King Kong Bundy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bundy.
King Kong Bundy
Kingkondbundy.jpg
King Kong Bundy en 1995.
Données générales
Nom de naissance
Christopher Alan Pallies
Nationalité
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
GlassboroVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
entre 6 4 (1,93 m) et 6 5 (1,96 m)[1],[2]
Poids
Entre 400 lb (182 kg) et 450 lb (205 kg)[2]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Christopher Alan Pallies (né le à Atlantic City et mort le à Glassboro mieux connu sous le nom de ring de King Kong Bundy, est un catcheur américain.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Christopher Alan Pallies grandit à Sewell (en) dans le New Jersey et fait partie des équipes de football, baseball et de lutte de son lycée[4]. Il est fan de catch notamment de Bruno Sammartino[5]. Il se distingue en tant que lutteur en remportant le championnat régional dans la catégorie des poids lourd[4]. Il étudie brièvement dans une université avant d'abandonner pour diriger un bar[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Christopher Alan Pallies s'entraîne auprès de Larry Sharpe avant qu'il ouvre son école, la Monster Factory (en)[4]. Il devient rapidement un jobber à la World Wrestling Federation sous le nom de Chris Canyon en 1981[4]. Il part ensuite au Texas lutter à la World Class Championship Wrestling (en) sous le nom de Big Daddy Bundy[6]. Il incarne un ouvrier travaillant sur les puits de pétrole reconverti en catcheur[6].

World Wrestling Federation (1985-1995)[modifier | modifier le code]

King Kong Bundy commence une rivalité avec Hulk Hogan en le blessant avec un body splash surpuissant ; Hulk tomba inconscient après cette prise. Il l'affronta de nouveau à Wrestlemania dans le premier cage match de l'histoire, match qu'il perdit après un powerslam et un leg drop. Bundy affronta ensuite l'Undertaker qui lui subtilisa son urne au Royal Rumble. À Wrestlemania, il perd contre l'Undertaker par un Flying Clothesline.

Circuit indépendant[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Mariés, deux enfants[7] :
    • 1988 : Une Famille épouvantable (épisode 22 de la 2e saison) : oncle Irwin
    • 1995 : L'Abeille et la Bête (épisode 7 de la 10e saison) : lui-même.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • World Class Championship Wrestling
    • 2 fois NWA American Heavyweight Champion
    • 2 fois NWA American Tag Team Champion avec Bill Irwin et Bugsy McGraw
  • World Wide Wrestling Alliance
    • 1 fois WWWA Heavyweight Champion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) King Kong Bundy sur Wrestlingdata
  2. a et b (en) « King Kong Bundy », sur Online World of Wrestling (consulté le 6 mars 2019)
  3. (en) « King Kong Bundy », sur Cagematch (consulté le 6 mars 2019)
  4. a b c et d (en-US) Greg Oliver, « King Kong Bundy dead at 61 » [archive], sur canoe.com, (consulté le 9 mars 2019)
  5. a et b (en-US) Brian Bayless, « Pro Wrestling Diaries Shoot Interview with King Kong Bundy, Disc One » [archive], sur www.rspwfaq.net, (consulté le 9 mars 2019)
  6. a et b (en-US) Andrew Lutzke, « Kayfabe, Lies and Alibis: King Kong Bundy Shoot Interview » [archive], sur CXF | Culture Crossfire | culturecrossfire.com, (consulté le 9 mars 2019)
  7. Selon sa fiche imdb.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :