Martin Watier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martin Watier
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

Martin Watier est un acteur québécois, né le à Montréal.

Comédien consacrant la majeure partie de sa carrière au doublage et aux voix de dessins animés, il est entre autres la voix québécoise de Colin Farrell, de Jude Law, de Jake Gyllenhaal, de Josh Hartnett, de Kevin Hart, de Mark Wahlberg et de Ben Foster.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière au théâtre et au cinéma[modifier | modifier le code]

Originaire de Montréal, Martin commence des leçons de musique à l'âge de cinq ans. Durant son cours secondaire, il découvre une nouvelle passion : le théâtre. En 1985, il commence ses études en travail de la scène avec les comédiens Normand D'Amour et Henri Chassé.

En 1990, ses connaissances musicales et son talent de jeune comédien sont remarqués : on lui octroie une bourse d'études en théâtre et comédie musicale, au prestigieux Upper Canada College de Toronto, où il habite durant les deux années qui suivent. On lui décerne, en 1992, le Robertson Davies Drama Award pour « performance exceptionnelle sur scène » pour son rôle d'Amadeus dans la pièce Amadeus, de Peter Shaffer.

Il revient s'établir à Montréal à l'automne 1992, pour lancer sa carrière de comédien. Tout en poursuivant ses études en théâtre, en chant et en danse avec des professeurs tels que Warren Robertson, Estelle Esse et Danielle Hotte, Martin arrive à décrocher en peu de temps plusieurs rôles au théâtre (Jeanne, Bang Boy, Bang, Jerusalem), à la télévision francophone (Watatatow, Zap, Catherine, 3X rien, Annie et ses hommes), et anglophone (University, Sirens, The Hunger, Student Bodies), ainsi que dans des téléfilms (Audrey Hepburn, The Patty Duke Show, Fabulous Showman, The War of 1812, Crosswinds), au cinéma (Hemingway: A Portrait, Laserhawk, The Deception (Trilogy)) et dans de nombreuses publicités.

Doublage[modifier | modifier le code]

Aspirant sans cesse à de nouvelles expériences, Martin s'est de même prêté au jeu du doublage : un art de l'illusion vocale auquel il consacre désormais la plus grande partie de sa carrière. Prêtant sa voix à des acteurs étrangers, mais aussi à des personnages fantastiques et de bandes dessinées, il peut ainsi laisser libre cours à son imaginaire débordant.

C'est en 1995 qu'il découvre cette facette du métier qui le passionne. Depuis, il a prêté sa voix à plus de 300 acteurs américains. Aujourd'hui, il est la voix francophone de : Colin Farrell, Jude Law, Jake Gyllenhaal, Josh Hartnett, Kevin Hart, Mark Wahlberg, James Franco, Ben Foster, James Marsden et Ryan Philippe, pour ne nommer que ceux-là. En plus des longs métrages, des projets pour la télévision, des documentaires et téléréalités, des jeux vidéo et des livres audio, Martin s'amuse à créer plus d'une centaine de personnages de dessins animés, tant pour le grand écran que pour la télévision.

Théâtre, opéra et comédie musicale[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Doublage et dessins animés[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Autres acteurs doublés[modifier | modifier le code]


Films d'animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d'animation[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Voix off[modifier | modifier le code]

Livres Audio[modifier | modifier le code]

Documentaires et téléréalités[modifier | modifier le code]

Dans la majorité des documentaires, Martin Watier est le narrateur.

Balados[modifier | modifier le code]

Annonceur Maison[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Robertson Davies Drama Award, pour performance exceptionnelle sur scène, Toronto Theater (1992)
  • Mention aux Ronald, pour le doublage de Titan après la terre (2000)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crédité au carton de doublage.