Théodora de Grèce (1906-1969)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théodora de Grèce.
Théodora de Grèce
(el) Θεοντόρα της Ελλάδας
Description de cette image, également commentée ci-après

La princesse Théodora en 1910.

Titre

Épouse du prétendant au trône de Bade


(33 ans 11 mois et 21 jours)

Prédécesseur Marie-Louise de Hanovre (en)
Successeur Valérie de Habsbourg-Toscane (en)
Biographie
Titulature Grande-duchesse de Bade
Princesse de Grèce et de Danemark
Dynastie Maison d'Oldenbourg
Naissance
Corfou (Grèce)
Décès (à 63 ans)
Büdingen (Allemagne de l'Ouest)
Père André de Grèce
Mère Alice de Battenberg
Conjoint Berthold de Bade
Enfants Marguerite de Bade (en)
Maximilien de Bade
Ludwig de Bade

Théodora de Grèce, princesse de Grèce et de Danemark puis, par son mariage, margravine de Bade, est née le à Corfou, en Grèce, et est décédée le à Büdingen en Allemagne. C'est une princesse grecque et l'épouse du margrave Berthold de Bade, prétendant au trône de Bade.

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse Théodora est la fille du prince André de Grèce (1882-1944) et de son épouse la princesse Alice de Battenberg (1885-1969). Par son père, elle est donc la petite-fille du roi Georges Ier de Grèce (1845-1913) tandis que par sa mère elle descend d'une branche morganatique de la Maison de Hesse.

Théodora a trois sœurs, les princesses Marguerite, Sophie et Cécile de Grèce, ainsi qu'un frère, l'actuel duc d'Édimbourg.

Le , la princesse épouse, à Baden-Baden, le prince Berthold de Bade (1906-1963), héritier du trône de Bade. De ce mariage naissent trois enfants :

  • Marguerite (en) (née le 14 juillet 1932, décédée le 16 janvier 2013), princesse de Bade[1] ;
  • Maximilien de Bade (né le 3 juillet 1933), prince héritier de Bade ;
  • Louis (né le 16 mars 1937), prince de Bade.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Kathrin Ellwarth, Das Haus Baden in Vergangenheit und Gegenwart, Börde-Verlag, Werl, 2008 (ISBN 978-3-981-1993-1-4)
  • (en) Jonathan Petropoulos, Royals and the Reich: The Princes von Hessen in Nazi Germany, Oxford University Press, 2006
  • (es) Ricardo Mateos Sainz de Medrano, La Familia de la Reina Sofίa, La Dinastίa griega, la Casa de Hannover y los reales primos de Europa, Madrid, La Esfera de los Libros,‎ (ISBN 84-9734-195-3)
  • (en) Hugo Vickers, Alice, Princess Andrew of Greece, Londres, Hamish Hamilton, (ISBN 0-241-13686-5)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « HRH Princess Margarita of Baden », The Telegraph,‎ (lire en ligne)