Tressin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tressin
Tressin
Mairie de Tressin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Templeuve
Intercommunalité Métropole européenne de Lille
Maire
Mandat
Jean-Luc Verlyck
2016-2020
Code postal 59152
Code commune 59602
Démographie
Gentilé Tressinois
Population
municipale
1 415 hab. (2015 en augmentation de 12,12 % par rapport à 2010)
Densité 749 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 14″ nord, 3° 11′ 42″ est
Altitude Min. 23 m
Max. 34 m
Superficie 1,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Tressin

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Tressin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tressin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tressin
Liens
Site web mairie-tressin.fr

Tressin est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tressin dans son canton et son arrondissement

Situation[modifier | modifier le code]

La commune se situe en bordure de la rivière de la Marque à 9,6 km à l'est de Lille, dans le Mélantois en Flandre romane, à la limite des pays de Ferrain et de Pévèle.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tressin
Villeneuve-d'Ascq
Villeneuve-d'Ascq Tressin Chéreng
Anstaing

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, Tressin est un fief tenu de la cour de Termonde au comté d'Alost[1]. Aux XIIIe et XIVe siècles, ce sont les seigneurs de Montreul qui sont les seigneurs de Tressin[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Tressin

Les armes de la commune de Tressin se blasonnent ainsi :
D'azur semé de fleurs de lys d'or à l'écusson d'or chargé d'un lion de sable, armé et lampassé de gueules, brochant en abîme sur le tout.[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Pierre Brabant    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2016 René Gabrelle PCF  
mars 2016 en cours Jean-Luc Verlyck[3]    
Les données manquantes sont à compléter.
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 1 415 habitants[Note 1], en augmentation de 12,12 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250286313362410422441453474
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
449464439502508522522641553
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
590589578549620650671670715
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
6408398478998909351 1951 2891 415
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Tressin en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
1,0 
6,0 
75 à 89 ans
6,5 
10,2 
60 à 74 ans
10,9 
19,5 
45 à 59 ans
22,0 
22,7 
30 à 44 ans
23,2 
17,7 
15 à 29 ans
16,3 
23,7 
0 à 14 ans
20,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre, érigée en 1874 par le célèbre architecte lillois de la cathédrale Notre-Dame de la Treille : Charles Leroy
 Église de Tressin
Église de Tressin

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Les clubs de football de Tressin et des alentours se sont réunis pour former l'ECACTG (Etoile Club Anstaing Chéreng Tressin Gruson).

Divers[modifier | modifier le code]

Logo de la commune[modifier | modifier le code]

Un concours a été organisé afin d'attribuer un logo à la commune. Ce logo est le résultat du concours.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Appendice, Quelques notes historiques sur les communes voisines, Tressin, pages 301 à 305, Essai de l'histoire d'Ascq et de ses environs, Pierre Delebart, Imprimerie R. Boulonnais, Ascq, 1952.
  2. http://www.labanquedublason2.com/lecture_fiche_commune.php3?page=f59602 « Copie archivée » (version du 18 février 2015 sur l'Internet Archive)
  3. http://www.lavoixdunord.fr/region/tressin-jean-luc-verlyck-63-ans-ancien-adjoint-a-ia28b50441n3412498
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Tressin en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010)