Saint-André-lez-Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-André.
Saint-André-lez-Lille
Image illustrative de l'article Saint-André-lez-Lille
Blason de Saint-André-lez-Lille
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Lille-1
Intercommunalité Métropole européenne de Lille
Maire
Mandat
Olivier Henno
2014-2020
Code postal 59350
Code commune 59527
Démographie
Gentilé Andrésiens
Population
municipale
12 016 hab. (2014 en augmentation de 10,91 % par rapport à 2009)
Densité 3 803 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 39″ nord, 3° 02′ 42″ est
Altitude Min. 16 m
Max. 22 m
Superficie 3,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Saint-André-lez-Lille

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Saint-André-lez-Lille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-André-lez-Lille

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-André-lez-Lille
Liens
Site web http://www.villesaintandre.fr/

Saint-André-lez-Lille est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes voisines : Lille, La Madeleine, Wambrechies, Lambersart, Marquette-lez-Lille, Verlinghem.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-André-lez-Lille dans son canton et son arrondissement
Communes limitrophes de Saint-André-lez-Lille
Verlinghem Marquette-lez-Lille Wambrechies
Lambersart Saint-André-lez-Lille La Madeleine
Lille Lille

Toponymie[modifier | modifier le code]

St-Andries en flamand[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la construction de la ligne de chemin de fer Lille - Dunkerque au XIXe siècle, une hache de pierre et des fragments de poteries furent découverts sur le territoire de Saint-André. Ces vestiges du passé attestent de l’installation de peuplades gauloises sur nos terres.

La Basse Deûle et les rivières de la région attirent en effet nos ancêtres car la présence de l’eau leur permet de pratiquer la pêche et la chasse.

Plus tard, alors que le royaume des Francs s’étend sur la région, les premiers habitants de nos contrées s’organisent en petites communautés pour effectuer le déboisement et la culture des terres : ce sont les villages francs et les manses carolingiennes.

Petit à petit, la région se peuple, des ponts sont bâtis sur les rivières, un premier château de « L’Isle » est construit à l’emplacement du futur Lille. La richesse des terres liées au labeur des autochtones fait émerger une place commerçante qui ne cessera de prospérer[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Saint-André (Nord).svg

Les armes de Saint-André-lez-Lille se blasonnent ainsi : "Coupé, en chef : de gueules à la porte de l’abbaye de Marquette d’or, et en pointe : d’azur aux trois manteaux d’hermine soutenus chacun par une épée en pal rangées en fasce."

Ancien blason

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 Paul Lauérière PS  
en cours Olivier Henno (réélu en mars 2008[3]) UDF puis MoDem puis UDI Conseiller général du Canton de Lille-Ouest (2001-2015)
puis Conseiller départemental
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 12 016 habitants[Note 2], en augmentation de 10,91 % par rapport à 2009 (Nord : +1,23 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
290 241 398 437 538 588 680 845 940
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 210 1 467 1 567 1 761 1 816 2 053 2 315 2 530 2 769
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 509 4 040 5 050 5 309 5 686 6 126 6 476 6 410 7 614
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
10 070 11 757 12 443 10 821 10 098 10 113 10 792 11 524 12 016
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Saint-André-lez-Lille en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,8 
8,1 
75 à 89 ans
10,4 
11,5 
60 à 74 ans
13,5 
18,0 
45 à 59 ans
18,0 
21,7 
30 à 44 ans
22,1 
19,2 
15 à 29 ans
17,1 
21,4 
0 à 14 ans
18,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

La maison-mère des bernardines se trouve à Saint-André-lez-Lille. Plus d'une quarantaine de religieuses de l'ordre vivent au monastère Notre-Dame-de-la-Plaine qui abrite aussi des écoles maternelle et primaire.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le pavillon Louis XVI, du XVIIIe siècle, rue Vauban, classé monument historique en 1921[9].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]