Yokozuna (catcheur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rodney Anoa'i)
Aller à : navigation, rechercher
Yokozuna
Description de l'image Yokozuna walking.jpg.
Données générales
Nom complet Rodney Agatupu Anoa'i
Nom de ring Yokozuna
Great Kokina
Nationalité américaine
samoane
Date de naissance ,
San Francisco, Californie, États-Unis
Date de décès (à 34 ans),
Liverpool, Angleterre, Royaume-Uni
Taille 6 4 (1,93 m)[1]
Poids 600 lb (273 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) décédé
Fédérations American Wrestling Association
World Wrestling Federation
Entraîneur Afa Anoa'i[2]
Carrière pro. 1985

Rodney Agatupu Anoa'i (né le à San Francisco en Californie et mort le à Liverpool) plus connu sous le nom de Yokozuna est un catcheur (lutteur professionnel) samoan-américain. Il est essentiellement connu pour son travail à la World Wrestling Federation (WWF) où de 1992 à 1996 il remporte à deux reprises le championnat du monde poids-lourds de la WWF, le Royal Rumble 1993 ainsi que le championnat du monde par équipe de la WWF avec Owen Hart. Il quitte cette fédération en 1996 à cause de ses problèmes de poids.

Il lutte ensuite dans diverses fédérations avant de mourir le à la suite d'un œdème pulmonaire. En 2010, il devient membre à titre posthume du WWE Hall of Fame

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts, passage à l'American Wrestling Association et à la New Japan Pro Wrestling (1985-1992)[modifier | modifier le code]

Anoa'i s'entraîne pour devenir catcheur auprès de son oncle Afa[2]. Il commence sa carrière le 6 septembre 1985 à l'International World Class Championship Wrestling, une fédération new-yorkaise, sous le nom de Great Kokina et perd face à Jules Strongbow[3].

Il lutte ensuite au Japon à la New Japan Pro Wrestling et fait quelques combats à l'American Wrestling Association à la fin des années 1980[4],[5],[6].

En 1991, il est au Mexique à l'Universal Wrestling Association (UWA) et devient avec Fatu et Samoan Savage champion du monde des trios de l'UWA le 7 avril après leur victoire sur Villano I, Villano IV et Villano V[7]. Leur règne prend fin le 30 mai après leur défaite face à Villano I, Villano IV et Villano V[8]

World Wrestling Federation (1992-1995)[modifier | modifier le code]

Vainqueur du Royal Rumble et double de champion de la WWF (1992-1993)[modifier | modifier le code]

Son oncle Afa le recommande à Vince McMahon qui l'engage en fin d'année 1992[6]. Il change alors de nom de ring pour celui de Yokozuna et incarne un lutteur de sumo managé par Mr. Fuji[6]. Il y remporte rapidement son premier combat le 31 octobre 1992 face à Bill Jordan[9].

Il enchaîne les victoires expéditives notamment face à Koko B. Ware le 11 janvier 1993 durant le premier combat de WWF Monday Night RAW[10],[11]. Le 24 janvier au cours du Royal Rumble, il entre en 27e position dans le Royal Rumble match et remporte ce match en éliminant successivement Tatanka, Carlos Colón, Earthquake (en), Tito Santana, Owen Hart, Bob Backlund et Randy Savage ce qui fait de lui le challenger pour le championnat du monde poids-lourds de la WWF à WrestleMania IX[12]. Jim Duggan le défie le 6 février dans un match dont le but est de faire tomber son adversaire ce qu'il réussit[13]. Pendant la célébration de sa victoire, Yokozuna lui jette du sel au visage avant de sauter plusieurs fois depuis la 2e corde avant d’atterrir sur les fesses au niveau du visage de son ennemi[13]. Ce combat permet alors de définir clairement l'attitude de heel de Yokozuna[13]. Le 7 mars au cours de WrestleMania IX, Mr Fuji utilise cette manière de tricher afin de permettre la victoire de Yokozuna face à Bret Hart[14]. Ce premier règne de champion ne dure que quelques minutes car Hulk Hogan vient demander un match de championnat juste après où Mr jette accidentellement du sel au visage de Yokozuna ce qui aide Hogan à remporter le combat ainsi que le titre[14].

Yokozuna récupère le titre le 13 juin au cours de King of the Ring où le flash d'un photographe japonais désoriente Hogan[15]. Pour fêter le 4 juillet, la WWF organise sur l'USS Intrepid un bodyslam challenge où celui qui inflige à Yokozuna cette prise obtient un match de championnat[16]. De multiples catcheurs ainsi que des sportifs s'y essaient jusqu'à l'arrivé de Lex Luger qui parvient à exécuter cette prise[16]. Ils s'affrontent le 30 août durant SummerSlam où Luger le fait tomber du ring le faisant ainsi perdre par décompte à l'extérieur[17].

1994[modifier | modifier le code]

Finalement, Yokozuna a accepté un Casket match avec The Undertaker au Royal Rumble 1994, où toute la cote a espéré être dans la faveur de The Undertaker. Pourtant, après un très long match, M. Fuji a appelé les troupes, en mettant une douzaine de lutteurs heel pour aider Yokozuna dans l'attaque de The Undertaker. Après beaucoup de lutte (aussi bien que le dommage à l'urn « magique » de The Undertaker), le groupe a réussi à pousser The Undertaker dans le cercueil, en donnant la victoire à Yokozuna. Comme ils ont fait la fête ensuite, pourtant, une figure mystérieuse a apparu sur le Titantron, en ressemblant à The Undertaker à l'intérieur du cercueil. Il ouvrit ses yeux et il dit que The Undertaker ne se reposerait pas dans la paix; il a alors disparu dans une fumée et un spectacle clair, en montant au haut du Titantron et en lévitant apparemment entièrement au plafond d'arène.Il a alors disparu. Cette storyline a été utilisé pour permettre à The Undertaker de se reposer depuis plusieurs mois pour se rétablir des blessures de vie réelle prolongées. Plus tard, dans le match de Royal Rumble, les deux derniers concurrents, Lex Luger et Bret Hart, ont lutté et se sont éliminés simultanément. Depuis que le vainqueur du Royal Rumble devait devenir l'adversaire numéro un au titre d'Yokozuna, il a été décidé que les deux lutteurs recevraient un coup au titre à WrestleMania X. En raison de la réussite d'un jet de pièce, Luger a fini lutter Yokozuna d'abord à l'événement. Le vainqueur de ce match continuerait à faire face à Bret Hart plus tard le soir. Pour obvier au risque d'interférence extérieure, les deux matches de titre ont dû avoir des arbitres d'invité spéciaux. Mr. Perfect était l'arbitre d'invité spécial pour le match entré Lex Luger et Yokozuna. Luger a semblé avoir le match bien dans la main et avait cassé Yokozuna avec l'avant-bras bionique dans le milieu du ring. Il a aussi mis M. Fuji et Jim Cornette K-O, qui a essayé d'entrer dans l'anneau. Pourtant quand Luger est allé pour effectuer le tombé, Perfect s'est occupé avec Fuji évanoui et Cornette qui mentaient toujours sur le tablier du ring. Quand Luger a rendu M. Perfect furieux et la poussé, il a été disqualifié, en faisant ainsi Yokozuna le premier champion heel à avec succès défendre le championnat WWE à WrestleMania. Plus tard dans la nuit, Yokozuna a défendu le championnat de nouveau, cette fois contre l'ancien champion Bret « The Himan » Hart. Pour ce match, Roddy Piper était l'arbitre spécial. Quand Cornette a essayé de se mêler pour casser un tombé, Piper l'avait decked. À la fin du match, Yokozuna a semblé prêt à faire son prise de finition, le Banzai Drop, quand il a perdu l'équilibre et a pris une chute des cordes. Hart a reçu la victoire par tombé, en emportant finalement le titre du champion durant depuis longtemps. Ensuite à la télé, Cornette attribuerait la responsabilité de la chute à une secousse subie de la plaque d'avant-bras de Luger.

Le statut de main event d'Yokozuna a bientôt commencé à s'éteindre, comme il n'avait plus défié pour le titre WWF. Il a commencé brièvement à faire équipe avec Crush, une autre étoile de M. Fuji, mais ils étaient incapables de rmporter les titres de Champions du Monde par équipe contre The Headshrinkers. En mai 1994, lors d'un épisode de WWE Raw, Yokozuna a été défié par Earthquake dans un vrai match de sumo. Le 16 mai 1994, Earthquake bat Yokozuna dans le seul sumo match jusqu'à WrestleMania 21, entre The Big Show et le yokozuna actuel, Akebono.

Yokozuna a alors dû s'occuper de « la renaissance » de The Undertaker, qui est immédiatement venu après l'ennemi qui l'avait pris en panne. Les deux se rencontraient dans un autre casket match aux Survivor Series 1994, cette fois avec l'acteur/karatéka Chuck Norris comme invité spécial pour tenir les autres lutteurs heels à distance du ring. Sans leur aide (bien qu'Irwin R. Schyster se soit vraiment avec succès mêlé sur le sort de Yokozuna), Yokozuna ne pouvait pas gagner et s'est finalement retrouvé enfermé dans le cercueil.

Le 23 octobre 2000, on apprend sa mort à cause d'une triple crise cardiaque à la suite d'un surpoids de ses 300 kg. À son enterrement étaient présents Undertaker, Vincent Kennedy McMahon et Hulk Hogan.

WWE Hall of Fame (2012)[modifier | modifier le code]

Le 31 mars 2012, Yokozuna est intronisé au Hall of Fame 2012 à titre posthume par les Usos et Rikishi.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Yokozuna[20]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996
Rang 148 en augmentation 110 en augmentation 5 en diminution 11 en diminution 32 en diminution 50

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Yokozuna », sur Online World of Wrestling (consulté le 16 janvier 2016).
  2. a et b (en) « Profil de Yokozuna », sur Cagematch (consulté le 30 septembre 2016).
  3. (en) « IWCCW @ New York City », sur Wrestlingdata (consulté le 30 septembre 2016).
  4. (en) « Matchs de Yokozuna à la New Japan Pro Wrestling », sur Cagematch (consulté le 30 septembre 2016).
  5. (en) « Matchs de Yokozuna à l'American Wrestling Association », sur Cagematch (consulté le 30 septembre 2016).
  6. a, b et c (en) Chris Schramm, « Yokozuna: From the AWA to the top », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 30 septembre 2016).
  7. (en) « UWA », sur Cagematch (consulté le 30 septembre 2016).
  8. a et b (en) « Historique du championnat du monde des trios de l'Universal Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 septembre 2016).
  9. (en) Tom Hopkins, « WWF Superstars 10/31/1992 », sur Wrestling Recaps (consulté le 30 septembre 2016).
  10. (en) « Matchs de Yokozuna à World Wrestling Entertainment en 1992 », sur Cagematch (consulté le 30 septembre 2016).
  11. (en) Haydn Gleed, « WWE Raw Retro Coverage - The first Raw from January 11, 1993: Shawn Michaels defends the Intercontinental Title, Undertaker in the main event, The Steiner Brothers, Yokozuna vs. Koko B. Ware, Doink the Clown », sur Pro Wrestling Dot Net,‎ (consulté le 30 septembre 2016).
  12. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Royal Rumble 1993 », sur 411mania,‎ (consulté le 30 septembre 2016).
  13. a, b et c (en) Bob Colling, « WWF Superstars 2/6/1993 », sur Wrestling Recaps (consulté le 30 septembre 2016).
  14. a et b (en) Rob McNew, « WrestleMania IX Review », sur 411mania,‎ (consulté le 9 octobre 2016).
  15. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: King of the Ring 1993 », sur 411mania,‎ (consulté le 2 décembre 2016).
  16. a et b (en) Geno Mrosko, « On this date in WWF history: The Yokozuna Bodyslam Challenge », sur Cageside Seats,‎ (consulté le 21 décembre 2016).
  17. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Summerslam 1993 », sur 411mania,‎ (consulté le 23 décembre 2016).
  18. a, b et c (de) « MLauréats des PWI Awards de 1993 », sur Genickbruch (consulté le 30 septembre 2016)
  19. (de) « MLauréats des PWI Awards de 1995 », sur Genickbruch (consulté le 30 septembre 2016)
  20. (en) « PWI Ratings for Yokozuna », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 30 septembre 2016).