Républicains sociaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Républicain social.

Républicains sociaux
Présentation
Créé pour soutenir
l'action de
Charles de Gaulle
Fondation
Fusion de URAS
Disparition
Fusionné dans UNR
Secrétaires généraux 1956 - 1958 : Jacques Chaban-Delmas
1958 : Edmond Michelet
Positionnement Centre[1]
Idéologie Gaullisme[1]
Républicanisme
Couleurs Bleu

Les Républicains sociaux (RS) ou Centre national des républicains sociaux (CNRS) sont les membres du parti soutenant l'action de Charles de Gaulle entre 1956 et 1958.

Historique[modifier | modifier le code]

Ils obtiennent un faible score lors des Élections législatives françaises de 1956 du (840 000 voix, soit environ 4 % des suffrages et 21 députés).

Le principal dirigeant était Jacques Chaban-Delmas. Ils firent partie du Front républicain avec la SFIO de Guy Mollet, les radicaux-socialistes de Pierre Mendès France et l'UDSR de François Mitterrand, mais beaucoup d'entre eux se sont aussi ralliés à la majorité de droite sortante dominée par le MRP et le CNIP.

Les républicains sociaux sont les continuateurs de l'URAS et les prédécesseurs de l'UNR.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Secrétaires généraux[modifier | modifier le code]

Autres personnalités[modifier | modifier le code]

Historique des partis et mouvements gaullistes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laurent de Boissieu, « Comité National des Républicains Sociaux (RS) », France Politique,‎ (lire en ligne)