Trikala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tríkala
(el) Τρίκαλα
Image illustrative de l'article Trikala
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Thessalie
District régional Trikala
Code postal 42100
Démographie
Population 51 862 hab. (2001[1])
Géographie
Coordonnées 39° 33′ 30″ N 21° 45′ 44″ E / 39.558225, 21.762285 ()39° 33′ 30″ Nord 21° 45′ 44″ Est / 39.558225, 21.762285 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Tríkala

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Tríkala
Liens
Site web http://web.trikala.gr/

Tríkala (en grec moderne Τρίκαλα) est une ville grecque de Thessalie, connue dans l'Antiquité sous le nom de Trikka (en grec ancien Τρίκκη / Tríkkê). Elle est le chef-lieu du nome de Trikala.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans l’Antiquité grecque, la ville porte le nom de Trikka et appartient à la tétrade (région) Hestiaotide. Elle est mentionnée par le Catalogue des vaisseaux (Iliade, II, 729) parmi les villes du contingent commandé par Machaon et Podalire, fils d'Asclépios. Une tradition minoritaire fait même de Trikka la ville natale du dieu de la médecine. De fait, la ville abrite un Asclépiéion qui, selon Strabon, est l'un des plus anciens de Grèce[2].

L'histoire de Trikka sous l'Antiquité est mal connue. On sait qu'elle frappe monnaie au Ve et IVe siècles av. J.-C. et qu'elle est membre de la Ligue étolienne. À l'époque contemporaine, Trikala sert de siège législatif à la Principauté du Pinde et Voïvodie de la Macédoine, État auto-proclamé créé par des fascistes valaques pendant l'occupation de la Grèce par les Italiens, au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Archéologie[modifier | modifier le code]

Reste de l'Antiquité le temple d'Asclépios, à savoir : une partie d'un édifice hellénistique tardif (toujours fréquenté pendant la période romaine), les mosaïques au sol préservées sont datées aussi de cette période ; une partie d'une stoa hellénistique ; une partie de bains romains ; une église post-byzantine.

Natifs célèbres[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Trikala est jumelée ou a des partenariats avec les villes suivantes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (el) « Δείτε τη Διοικητική Διαίρεση » (Recensement de 2001, Ministère de l'intérieur)
  2. Asclépios / Esculape y serait né : Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne] (XIV, 39)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]