Erquinghem-Lys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erquinghem-Lys
Erquinghem-Lys
La mairie.
Blason de Erquinghem-Lys
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Armentières
Intercommunalité Métropole européenne de Lille
Maire
Mandat
Alain Bézirard
2014-2020
Code postal 59193
Code commune 59202
Démographie
Gentilé Erquinghemmois, Erquinghemmoises
Population
municipale
5 005 hab. (2015 en augmentation de 10,36 % par rapport à 2010)
Densité 560 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 40′ 34″ nord, 2° 50′ 54″ est
Altitude Min. 12 m
Max. 20 m
Superficie 8,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Erquinghem-Lys

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Erquinghem-Lys

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Erquinghem-Lys

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Erquinghem-Lys
Liens
Site web http://www.ville-erquinghem-lys.fr/

Erquinghem-Lys est une commune française, située dans le département du Nord en région Hauts-de-France.

Géographie et environnement[modifier | modifier le code]

Erquinghem-Lys dans son canton et son arrondissement

Situation[modifier | modifier le code]

La commune se situe sur la Becque du Biez à 15,9 km au nord-ouest de Lille (23 km par la route), localisée aux confins du pays des Weppes, en Flandre romane.

Environnement[modifier | modifier le code]

La commune est drainée et irriguée par la Lys canalisée et par des éléments de bras-mort (ancien méandre) laissés par le recalibrage de ce cours d'eau lorsqu'il a été mis au gabarit Freycinet (en 1967). Les restes de l'ancienne boucle d'Erquinghem-Lys de la Lyls-rivière sont encore considérés comme écologiquement intéressants : Selon un diagnostic écologique piloté par VNF si la diversité floristique des berges du bras mort d'Erquinghem-Lys est faible (situation aggravée par des berges artificiellement conservées comme trop abruptes, et en partie liée à une strate arborescente dense qui (le castor ayant depuis longtemps disparu) freine le développement des espèces hélophytiques basses, selon la même étude l'intérieur de la boucle est faunistiquement très intéressant, grâce à son caractère de zone humide encore inondable, située dans le lit majeur de La Lys. Là sur de 70 hectares, 46 ha ont une vocation agricole extensive (prairies de fauche sur 32 ha, prairies pâturées pour 14 ha) et plus intensive sur 23 ha de cultures[1]. Cette richesse a justifié un classement en ZNIEFF[2] et en Zone Humide d'intérêt Environnemental Particulier dans le SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) du bassin versant de la Lys. C'est en quelque sorte une relique du système alluvial de la basse vallée de la Lys[1]. Ce milieu autrefois riche en saumons, truites de mer, lamproies et anguilles venus de l'Escaut, abrite encore quelques espèces protégées en région (ex : phragmite des joncs, le râle d'eau ou agrion joli)[1].
La qualité de l'eau de la Lys est encore médiocre, de même que celle des sédiments, mais la situation tend à s'améliorer, au moins pour certains paramètres.
Une frayère à brochet y a été reconstituée au début des années 2010 sur près de 14 000 m² (incluant près de 9 000 m² inondable)[1], caractérisée par 50 à 70 cm de fond lors des crues, aux berges en pente douces et dotés d'îlots [3].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Une entrée de la commune.
Communes limitrophes d’Erquinghem-Lys
Nieppe Armentières
Steenwerck Erquinghem-Lys La Chapelle-d'Armentières
Sailly-sur-la-Lys Fleurbaix Bois-Grenier

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Erquinghem-Lys (Nord)

Les armes de Erquinghem-Lys se blasonnent ainsi :"D'or au lion de sable, à la bande componée d'argent et de gueules brochant sur le tout".

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Alain Bézirard DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2015, la commune comptait 5 005 habitants[Note 1], en augmentation de 10,36 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 163 2 303 2 345 2 073 2 053 2 010 2 059 2 049 2 194
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 622 1 823 1 827 1 853 2 058 2 224 2 331 2 385 2 418
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 624 2 787 2 927 2 166 2 690 2 908 2 725 2 585 2 892
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
3 257 3 456 3 658 3 949 4 355 4 495 4 507 4 509 4 734
2015 - - - - - - - -
5 005 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Erquinghem-Lys en 2007 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,6 
4,8 
75 à 89 ans
8,1 
10,9 
60 à 74 ans
12,0 
21,0 
45 à 59 ans
19,9 
21,7 
30 à 44 ans
21,1 
20,4 
15 à 29 ans
17,5 
21,0 
0 à 14 ans
20,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La motte féodale du Château, inscrite à l'inventaire des monuments historiques en 1980[11].
  • L'ancienne usine de blanchiment Mahieu, rue des Frères Mahieu, inscrite à l'inventaire des monuments historiques en 2000[12].
  • Le musée d'histoire locale retraçant les différents événements historique s'étant produit à Erquinghem-Lys.
  • Le monument aux morts anglais (dans le cimetière).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :



Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Agence de l'eau Artois-Picardie [ http://www.eau-artois-picardie.fr/sites/default/files/restauration_zh_lys_canalisee_a_erquinghem_lys.pdf Restauration d'une zone humide sur un bras mort de la Lys canalisée à à Erquinghem-Lys], Avril 2013, PDF, 12p
  2. ZNIEFF n°154 « Prairies inondables d'Erquinghem- Lys »
  3. La voix du nord, article "La zone humide d'Erquinghem-Lys fait le bonheur des brochets et des " (www.lavoixdunord.fr) article du 30 avr. 2013
  4. Ballon N° 62 : « Le Vaucanson »
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Évolution et structure de la population à Erquinghem-Lys en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 28 juillet 2010)
  11. Notice no PA00107515, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. Notice no PA59000059, base Mérimée, ministère français de la Culture et Notice no IA00062810, base Mérimée, ministère français de la Culture