Provin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Provins.
Provin
Provin
L'église.
Blason de Provin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Annœullin
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Deûle
Maire
Mandat
Joffrey Zbierski
2014-2020
Code postal 59185
Code commune 59477
Démographie
Gentilé Provinois
Population
municipale
4 194 hab. (2015 en augmentation de 1,57 % par rapport à 2010)
Densité 1 237 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 30′ 56″ nord, 2° 54′ 49″ est
Altitude Min. 19 m
Max. 34 m
Superficie 3,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Provin

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Provin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Provin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Provin

Provin est une commune française située dans le département du Nord, en région Haut de France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Provin se situe dans le Carembault en Flandre romane, à 16,5 km au sud-ouest de Lille (24,7 km par la route).

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Provin
Annœullin
Bauvin Provin
Meurchin Carvin

Histoire[modifier | modifier le code]

[style à revoir]

les Géants[modifier | modifier le code]

Le nom jeté des habitants est les Ming's parmint.

La commune possédait 3 géants portés dont l'origine était les métiers du tissage. En effet, Provin était une ville de tisserands et à l'époque tout le Monde tissait ou avait son petit travail le soir après les champs.

Provin garde encore avec les établissements Motte une part appréciable du marché du tissage en confectionnant encore des filtres de très haute technologie.

Le nom du Père de famille était Nommé "Ming' parmint" (le Mangeur de parement).

Ce parce que le parement servant à la bonne tenue des pièces de tissus était un apprêt fait de farine et d'eau. Une pâtisserie locale, la tarte au "Laitboulli" (= tarte au lait bouilli), y ressemblait aussi et était préparée à l'occasion de leur sortie pendant la 'ducasse du marais' en septembre.

Le nom de la Mère : « Galoëne ».

La Galoène est en fait, le nom local pour désigner le tambour de chaîne. Sur ce tambour un peu hexagonal, sont enroulés les fils de chaîne, c'était le travail « principal » hors les charges ménagères de l'épouse :

Y accrocher le nombre de fils suffisants et dans l'ordre des couleurs choisies sur la longueur commandée. Celles-ci sortant chacune d'une « bobine » ou « Canette ». Ainsi, la « Galoène » tourne sur elle-même d'un sens à l'enroulement et de l'autre au moment du tissage effectif. de où est né l'expression "Teurner com' un Galoène" (tourner comme une galoène) : Ce qui signifie "Tourner en rond entre les tâches", "Ne pas arrêter de travailler".

Le fils se nommait "Mébuhaut":

Les enfants, à l'époque apprenaient bien à tisser mais le travail était très dur (à 10 ans, ils tissaient). Par contre, avant et aussi.. ils participaient aussi à ce tissage en faisant les bobines de fil sur des "Mébuhauts".

Le "Mébuhaut" désigne en général ce que l'on appelle dans ce métier "la Navette". Celle-ci, contient bien évidemment une bobine de fil "de trame".

Bien sûr, il fallait aussi enrouler le fil sur ces bobines plus petites les "fusettes" qui se montent dans les "navettes", ce travail plus facile était donc confié aux plus jeunes enfants.

Une autre expression est née de cela : "Avincher Comm un Mébuhaut" (avancer ou marcher comme une navette). Celle-ci, désigne quelqu'un d'indécis (souvent après la fête qui a bu et marche en zig-zag).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Provin (59) Nord-France.svg

Les armes de Provin se blasonnent ainsi : « D'azur à six étoiles à six rais d'or, 3, 2 et 1. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Charles Vion PS Conseiller général du canton de Seclin (1976 → ?)
mars 1977 mars 2001 Pierre Maille PS  
mars 2001 mars 2014 Gérard Ledru PS  
mars 2014 en cours Joffrey Zbierski DVD Chef d'entreprise
3e vice-président de la CC de la Haute Deûle
Les données manquantes sont à compléter.
Provin dans son canton et son arrondissement

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2015, la commune comptait 4 194 habitants[Note 1], en augmentation de 1,57 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
631 890 716 827 1 094 1 108 1 110 1 159 1 262
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 334 1 397 1 443 1 490 1 576 1 610 1 610 1 781 1 818
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 834 1 884 1 944 1 817 2 016 2 061 2 017 2 005 2 110
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
2 448 2 738 3 030 3 491 3 499 3 678 3 882 4 129 4 194
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Provin en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,7 
3,2 
75 à 89 ans
6,8 
9,2 
60 à 74 ans
11,3 
20,0 
45 à 59 ans
20,9 
26,1 
30 à 44 ans
23,1 
17,6 
15 à 29 ans
17,5 
23,8 
0 à 14 ans
19,6 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Quartiers historiques[modifier | modifier le code]

  • L'Échafaud
  • Le Marais
  • Le Trou à la Toille[7]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  5. « Évolution et structure de la population à Provin en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)
  7. Jean-Noël Masselot, Provin en Carembault, FLAM Arts et Jardins, 2009, p. 28-33 (ISBN 978-2-917252-30-7)