Bourse d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancienne façade de la bourse d'Athènes rue Sofocleus

La Bourse d'Athènes (en grec: Χρηματιστήριο Αξιών Αθηνών ou ΧΑΑ) est le marché officiel des actions en Grèce.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

La bourse d'Athènes commence à opérer en 1876 dans un petit immeuble de pierre rue Sofocleus, au centre d'Athènes[1]. Inspirée du modèle français, la bourse est publique, les règles de fonctionnement sont fixées par l'État[2]. Au printemps 1884, elle connaît l'une de ses premières crises sévères, faisant plonger beaucoup d'entreprises avec elle[3].

À partir de 1918, le gouvernement prend la main sur les opérations de la bourse d'Athènes, prenant des parts dans la plupart des entreprises indexées[1].

Dès la fin des années 1990, le gouvernement adopte une politique de privatisation et vend en masse ses participations.

En 2007, la bourse déménage au 110 rue Athinon, non loin de son emplacement d'origine, mais elle garde le surnom de Sofocleus[1].

Crise de la dette de 2010[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Crise de la dette publique grecque.

En octobre 2012, Coca-Cola Hellenic Bottling Company, alors première capitalisation boursière à Athènes, pesant 20% dans les valeurs de Sofocleus, et deuxième société d'embouteillage au monde, décide de déménager sa direction en Suisse et de transférer ses actifs à la bourse de Londres[4]. Le 29 du même mois, la bourse chute de 6,28% en une journée[5].

Le , la place boursière athénienne est rétrogradée, sortant de la catégorie "marchés développés", et rejoignant la catégorie "marchés émergents", et donc intégré à l'indice MSCI des pays émergents[6].

Le , lorsque le premier ministre Antonis Samaras décide d'accélérer les élections présidentielles effraient les investisseurs, la bourse perdant 12,9% le jour suivant, sa plus fort chute depuis 1987[7].

En 2015, elle a été fermée pendant cinq semaines en raison de la crise de la dette publique grecque[8]. Le , la bourse d'Athènes clôture sur un recul de 7,87%[9] pour atteindre son plus bas niveau depuis 1991[10].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La bourse est ouverte de 8 heure à 5 heure 20, du lundi au vendredi.

Les sociétés basées en Grèce et indexées à la bourse d'Athènes bénéficient d'une réduction de 5% d'impôt sur les sociétés[11].

Indices[modifier | modifier le code]

  • FTSE/ATHEX Large Cap : indice répliquant la performance des 25 plus grandes capitalisation cotées
  • FTSE ATHEX 20

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Histoire Bourse d'Athènes », sur Viva-read.com
  2. Vassilis Panaghos, Le financement de l’industrie : efficacité allocative des marchés : La Bourse d'Athènes, vol. 16, t. 1,‎ , 187 p. (ISBN 2-87899-020-X, lire en ligne), p.119-128
  3. Gérard Chastagnaret, Crise espagnole et nouveau siècle en Méditerranée : Politiques publiques et mutations structurelles des économies dans l'Europe méditerranéenne (fin XIXe-début XXe siècle) : actes du colloque de la Casa de Velazquez, Madrid, 25-27 mai 1998, Casa de Velázquez,‎ , 336 p. (ISBN 9782853994521, lire en ligne), p.157
  4. « Coca-Cola Hellenic Bottling rapatrie son siège d'Athènes en Suisse »,‎
  5. « Entraînée par les valeurs bancaires, la Bourse d'Athènes chute de 6,28 % », sur Lemonde.fr,‎
  6. Adéa Guillot, « Reléguée au rang de marché émergent, la Bourse d’Athènes pourrait attirer de nouveaux investisseurs », sur Lemonde.fr,‎
  7. Romaric Godin, « Grèce : le pari très risqué d'Antonis Samaras affole la Bourse d'Athènes », sur Latribune.fr,‎
  8. « Grèce : la Bourse d’Athènes termine en baisse de plus de 16 % », Le Monde, 3 août 2015
  9. « La Bourse d'Athènes clôture en baisse de 7,87%, plombée par les banques », sur Romandie.com,‎
  10. « Bourse : Paris s'enlise, Athènes au plus bas depuis 25 ans », sur Latribune.fr,‎
  11. « L'expatriation des compétences, des capitaux et des entreprises », sur Senat.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Platanopoulos, Histoire de la bourse de valeurs d'Athènes,‎

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]