Cécile de Grèce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cécile de Grèce
Cecilie of Greece.jpg

La princesse Cécile de Grèce

Naissance
Décès
Nationalité
Parti politique
Père
Mère
Frère
Sœurs
Conjoint
Enfants
Louis de Hesse et du Rhin (en), Alexandre de Hesse-Darmstadt (en), Princess Johanna of Hesse and by Rhine (en) +

Cécile de Grèce, princesse de Grèce et de Danemark puis, par son mariage, grande-duchesse de Hesse-Darmstadt, est née le à Tatoï, en Grèce, et décédée le à Ostende, en Belgique. C'est une princesse gréco-allemande, dont la mort et celle de sa famille a peut-être été orchestrée par Adolf Hitler[réf. nécessaire].

Famille[modifier | modifier le code]

La princesse Cécile est la fille du prince André de Grèce (1882-1944) et de son épouse la princesse Alice de Battenberg (1885-1969). Par son père, elle est donc la petite-fille du roi Georges Ier de Grèce (1845-1913) tandis que par sa mère elle descend d'une branche morganatique de la Maison de Hesse.

Cécile a trois sœurs, les princesses Marguerite, Sophie et Théodora de Grèce, ainsi qu'un frère, Philip, l'actuel duc d'Édimbourg.

Le , la princesse Cécile épouse, à Darmstadt, le grand-duc Georges Donatus de Hesse-Darmstadt (1906-1937). De cette union naissent trois enfants :

  • Louis (1931-1937), prince héréditaire de Hesse-Darmstadt ;
  • Alexandre (1933-1937), prince de Hesse-Darmstadt ;
  • Jeanne (1936-1939), princesse de Hesse-Darmstadt. Seule membre de sa famille à échapper à la catastrophe d'Ostende, elle est adoptée par son oncle Ludwig, mais meurt d'une méningite en 1939[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1937, la princesse Cécile trouve la mort dans un accident d'avion aux environs d’Ostende, en Belgique. Enceinte, elle avait commencé à accoucher dans l'avion et un fœtus a été retrouvé au milieu des décombres. Le prince Georges de Hesse-Darmstadt, époux de Cécile, leurs deux fils et la belle-mère de la princesse, Éléonore de Solms-Hohensolms-Lich, périssent également dans cet accident.

Selon certains auteurs, comme Frédéric Mitterrand, l'accident pourrait avoir été causé par Hitler, les princes de Hesse-Darmstadt lui étant ouvertement opposé[réf. nécessaire].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Frédéric Mitterrand, Mémoires d'exil, Robert Laffont, 1999
  • (en) Jonathan Petropoulos, Royals and the Reich: The Princes von Hessen in Nazi Germany, Oxford University Press, 2006
  • (es) Ricardo Mateos Sainz de Medrano, La Familia de la Reina Sofίa, La Dinastίa griega, la Casa de Hannover y los reales primos de Europa, Madrid, La Esfera de los Libros,‎ (ISBN 84-9734-195-3)
  • (en) Hugo Vickers, Alice, Princess Andrew of Greece, Londres, Hamish Hamilton,‎ (ISBN 0-241-13686-5)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Mitterrand, Mémoires d'exil, Robert Laffont, 1999, p. 327-328.