentières 59017 Lille Métropole Communauté urbaine 25 362 (2014)
Bois-Grenier 59088 Lille Métropole Communauté urbaine 1 563 (2014)
Capinghem 59128 Lille Métropole Communauté urbaine 2 073 (2014)
La Chapelle-d'Armentières 59143 Lille Métropole Communauté urbaine 8 485 (2014)
Deûlémont 59173 Lille Métropole Communauté urbaine 1 682 (2014)
Erquinghem-Lys 59202 Lille Métropole Communauté urbaine 4 928 (2014)
Frelinghien 59252 Lille Métropole Communauté urbaine 2 400 (2014)
Houplines 59317 Lille Métropole Communauté urbaine 7 891 (2014)
Pérenchies 59457 Lille Métropole Communauté urbaine 8 251 (2014)
Prémesques 59470 Lille Métropole Communauté urbaine 2 193 (2014)
Warneton 59643 Lille Métropole Communauté urbaine 230 (2014)

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons d'Armentières et de Quesnoy-sur-Deûle avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à trente par département[5].
Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
Les données antérieures ne sont pas encore connues.
1833-1848 Louis-Joseph Défontaine
(1781-1868)
Ancien notaire à Lille
1848-1873
(décès)
Hubert Dansette-Leblond[6] Manufacturier,
Maire d'Armentières (1846-1869)
1873[7]-1877 Victor Pouchain Républicain Manufacturier, fabricant de toile
Maire d'Armentières (1870-1878)
1877-1889 Auguste Mahieu Républicain Manufacturier (filateur),
Maire d'Armentières (1878-1881)
1889-1917
(décès)
Jules Dansette Act.lib.
(Républicain
rallié)
Directeur de filatures,
Député de la 4e circonscription de Lille (1895-1917)
1919-1937 Charles Conem RG Maire d'Armentières (1919-1929)
1937-1940 Gustave Duriez SFIO Ouvrier du textile, puis employé, puis chef de train
1945-1955 Gustave Duriez SFIO Maire d'Armentières (1955)
1955-1961 Paul Theeten RS puis UNR Négociant en combustibles
Député (1946-1951)
1961-2004 Gérard Haesebroeck SFIO puis PS Agent publicitaire
Député de 1973 à 1986
Maire d'Armentières de 1959 à 1999
2004-2015 Bernard Haesebroeck
(fils du précédent)
PS Fonctionnaire
Maire d'Armentières depuis 2008
Vice-Président du Conseil Général

Par décret du , le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Armentières est conservé et s'agrandit. Il passe de huit à onze communes[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
43 576 46 661 48 449 49 355 51 684 52 872 52 623 54 242 54 739
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 65 058 habitants[10].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Carole Borie   LR Responsable pédagogique à l'Institut supérieur d'optique
Adjointe au maire de Pérenchies
2015 en cours Michel Plouy   LR Ancien attaché parlementaire, membre d'un cabinet ministériel
Conseiller régional, conseiller municipal d'Armentières

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Carole Borie et Michel Plouy (Union de la Droite, 32,3 %), Virginie Gruson et Stephan Zielatkiewicz (FN, 31,47 %) et Bernard Haesebroeck et Anne-Sophie Lenne (PS, 26,93 %). Le taux de participation est de 49,79 % (23 079 votants sur 46 354 inscrits)[11] contre 46,81 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13]. Au second tour, Carole Borie et Michel Plouy (Union de la Droite) sont élus avec 38,24 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 50,68 % (8 658 voix pour 23 492 votants et 46 358 inscrits)[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Canton d'Armentières site de l'Insee