Le projet « Monde byzantin » lié à ce portail

Portail:Monde byzantin

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

P o r t a i l
G r è c e
 Portail
Grèce antique
 Portail
mythologie grecque
 Portail
Empire byzantin
 Portail
Athènes
 Portail
Crète
 Kafeneion Projet
Ce portail compte 2 138 articles dont 10 articles de qualité et 17 bons articles. Vous pouvez en consulter la liste.

Justinien représenté sur une mosaïque à Ravenne
Théodora, détail de la mosaïque de San Vitale de Ravenne.

L’Empire byzantin est le terme historiographique utilisé depuis le XVIIe siècle pour décrire la partie orientale de l'Empire romain qui survécut durant tout le Moyen Âge. De la fondation de sa capitale Constantinople en 330 jusqu'à sa prise en 1453 par les Ottomans, les Byzantins développèrent une civilisation originale, mêlant l'héritage administratif et juridique romain à la culture grecque et à la religion chrétienne.

Miniature du manuscrit Skylitzès de Madrid, une version de la chronique de Jean Skylitzès représentant Thomas à cheval et habillé comme un empereur byzantin, négociant avec les Arabes. La rébellion de Thomas est l'un des épisodes les plus richement illustrés du manuscrit.

Thomas le Slave (v. 760 - octobre 823) est un chef militaire byzantin du IXe siècle particulièrement connu pour avoir mené une révolte de grande envergure contre l’empereur Michel II l’Amorien.

D’origine slave, cet officier vient de la région du Pont (dans le nord-est de la Turquie actuelle) et monte dans la hiérarchie, de même que les futurs empereurs Léon V et Michel II, sous la protection du général Bardanès Tourkos. Après l’échec de la rébellion de Bardanès en 803, Thomas tombe en disgrâce jusqu’à l’intronisation de Léon V. C’est à ce moment-là qu'il est élevé à un commandement militaire important. Après le meurtre de Léon et l’usurpation du trône par Michel l’Amorien, Thomas se révolte et réclame le titre impérial pour lui-même. Il parvient à s’assurer rapidement du soutien des thèmes de l’Asie Mineure et conclut une alliance avec le califat abbasside. Après avoir vaincu les troupes et la marine des thèmes maritimes, il fait voile avec son armée vers Constantinople pour l’assiéger. Michel II fait alors appel au khan bulgare Omourtag qui envoie ses troupes combattre l’armée de Thomas. Si les Bulgares sont repoussés, ils parviennent à infliger de lourdes pertes aux rebelles qui finissent par s’enfuir quand Michel décide de se porter à leur rencontre. Thomas trouve refuge à Arcadiopolis où il est finalement capturé et exécuté.

La rébellion de Thomas est l’une des plus importantes de l’histoire de l’Empire byzantin mais ses circonstances précises restent floues du fait de la coexistence de récits historiques concurrents, dont certains comprennent des faits inventés par Michel. De ce fait, la rébellion se voit attribuer différentes motivations et forces agissantes. L’Oxford Dictionary of Byzantium résume ainsi : « La révolte de Thomas a été diversement attribuée à une réaction contre l’iconoclasme, à une révolution sociale ou une révolte populaire, à une révolte des groupes ethniques non grecs de l’empire, aux ambitions personnelles de Thomas et à son désir de venger Léon V ». De même, les conséquences de la révolte, notamment sur la situation militaire de l’empire, sont discutées.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Monde byzantin

Les derniers articles publiés


Les familles et personnalités
Aelia Zenonis - Anastasie (femme de Constantin IV) - Ino Anastasia - Constantina (impératrice) - Eudoxie Angelina - Gregoria Anastasia - Fausta (femme de Constant II) - Léon Diogène - Basile Hexamilitès - Théodore Styppéiotès - Marianos Argyre - Jean Chrysélios - Constantin Dalassène (duc d'Antioche) - Andronic Doukas (coempereur byzantin) - Eustathe Daphnomèle - Jean Chaldos

Les événements
Bataille d'Alexandrette - Bataille du Détroit - Siège de Raguse (866-868) - Siège de Syracuse (877-878) - Conquête musulmane de la Sicile

Les lieux
Mont Kyminas - Monastère du Christ Philanthrope - Monastère de Saint-Georges-des-Manganes - Quartier des Manganes - Mosquée Vefa Kilise - Malagina

Les thèmes
Apports byzantins à la Renaissance italienne - Poliorcétique byzantine - Objets de luxe à Byzance - Droit byzantin - Armée des Comnènes - Enluminure byzantine

Les titres
Nomophylax - Cubiculaire

Autre
Vigla - Allagion

Enluminure byzantine représentant l'évangéliste Luc, Xème siècle.

Histoire Article de qualité

Économie

Un solidus d'Héraclius

Histoire militaire

Le feu grégeois

Sciences et techniques

Droit byzantin

Enluminure d'un chrysobulle d'Alexis III de Trébizonde.

Institutions

Culture

Art byzantin

L'ivoire Barberini au Louvre

Littérature

Enluminure byzantine représentant l'évangéliste Luc, Xème siècle.

Langues

Religion

Christ en majesté à Sainte-Sophie

Empereurs byzantins

Justinien représenté sur une mosaïque à Ravenne

Constantinople

Sainte-Sophie

Byzantinologie

[modifier

Article collaboratif du mois

Chaque mois, les contributeurs au Portail Monde byzantin peuvent se pencher sur un sujet particulier et étendre un article sur un sujet donné. Ce mois-ci :

Sur les autres projets Wikimedia

Monde byzantin, sur Wikinews

Byzance sur Wikinews
Actualités

Monde byzantin, sur Wikisource

Byzance sur Wikisource
Livres numérisés

Monde byzantin, sur Wikilivres

Byzance sur Wikilivres
Textes et manuels

Monde byzantin, sur Wikiversité

Byzance sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Monde byzantin, sur Commons

Byzance sur Commons
Images et médias

Monde byzantin, sur Wikidata

Byzance sur Wikidata
Données brutes

Monde byzantin, sur Wikivoyage

Byzance sur Wikivoyage
Guide de voyage

[modifier

Le projet

Le Projet Empire byzantin a pour but de coordonner les contributeurs qui veulent étendre ou créer des articles à propos du monde byzantin.

N’hésitez pas à créer un compte et à participer à la rédaction d'articles sur Wikipédia. La page d’aide vous indiquera comment procéder.