Cobrieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cobrieux
Cobrieux
Église Saint-Amand de Cobrieux.
Blason de Cobrieux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Templeuve
Intercommunalité Communauté de communes Pévèle Carembault
Maire
Mandat
Jean Delattre
2014-2020
Code postal 59830
Code commune 59150
Démographie
Population
municipale
521 hab. (2017 en diminution de 1,33 % par rapport à 2012)
Densité 183 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 32′ 40″ nord, 3° 13′ 49″ est
Altitude Min. 30 m
Max. 66 m
Superficie 2,84 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Cobrieux
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Cobrieux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cobrieux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cobrieux

Cobrieux est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Au sud de Cysoing. Sur un petit ruisseau qui se jette dans la Marque.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cobrieux
Cysoing Bourghelles
Cobrieux Bachy
Genech Mouchin

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestée sous les formes Corbriu en 1128, Cobria en 1179 [1].

La « courbe du ruisseau ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois, Cobrieux était le siège d'une commanderie de Malte, nommée de Haute-Avesnes. Elle consistait en la seigneurie, en une maison occupée par le commandeur, et une petite église dite le Temple. La maison n'existe plus. Les archives de la commune contiennent des documents sur cette commanderie.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Cobrieux (59) Nord-France.svg

Les armes de Cobrieux se blasonnent ainsi :« D'argent, au chevron de gueules, accompagné de trois croissants de sable. » [2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Cobrieux.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Ludovic Rempteaux démissionne en décembre 2012 car il ne voulait pas cautionner l'expropriation d'habitants pour construire un lotissement. Il quitte le conseil municipal. C'est son premier adjoint, Jean Delattre, qui devient maire en janvier 2013 et qui est réélu lors des municipales de mars 2014.

Titulaires de la fonction de maire de CobrieuxVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Christel Duborper (d)[3],[4]7 ans divers droite
Ludovic Rempteaux (d)[5]
(démission)
4 ans et 9 mois
Jean Delattre (d)[6],[7]
(né le )
7 ans et 2 mois
Cobrieux dans son canton et son arrondissement

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2017, la commune comptait 521 habitants[Note 1], en diminution de 1,33 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
360313365375378409416482471
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
444461433412434414398425423
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
408372334307301278305262290
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
299296305338461518519526525
2017 - - - - - - - -
521--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Cobrieux en 2007 en pourcentage[12].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,4 
3,9 
75 à 89 ans
6,9 
7,9 
60 à 74 ans
7,3 
26,0 
45 à 59 ans
26,5 
21,3 
30 à 44 ans
22,7 
18,1 
15 à 29 ans
16,9 
22,8 
0 à 14 ans
19,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[13].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. bulle du pape Alexandre III
  2. Le généalogiste fou
  3. Guide économique du Nord-Pas-de-Calais, La Voix du Nord, , 320  p. (ISBN 2-84393-090-1), p. 267Voir et modifier les données sur Wikidata
  4. Annuaire des mairies du Nord (préf. Christian Poncelet et Jean-Louis Debré), Les Éditions Céline, , 282  p. (ISBN 2-35258-159-1), p. 72 :

    « Appartenance politique : DVD »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  5. J.-M. G., « Cobrieux : les principaux points du programme de Ludovic Rempteaux et de la liste « Cobrieux c’est vous c’est nous » », La Voix du Nord,‎ (ISSN 0999-2189, lire en ligne) :

    « L’ancien maire se sent parfaitement à l’aise et disponible pour occuper à nouveau le fauteuil majoral en mars : « J’étais parti car je ne voulais pas cautionner l’expropriation d’habitants. » »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  6. Marie Vandekerkhove, « « Je laisse des finances saines au prochain maire de Cobrieux », soutient Jean Delattre », La Voix du Nord,‎ (ISSN 0999-2189, lire en ligne) :

    « Conseiller municipal depuis 2001, élu deux fois maire en 2013 puis en 2014, Jean Delattre a pris la décision de ne pas se représenter en mars. [...] « Le maire précédent, Ludovic Rempteaux, avait démissionné en décembre 2012 sans que je m’y attende. J’étais son premier adjoint. Il a quitté le conseil municipal et j’ai été élu maire en janvier 2013. Puis je me suis représenté en mars 2014. C’est celle qui l’avait précédé, Christel Duborper, qui était venue me chercher en 2001 pour intégrer l’équipe. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  7. Marie Vandekerkhove, « Cobrieux : Jean Delattre se présente avec plus de la moitié des sortants », La Voix du Nord,‎ (ISSN 0999-2189, lire en ligne) :

    « Maire depuis janvier 2013, après avoir été premier adjoint pendant cinq ans, Jean Delattre conduit une des trois listes en lice. »

    Voir et modifier les données sur Wikidata
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « Évolution et structure de la population à Cobrieux en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 juillet 2010)
  13. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 juillet 2010)
  14. MemorialGenWeb.org Cobrieux : monument aux morts
  15. Photo disponible sur panoramio