Canton de Marchiennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Marchiennes
Situation du canton de Marchiennes dans le département de Nord.
Situation du canton de Marchiennes dans le département de Nord.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement(s) Douai
Chef-lieu Marchiennes
Conseiller général Jean-Claude Quenesson
2008-2015
Code canton 59 42
Démographie
Population 41 852 hab. (2012)
Densité 405 hab./km2
Géographie
Superficie 103,4 km2
Subdivisions
Communes 13

Le canton de Marchiennes est une ancienne division administrative française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton est supprimé.

Composition[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
(Attention de 1833 à 1848 le Conseiller général du Canton de Marchiennes est aussi celui du Douai-Nord[1])
Période Identité Parti Qualité
1833-1856 Comte Charles-Édouard de Montozon Majorité ministérielle Propriétaire du château de Lallaing,
Pair de France (1845-1848),
Député du 4e arrondissement électoral du Nord (Douai) (1831-1845),
Député du 7e arrondissement électoral du Nord (Douai) (1830-1831),
Président du Conseil général du Nord (1839-1840),
Conseiller général du Canton de Douai-Nord (1833-1848),
Conseiller général du Nord (1831-1833),
Maire de Lallaing.
1856-1870 Baron Eugène Joseph
de Bouteville
Propriétaire à Hornaing.
1870-1871
(décès)
Félix Lambrecht Tiers-Parti
Centre gauche
Propriétaire du château de Montigny-en-Ostrevent,
Ingénieur des ponts et chaussées,
Ministre de l'Intérieur (Juin à octobre 1871),
Ministre de l'Agriculture et du Commerce (Février à juin 1871),
Député du Nord (Février à octobre 1871),
Député de la 5e circonscription du Nord (1863-1869),
Maire de Lallaing (1857-1871).
1871-1883
(décès)
Jean François Michel Bottin[2] Président de chambre à la Cour d'appel de Douai.
1883-1884
(décès)[3]
Baron Eugène Joseph
de Bouteville
Propriétaire à Hornaing.
1884[4]-1898 Emile Dubois Républicain
Opportuniste
Magistrat et notaire,
Sénateur du Nord (1897-1905),
Député de la 2e circonscription de Douai (1889-1897).
1898-1910 Henri Narcisse Dransart[5] Conservateur Docteur en médecine à Somain.
1910-1911
(décès)[6]
M. Richez SFIO
1911[7]-1919 Hippolyte Debève SFIO Gérant de coopérative,
Adjoint au Maire de Hornaing.
1919-1931
(décès)
Pierre Antoine Mercier PCF
(exclu en 1929)[8]
Cheminot,
Maire de Villers-Campeau.
1932-1940 Victor Brachelet PCF Négociant en vins,
Maire de Somain (1912-1939 et 1945-1947).
1945-1951
(démission
d'office)[9]
Edouard Gaillard PCF
1951-1970
(décès)
Grégoire Leleux PCF Mineur,
Maire de Fenain.
1970-1976 M. Deneuvillers CNIP Maire de Vred.
1976-1985 Pierre Gérard PCF Conseiller d'orientation.
1985-2008 Jean-Jacques Candelier PCF Cadre A de la fonction publique territoriale
Maire de Bruille-lez-Marchiennes depuis 1977
Député depuis 2007
2008-2015 Jean-Claude Quennesson PCF Maire de Somain (1977-2015).

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
44 033 44 033 42 327 40 293 39 836 40 273 40 609 41 493 41 852
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Comparaison des pyramides des âges du Canton de Marchiennes et du département du Nord en 2006

Pyramide des âges du Canton de Marchiennes en 2006[12] en pourcentage.
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans et plus
0,7 
4,9 
75 à 89 ans
8,7 
10,6 
60 à 74 ans
12,9 
20,5 
45 à 59 ans
19,1 
21,3 
30 à 44 ans
20,1 
19,8 
15 à 29 ans
18,7 
22,7 
0 à 14 ans
19,8 
Pyramide des âges du Nord en 2006[13] en pourcentage.
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans et plus
0,8 
4,3 
75 à 89 ans
7,9 
10,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,7 
45 à 59 ans
19,4 
21,1 
30 à 44 ans
20,1 
22,6 
15 à 29 ans
21 
21,6 
0 à 14 ans
19 

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f186.image.r=cantons%201833
  2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH023/PG/FRDAFAN83_OL0302077v001.htm
  3. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63668644/f1.item.r=canton.zoom
  4. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63668911/f2.item.r=canton.zoom
  5. Henri Dransart est né le 16 août 1847 à Somain (Nord), fils d’Henri Joseph Dransart et d’Adélaïde Stéphanie Lesens Docteur en médecine à Somain. Ancien interne des hôpitaux de Paris. Membre de la société anatomique de Paris Directeur fondateur de l’institut ophtalmique de Somain et de la clinique d’ophtalmologie à Arras (12 rue des Balances). Membre fondateur de la société française d’ophtalmologie. Membre de la société d’ophtalmologie de Paris, de la société belge d’ophtalmologie, etc. Médecin oculiste des compagnies houillères d’Anzin, Aniche, Nœux, Béthune, Liévin, Dourges, etc. et de la Compagnie du chemin de fer du Nord Conseiller municipal et adjoint au maire de Somain Conseiller général du Nord A servi comme aide-major au bataillon des mobilisés de Douai pendant la guerre de 1870-1871, a été blessé à la bataille de Longpré (Somme) Chevalier de la Légion d’honneur par décret du 7 mai 1921 sur rapport du ministre de la Guerre
  6. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6391594h/f1.item.r=canton.zoom
  7. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6391632r/f43.item.r=canton.zoom
  8. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6623
  9. Condamné pour atteinte à la liberté du travail (réf. Le Monde du 4 juillet 1950)
  10. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  12. « Pyramide des âges du Canton de Marchiennes en 2006 », sur site de l'INSEE (consulté le 5 avril 2010)
  13. « Pyramides des âges du département du Nord », sur site de l'INSEE