Moncheaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moncheaux
Moncheaux
Vue de Moncheaux.
Blason de Moncheaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Intercommunalité Communauté de communes Pévèle-Carembault
Maire
Mandat
François-Hubert Descamps
2020-2026
Code postal 59283
Code commune 59408
Démographie
Population
municipale
1 583 hab. (2018 en augmentation de 9,47 % par rapport à 2013)
Densité 319 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 27′ 12″ nord, 3° 04′ 49″ est
Altitude 75 m
Min. 37 m
Max. 76 m
Superficie 4,97 km2
Élections
Départementales Canton de Templeuve
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Moncheaux
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Moncheaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moncheaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moncheaux

Moncheaux est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France. Moncheaux fait partie du Pays Pévélois et de la Flandre française, comme le blason de son écu l'indique.

Le nom jeté des habitants de Moncheaux est les Mingeux d'pourions. Leur gentilé est Monchellois, Monchelloises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Moncheaux.- City limit "La Vaquerie"

Située dans le pays de Pévèle.

Communes limitrophes de Moncheaux
Thumeries Mons-en-Pévèle
Moncheaux Faumont
Leforest Raimbeaucourt

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Moncheaux courant du Pont de Beuvry au Pont de Cumont

Climat[modifier | modifier le code]

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Moncheaux a donné, avant la Révolution française, son nom à une lignée de nobles, les De Moncheaux dont plusieurs membres peuvent être retrouvés au fil du temps (voir ci-dessous Section Personnalités liées à la commune). Le blason actuel de la commune demeure proche de celui qu'ont pu arborer certains membres de la famille.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Moncheaux dans son canton et son arrondissement

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 Louis Lemaire    
En cours Jeannette Willocq-Facq DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2018, la commune comptait 1 583 habitants[Note 1], en augmentation de 9,47 % par rapport à 2013 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7527548208879188969861 0101 002
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9941 0301 0109581 0251 0481 0601 0641 136
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1241 1531 1321 0621 1311 1571 1621 1171 163
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 2171 1871 1491 2021 2761 3151 4171 4321 445
2017 2018 - - - - - - -
1 5361 583-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Moncheaux en 2007 en pourcentage[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,1 
90 ans ou +
0,4 
5,0 
75 à 89 ans
7,8 
10,5 
60 à 74 ans
12,5 
23,7 
45 à 59 ans
19,6 
23,3 
30 à 44 ans
24,5 
14,5 
15 à 29 ans
16,1 
22,9 
0 à 14 ans
19,1 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage[6].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 

Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Moncheaux fait partie de l'académie de Lille.

Sports[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Mairie

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Famille de Moncheaux[modifier | modifier le code]

  • Le 5 novembre 1583, est rendue une sentence de noblesse pour François de Moncheaux, seigneur de Froideval, qui est exempt de droit de nouvel acquêt en tant que noble, du fait de sa mère Jeanne Bauduin, veuve de Nicolas de Moncheaux, en son vivant aussi seigneur de Froideval, et fille d'Antoine Bauduin, écuyer, seigneur de Ramillis, Maricourt, procureur général, pour sa majesté, du conseil d'Artois et de demoiselle Henrie de Forest[7].
  • Le 25 octobre 1586, est rendue une sentence de noblesse pour François de Moncheaux, licencié es droit, seigneur de Froideval, et pour son frère Gilles de Moncheaux, seigneur de Foucqvillers. Ils ont pour armes « De sinople fretté d'argent »[8]. Cette sentence de noblesse est confirmée en février 1599, les deux frères sont dits écuyers[9].
  • Le 20 décembre 1656, sont données à Madrid des lettres de déclaration et de confirmation de noblesse pour Pierre de Moncheaux, écuyer, conseiller et maître de la chambre des comptes de Lille, issu d'une famille noble alliée aux maisons de Bailleul, de Bergues, de Parmentier et de la Croix. Il a pour armes « De sinople fretté d'or » (à rapprocher des armes actuelles de la commune)[10].

Autres[modifier | modifier le code]

  • Mère Natalie Doignies (1778-1858) : Natalie Doignies est née à Moncheaux, et a fondé en 1828 la Congrégation des Filles de l'Enfant Jésus, ordre ayant compté jusqu'à 2400 sœurs.
  • Romain Pitau, ancien footballeur professionnel, champion de France de Ligue 1 lors de la saison 2011/2012 avec le Montpellier Hérault SC
  • Mortier Louise, championne de France de gymnastique

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Moncheaux (Nord).svg

Les armes de Moncheaux se blasonnent ainsi : « De sinople au nom de Monceaux d'or, mis en bande entre deux cotices du même, et accompagné en chef à senestre d'un écusson gironné d'or et d'azur de douze pièces, chargé en cœur d'un écusson de gueules (écusson dit de Flandre ancien). »

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  5. « Évolution et structure de la population à Moncheaux en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 30 juillet 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)
  7. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 7, lire en ligne.
  8. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 10, lire en ligne.
  9. Amédée le Boucq de Ternas, op. cit., p. 18
  10. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 301, lire en ligne.