Drachme (Grèce moderne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Drachme grecque
Ancienne unité monétaire
Illustration de la monnaie.
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Grèce Grèce (1832-2002)
Banque centrale Banque de Grèce
Appellation locale ἑλληνικὴ δραχμή / ellinikí drachmí
pluriel : δραχμές / drachmés)
Symbole local Δρ. ou ₯ (Dr.)
Code ISO 4217 GRD
Sous-unité 100 λεπτά / leptá
singulier : λεπτό / leptó
Taux de change 1 EUR = 340,750 GRD
()
Chronologie de la monnaie

La drachme grecque (symbole : Δρ. ou  ; code ISO 4217 : GRD ; en grec : ἑλληνικὴ δραχμή / ellinikí drachmí, ou jusqu’en 1980 δραχμαί / drachmaí) était l’unité monétaire légale de la Grèce moderne, entre 1831 et le .

La drachme était divisée en 100 lepta[1] (λεπτά / leptá ; au singulier lepto, λεπτό / leptó). Son nom provient d’une monnaie antique, le drachme antique grecque.

Le , la drachme est devenue une division nationale de l’euro, la monnaie commune. Le , la drachme a totalement cessé d’être unité de compte, avant de cesser rapidement son cours légal (totalement remplacé par l’euro devenu monnaie unique) ; les pièces et billets en drachmes ont depuis été totalement démonétisés.

Histoire de la drachme moderne grecque[modifier | modifier le code]

Pièce crétoise de 5 Drachmes de 1901

La drachme moderne est née en 1833[2], peu après l’indépendance de la Grèce. Elle remplaça le phénix, peu apprécié des Grecs. Le royaume de Grèce a rejoint l’Union monétaire latine en 1868 ; la drachme était alors à parité avec le franc français. À la suite des péripéties économiques du pays, le cours forcé dut être décrété en 1878. La drachme recouvrit sa parité metallique au début du XXe siècle, mais à la suite de la Grande Guerre et notamment de son prolongement (Campagne d'Asie mineure) catastrophique pour la Grèce, elle s'effondra et ne fut stabilisée qu'en 1928, à 1/15 de sa valeur d'antan. Cette stabilisation ne dura que jusqu'en 1932.

La période de la Seconde Guerre mondiale entraîna une inflation galopante. Dès novembre 1944, la nouvelle drachme était mise en circulation, avec un taux de 50 000 000 000 anciennes drachmes pour la nouvelle. Fortement dévaluée elle aussi à la suite de la guerre civile qui déchira le pays après la Libération, la nouvelle drachme fut définitivement stabilisée au taux de 30.000 drachmes pour 1 dollar US en 1953, et remplacée par une drachme lourde, équivalente à 1000 drachmes d'après-guerre, l'année suivante. Cette parité demeura plus ou moins stable jusque dans les années 1970, mais la drachme perdit beaucoup de sa valeur dans les vingt-cinq ans qui suivirent, et ne fut stabilisée qu'en vue de l'adhésion du pays à l'Union monétaire européenne, réalisée au début du XXIe siècle.

La drachme a cessé d’avoir cours légal le , remplacée par l'euro.

Taux de conversion[modifier | modifier le code]

1 EUR = 340,750 GRD[3]

Les pièces grecques[modifier | modifier le code]

Les billets grecs[modifier | modifier le code]

Dernière série de billets grecs :

  • 100 drachmes (rouge) - tête d’Athéna et portrait d’Adamántios Koraïs (Ἀδαμάντιος Κοραῆς).
  • 200 drachmes (orange) - portrait de Rigas Velestinlis-Fereos («Κρυφὸ σχολειό» - ἐλαιογραφία Νικολάου Γύζη).
  • 500 drachmes (vert) - portrait d’Ioannis Kapodistrias (Ἰωάννης Καποδίστριας).
  • 1 000 drachmes (brun) - tête d’Apollon (Κεφαλὴ θεοῦ Ἀπόλλωνα).
  • 5 000 drachmes (bleu) - portrait du général Theodoros Kolokotronis (Θεόδωρος Κολοκοτρώνης).
  • 10 000 drachmes (pourpre) - portrait du Dr Georges Papanicolaou (Γεώργιος Παπανικολάου).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Grèce en pièces », sur Monde-en-pieces.com (consulté le )
  2. Les monnaies du monde, Gallimard, p. 40
  3. « Convertir drachme moderne en euro », sur unitjuggler.com (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :