Vangelis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vangelis
Vangelis, 26 July 2012.jpg
Vangelis en 2012.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Ευάγγελος Οδυσσέας ΠαπαθανασίουVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ευάγγελος Οδυσσέας ΠαπαθανασίουVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
Vangelis, ΒαγγέληςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Autres informations
Membre de
Instruments
Labels
Genres artistiques
Distinctions

Vangelis (en grec : Βαγγέλης / Vangélis), nom de scène d'Evángelos Odysséas Papathanassíou (en grec : Ευάγγελος Οδυσσέας Παπαθανασίου), né le à Agría en Grèce[1] et mort le à Paris 15e, est un musicien et compositeur grec.

Créateur de musique new age, pionnier de la musique électronique dans les années 1970, avec Jean-Michel Jarre, Klaus Schulze, Kraftwerk et Tangerine Dream, il a également composé des musiques de films comme Les Chariots de feu (Oscar de la meilleure musique en 1982), Antarctica, Blade Runner ou 1492 : Christophe Colomb. Il a aussi créé l'hymne de la Coupe du monde de football de 2002[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts (1943-1970)[modifier | modifier le code]

Vangelis naît le à Agría, village limitrophe de Vólos[3],[4]. Il commence à jouer du piano à l'âge de quatre ans et donne sa première représentation publique de ses propres compositions à l'âge de six ans[5],[6]. Autodidacte, il n'a aucune connaissance du solfège[2],[6].

Au début des années 1960, il est un des fondateurs du groupe pop rock The Forminx[5], qui connaît un grand succès en Grèce. Simultanément aux soulèvements étudiants de mai 1968, il vient à Paris et monte le groupe de rock progressif Aphrodite's Child avec Demis Roussos et Lucas Sideras[1]. Le groupe se sépare en 1972[1] et Vangelis termine seul leur dernier album 666.

Débuts de carrière solo (1970-1981)[modifier | modifier le code]

Vangelis commence sa carrière solo en composant la bande originale du film Sex Power en 1970[7] réalisé par Henry Chapier puis celle de plusieurs films documentaires du réalisateur français Frédéric Rossif à partir de 1971. En 1972, il sort l'album-concept Fais que ton rêve soit plus long que la nuit, dont certains éléments ont été enregistrés lors des événements de mai 1968 en France[1].

Son premier album solo officiel, Earth, est publié en 1973 sous le nom de Vangelis O. Papathanassiou. Durant l'été 1974, le groupe de rock progressif Yes lui propose d'intégrer le groupe après le départ de leur claviériste Rick Wakeman. Vangelis refuse, estimant que cela pourrait nuire à sa créativité et à son style[2]. Il se lie tout de même d'amitié avec le chanteur Jon Anderson avec qui il travaillera ensuite à plusieurs occasions[2].

Après avoir déménagé à Londres, il monte son propre studio et publie une série de quatre albums studio sous le nom de Vangelis, nom d'artiste qu'il conservera par la suite : Heaven and Hell en 1975, Albedo 0.39 en 1976, Spiral en 1977 et Beaubourg en 1978[1]. Un extrait de l'album Heaven and Hell sera notamment utilisé en 1980 comme thème de la série télévisée de PBS Cosmos[8], ainsi que dans le film de Moïse Maatouk, Le Dîner des bustes.

En 1980, il compose deux titres pour la bande originale du documentaire britannique Death of a Princess[7]. La même année, il produit en duo avec Jon Anderson (sous le nom de Jon and Vangelis) Short Stories puis The Friends of Mr. Cairo en 1981.

Confirmation du succès (depuis 1981)[modifier | modifier le code]

En 1981, Vangelis travaille avec le réalisateur Hugh Hudson pour composer la bande originale des Chariots de feu[9]. En 1982, la consécration lui vient avec l'Oscar de la meilleure musique de film. Il n'est pas présent pour recevoir le prix, c'est le présentateur William Hurt qui récupère le prix à sa place[10]. Cette même année il commence à travailler avec le réalisateur Ridley Scott. Il compose alors la musique de Blade Runner pour laquelle il est nommé au BAFTA Awards[11], ainsi qu'aux Golden Globes[12] en 1983.

En 1991, il est membre du jury au Festival de Cannes. L'année suivante, il compose la musique de plusieurs documentaires sous-marins du commandant Jacques-Yves Cousteau[7].

En 1992, la France le fait Chevalier de l'Ordre des arts et lettres[1]. Cette même année, il retrouve Ridley Scott pour la musique du film 1492 : Christophe Colomb, récompensée une fois de plus par une nomination aux Golden Globes en 1993[13]. Il compose la musique du film Lunes de fiel de son ami Roman Polanski[14].

Vangelis sort en 2001 Mythodea, thème des missions vers la planète Mars pour le compte de la NASA[1]. Il compose ensuite l'hymne de la Coupe du monde de football de 2002[2].

Après plusieurs années d'absence, il revient en 2004 à la musique de film avec la bande originale du film d'Oliver Stone, Alexandre, et reçoit le World Soundtrack Award, dans la catégorie Public Choice Award, en 2005[15]. En 2007, il compose la bande originale d'El Greco[16].

En 2012, il compose la bande originale du documentaire Trashed de Candida Brady. La même année, Les Chariots de feu apparaîssent lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2012[17].

En 2013, il crée pour le Kremlin Ballet la version symphonique, augmentée d'un nouvel acte, de son ballet Beauty and the Beast, chorégraphié par Wayne Eaglings et orchestré par Sylvain Morizet et Jean-Pascal Beintus.

En 2014, il compose la bande originale du film Crépuscule des ombres dont le sujet est la guerre d'Algérie. En 2016 sort l'album Rosetta composé pour la mission de la sonde Rosetta lancée par l'Agence spatiale européenne en 2004, et dont la mission s'est achevée le [1]. Son dernier album, Juno to Jupiter, également issu d'une collaboration avec la NASA à l'occasion de la mission de la sonde spatiale Juno, sort en 2021[18].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Vangelis a un frère, Niko Papathanassiou, également musicien, mort d'un accident vasculaire cérébral le à Vólos[19], à qui il dédie son dernier album, Juno to Jupiter.

Mort[modifier | modifier le code]

Vangelis meurt le à l'âge de 79 ans, selon l'agence de presse Athens News Agency relayée par Reuters et l'AFP[20]. Cette information est confirmée par le Premier ministre grec, Kyriákos Mitsotákis[21],[22]. La cause de sa mort n'est pas précisée dans le communiqué de ses avocats[23]. Selon son assistant Lefteris Zermas, Vangelis serait mort des suites d’une insuffisance cardiaque[24],[25] liée, selon plusieurs médias grecs, à la Covid-19[26],[27],[28],[3],[29].

La cérémonie civile de ses obsèques et sa crémation ont eu lieu dans la stricte intimité au crématorium du cimetière du Père-Lachaise le en la présence de sa compagne Lora Metaxa, de Roman Polanski (avec lequel il a collaboré pour le film Lunes de fiel), de l'astrophysicien de la NASA Scott J. Bolton, de l'ambassadeur de Grèce à Paris et de nombreux amis grecs[30],[31].

Jean-Michel Jarre écrit sur Twitter : « Cher Vangelis, nous nous souviendrons tous à jamais de ta touche unique et de tes mélodies émouvantes. Toi et moi avons toujours partagé la même passion pour les synthétiseurs et la musique électronique depuis si longtemps… Puisses-tu reposer en paix[29]. » Le site elsew.com répertorie les dizaines d’hommages rendus par des personnalités de tous horizons (Jon Anderson, Luz Casal, Jack Lang...)[32].

Discographie[modifier | modifier le code]

The Forminx[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1965 :
    • Ah! Say Yeah / Elephant Twist (avec Nick Mastorakis) (Decca–45-PL 8042)
    • Jeronimo Yanka / Dream In My Heart (Decca–45-PL 8049)
    • Jenka Beat / A Hard Night's Day (Decca–45-PL 8055)
    • Somebody Sent Me Love / Say You Love Me! (Decca–45-PL 8068)
    • School Is Over / Greek Holidays (Decca–45-PL 8071)
    • Il Peperone / A Precious White Rose (La Rosa Blanca) (Decca-45-PL 8099)
    • Our Last September / And Maybe More (Decca-45-PL 8103)
    • Mandjourana's Shake / Hello, My Love Salonica (Pan-Vox–PAN 6053)
  • 1966 :
    • Love Without Love / Until The End (Pan-Vox–PAN 6055)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1978 : It's Christmas Time Again / White Christmas / Jingle Bells / The Sound Of Music (Seagull–3E-LOC-82)

Album[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Τα Ελληνικά Συγκροτήματα Των 60s (20 Μεγάλες Επιτυχίες Των 60s) (Not On label–1702170)

Productions[modifier | modifier le code]

Zoe Kouroukli (single)[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Ciao, amore, ciao / Non Pensare a me (produit par Vangelis) (Pan-Vox-PAN 6077)

George Romanos (single)[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Το Ρολόϊ / Μαρίνα (produit par Vangelis) (Zodiac-ZS 8108)

Aphrodite's Child[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1966 : Oldies but Goodies / One Day in Zappion (avec Zoe Kouroukli) (Pan-Vox – PAN 6057)
  • 1968 :
    • Plastics Nevermore / The Other People (Philips – 40536)
    • Rain and Tears / Don't Try to Catch a River (Mercury – 132 501 MCF)
    • End of the World / You Always Stand in my Way (Mercury – 132 502 MCF)
    • Valley of Sadness / Mister Thomas (Mercury – 132 503 MCF)
  • 1969 :
    • I Want to Live / Magic Mirror (Mercury – 132 505 MCF)
    • Let me Love, Let me Live / Marie Jolie (Mercury – 132 506 MCF)
    • It's Five O'Clock / Funky Mary (Mercury – 132 508 MCF)
    • Quando l'amore diventa poesia / Lontano dagli occhi (Mercury – 133 250 MCF)
  • 1970 : Spring, Summer, Winter and Fall / Air (Mercury – 6033 003)
  • 1970 : Such a Funny Night / Annabella (Mercury – 6033 007)
  • 1972 : Break / Babylon (Vertigo – 6032 900)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1969 : End of the World / The Shepherd and the Moon / You Always Stand in my Way / Mister Thomas (Mercury – 26 008 MCE)
  • 1969 : It's Five O' Clock / Good Time So Fine / Take Your Time / Annabella (Mercury – 26 017 MCE)
  • 1970 : Spring, Summer, Winter and Fall / It´s Five O´Clock / End of the World (Mercury – 6234 004)
  • 1973 : Break / The Beast / Ofis / The System / Babylon / Hic et Nunc (Vertigo - 6234 100)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Aphrodite's Child
  • 1971 : Best of Aphrodite's Child
  • 1973 : Disco de Oro
  • 1974 : Aphrodite's Child Featuring Demis Roussos, Vangelis Papathanassiou, Lucas Sideras - Greatest Hits
  • 1974 : Autógrafos de Sucesso
  • 1975 : Rain and Tears
  • 1975 : Reflection
  • 1976 : Aphrodite's Child
  • 1977 : Rain And Tears - The Best Of Aphrodite's Child
  • 1982 : La Grande Storia del Rock : Aphrodite's Child Featuring Demis Roussos - All Time Greatest Hits
  • 1982 : Super Star : Aphrodite's Child
  • 1992 : The Very Best of Demis Roussos and Aphrodite's Child
  • 1993 : The Art of Demis Roussos and the Aphrodite's Child
  • 1994 : The Best of Aphrodite's Child
  • 1995 : The Singles
  • 1996 : The Complete Collection
  • 2002 : Babylon the Great - An Introduction to Aphrodite's Child
  • 2003 : The Singles+
  • 2009 : Rain and Tears : The Essential Hits Singles and More
  • 2010 : Rain and Tears : The History of Aphrodite's Child Featuring Demis Roussos
  • 2011 : Aphrodite's Child Featuring Demis Roussos : All Time Greatest Hits
  • 2012 : Demis Roussos & Aphrodite's Child – Golden Voice, Golden Hits

Alpha Beta (Vangelis & Silver)[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 1971 : Astral Abuse / Who Killed ? (BYG Records – 129 032)

Umanity (Vangelis & Silver)[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Bird Of Love / The Pawn (Polydor-2056 246)

Odyssey[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Who / Sad Face (WWA Records WWS 009)

Mama 'O[modifier | modifier le code]

Single[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Red Square / When The Cats Away (Logo L-37010)

Vangelis (Papathanassiou) - solo[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

  • 1963 : O Adelfos mou o trohonomos
  • 1967 : 5000 psemata

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

  • 1980 : See You Later (Promo LP avec deux inédits Procreation et Neighbours)
  • 1980 : See You Later[37]
  • 1980 : My Love / Domestic Logic 1 (single inédit des sessions de See you later)
  • 1980 : Doesn't Matter / Don't be foolish (Peter Marsh & Vangelis single - Session See you later)
  • 1981 : Les Chariots de feu (Chariots of Fire) (BO)
  • 1983 : Antarctica (BO)
  • 1984 : Soil Festivities
  • 1985 : Mask
  • 1985 : Invisible Connection
  • 1986 : Silent Portraits, coffret mini LP avec carnet de photographies de Gian Paolo Barbieri
  • 1986 : Rapsodies, avec Irène Papas
  • 1988 : Direct
  • 1989 : Themes[38]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Mythodea
  • 2002 : Anthem - FIFA World Cup 2002 (CD single du thème officiel de la Coupe du monde de football 2002)
  • 2003 : Ithaka (CD single avec texte récité par Sean Connery sur une musique de Vangelis, faisant partie d'un coffret comprenant un livre d'art, projet signé Micheline Roquebrune Connery)
  • 2004 : Alexandre (Alexander) (BO)
  • 2008 : Paris May 1968 (CD givaway du journal grec Ta Nea)

Années 2010[modifier | modifier le code]

Années 2020[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Themes
  • 1994 : The Collection
  • 1996 : Portraits
  • 1999 : Reprise 1990 1999
  • 2002 : The Best of Vangelis
  • 2003 : Odyssey (The Definitive Collection)
  • 2012 : The Collection
  • 2017 : Delectus (Coffret treize CD remastérisés : Earth, L'Apocalypse des animaux, China, See You Later, Antarctica, Mask, Opéra sauvage, Chariots of Fire, Soil Festivities, Invisible Connections, Short Stories, Private Collections et The Friends of Mr. Cairo)

Jon and Vangelis[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Vidéos[modifier | modifier le code]

Journaux télévisés[modifier | modifier le code]

  • 1982 : ΕΡΤ ειδήσεις (le journal d'ERT)

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Death of a Princess d'Antony Thomas
  • 1991 : Viaggio in Italia de Gabriella Rosaleva

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

L'astéroïde (6354) Vangelis est nommé en son honneur[45].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h « Biographie de Vangelis - Universal Music France », sur Universal Music France (consulté le ).
  2. a b c d et e « Vangelis », sur IMDb (consulté le ).
  3. a et b « Vangelis, compositeur des bandes originales de « Blade Runner » et des « Chariots de feu », est mort », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  4. « Mort de Vangelis, figure mythique de la musique électronique », sur telerama.fr, (consulté le ).
  5. a et b (en) « Elsewhere: Introduction », sur elsew.com (consulté le )
  6. a et b Site moustique.be article de Didier Zacharie "Le compositeur Vangelis est mort, il rejoint les étoiles".
  7. a b et c « Vangelis », sur IMDb (consulté le )
  8. Cosmos (TV Mini-Series 1980) (lire en ligne)
  9. Hugh Hudson, Ian Charleson et Nicholas Farrell, Chariots of Fire, (lire en ligne)
  10. « Vangelis », sur IMDb (consulté le )
  11. « BAFTA Awards (1983) », sur IMDb (consulté le )
  12. « Golden Globes, USA (1983) », sur IMDb (consulté le )
  13. « Golden Globes, USA (1993) », sur IMDb (consulté le )
  14. AlloCine, « Casting de Lunes de fiel » (consulté le )
  15. « World Soundtrack Awards (2005) », sur IMDb (consulté le )
  16. Yannis Smaragdis, Juan Diego Botto et Laia Marull, El Greco, (lire en ligne)
  17. Danny Boyle, Afia Abusham et Sarah Jane Adams, London 2012 Olympic Opening Ceremony: Isles of Wonder, (lire en ligne)
  18. (en) « Vangelis, composer of Chariots of Fire and Blade Runner soundtracks, dies aged 79 », sur the Guardian, (consulté le ).
  19. « Niko Papathanassiou », sur discogs.com (consulté le ).
  20. « Le compositeur grec Vangelis, pionnier de la musique électronique, est mort », sur France 24, (consulté le )
  21. Olivier Nuc, « Mort de Vangelis, compositeur grec de la BO des Chariots de feu et de Blade Runner » Accès libre, sur lefigaro.fr,
  22. (en) « Vangelis, composer of 'Chariots of Fire' score, dies at 79 », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. (en) mmj/rl, « Tears in rain: Vangelis passes away at the age of 79 », sur tvpworld.com (consulté le )
  24. (en-GB) Erica Campbell, « Vangelis, 'Chariots Of Fire' and 'Blade Runner' composer, has died », sur nme.com, (consulté le )
  25. Pauline Garçon, « Elon Musk et Jean-Michel Jarre dirigent les hommages à Vangelis », sur Cosmosonic.com, (consulté le ).
  26. « Décès du compositeur grec Vangelis, auteur de la musique des films «Blade Runner» et «1492: Christophe Colomb» », sur leparisien.fr, (consulté le )
  27. (en-US) Daniel Kreps et Daniel Kreps, « Vangelis, Oscar-Winning Composer of 'Chariots of Fire' and 'Blade Runner,' Dead at 79 », sur Rolling Stone, (consulté le )
  28. Louis-Valentin Lopez, « Vangelis, le compositeur de "Blade Runner" et des "Chariots de feu", est mort », sur Radio France, (consulté le ).
  29. a et b « Jean-Michel Jarre rend un hommage émouvant à Vangelis », sur www.20minutes.fr (consulté le ).
  30. « Elsewhere: Latest news updates », sur elsew.com (consulté le )
  31. « Βαγγέλης Παπαθανασίου: Έγιναν σήμερα στο Παρίσι η πολιτική κηδεία και η αποτέφρωσή του », sur www.protothema.gr (consulté le ).
  32. « Elsewhere: Latest news updates », sur elsew.com (consulté le ).
  33. Jon Anderson chante sur le titre So Long Ago, So Clear.
  34. Première édition en 1975 sous le titre Entends-tu les chiens aboyer ?, réédition en 1977 sous le titre Ignacio.
  35. Le 45 tours tiré de l'album intitulé To the unknown Man (II) comprend un morceau inédit en face B.
  36. Jon Anderson joue de la harpe sur le titre Flamants Roses
  37. Jon Anderson au chant sur les titres Suffocation et See you later
  38. Album compilation réalisé par Vangelis et essentiellement axé sur les musiques de film qu'il a composées, certaines inédites car ne figurant sur aucun autre album.
  39. Film sorti en 1982, mais Vangelis n'a produit l'album de la bande originale, agrémentée de quelques inédits créés ultérieurement, que douze ans plus tard.
  40. a et b 1995 : coffret comprenant CD et livre d'art. Tirage limité à 5 000 exemplaires numérotés et signés. 1998 : album simple (CD) en diffusion normale avec deux morceaux supplémentaires.
  41. Inclut les titres Ask the Mountains chanté par Stina Nordenstam et Losing Sleep chanté par Paul Young.
  42. NASA's Juno Gives Starship-Like View of Earth Flyby, article sur le site de la NASA. Page consultée le 16 août 2019.
  43. « La Valse de Rosetta de Vangelis Papathanassiou », article en grec sur le site de l'Agence spatiale européenne (ESA). Page consultée le 16 août 2019.
  44. Bruno Lesprit, « Mort de Vangelis, sorcier des synthés », sur lemonde.fr, (consulté le )
  45. (en) « (6354) Vangelis », dans Dictionary of Minor Planet Names, Springer, (ISBN 978-3-540-29925-7, DOI 10.1007/978-3-540-29925-7_5815, lire en ligne), p. 527–527.

Annexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Film avec une musique composée par Vangelis.

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]