Ondine (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ondine

Réalisation Neil Jordan
Scénario Neil Jordan
Acteurs principaux
Sociétés de production Irish Film Board
Octagon Films
Little Wave Productions
RTÉ
Start Motion Pictures
Wayfare Entertainment
Pays de production Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Fantastique
Romance
Durée 111 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ondine est un film romantique irlandais, écrit et réalisé par Neil Jordan, sorti en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte l'histoire d'un pêcheur irlandais, Syracuse (Colin Farrell), qui découvre une femme (Alicja Bachleda-Curuś) dans son filet de pêche. Elle dit s'appeler Ondine. Sa fille Annie (Alison Barry) en vient à croire que la femme est une selkie, tandis que Syracuse tombe éperdument amoureux. Dans le mythe celtique, une selkie est capable de devenir humaine en enlevant son manteau, et peut revenir à son état premier en le remettant. Cependant, comme tous les contes de fées, l'enchantement et les ténèbres vont de pair. Annie espère que Ondine est venue vivre sur la terre pendant 7 ans et qu'elle peut utiliser son vœu de Selkie pour guérir son insuffisance rénale. Quand Ondine est à bord du bateau de pêche de Syracuse, les filets et casiers à homards remontent incroyablement pleins. Toutefois, étant irlandais, Syracuse se méfie de sa chance.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Neil Jordan posant à côté de l'affiche du film lors du festival de Tribeca.
  • Titre : Ondine
  • Réalisation : Neil Jordan
  • Scénario : Neil Jordan
  • Musique : Kjartan Sveinsson
  • Casting : Susie Figgis, Frank Moiselle, Nuala Moiselle
  • Direction artistique : Mark Lowry
  • Décors : Judy Farr, Anna Rackard
  • Costumes : Eimer Ni Mhaoldomhnaigh
  • Photographie : Christopher Doyle
  • Montage : Tony Lawson
  • Production : Ben Browning, James Flynn, Neil Jordan
  • Sociétés de production : Irish Film Board, Octagon Films, Little Wave Productions, RTÉ, Start Motion Pictures, Wayfare Entertainment
  • Sociétés de distribution : Magnolia Home Entertainment, Paramount Pictures, UGC PH
  • Société d'effets spéciaux : Team FX, Framestore, Windmill Lane Pictures
  • Budget de production  : 12 000 000 $
  • Pays de production : Drapeau de l'Irlande Irlande/Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langues originales : anglais, français, roumain
  • Format : couleurs - 1,85:1 - 35 mm - DTS/Dolby Digital
  • Genre : drame, fantastique, romance
  • Durée : 111 minutes (1 h 51)
  • Dates de sortie en salles :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

L'acteur principal Colin Farrell à la première de Ondine au TIFF 2010.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film a commencé le , à Castletownbere et s'est achevé le . Plusieurs scènes ont été tournées en Irlande qui comprennent Puleen Harbour, les phares de Roancarrigmore et d'Ardnakinna, la péninsule de Beara, la baie de Bantry et l'île de Bere.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Ondine a reçu des critiques plutôt positives. Il obtient 70 % d'avis positifs sur Rotten Tomatoes, sur la base de 97 commentaires collectées et en a d'ailleurs conclu : « Défectueux mais charmant, Ondine réaffirme le don de l'écrivain et réalisateur Neil Jordan pour le mythe, la magie et l'émerveillement[1]. » Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 65/100, sur la base de 21 commentaires collectées, ce qui lui permet d'obtenir le label « Avis généralement favorables »[2] et est évalué à une moyenne de 2,8/5 sur Allociné à partir de l'interprétation de 17 critiques de presse.

« Dans Ondine, Neil Jordan mêle réalisme social et légendes éternelles. »

— Marie-Noëlle Tranchant, Le Figaro, 25 août 2010[3].

« Pour peu qu'on se laisse embarquer par le très convaincant Colin Farrel et imprégner par la rudesse des paysages du comté de Corke, on appréciera ce conte moderne dont l'intrigue est plutôt bien charpentée. »

— Hubert Lizé, Le Parisien, 25 août 2010[4].

« Ondine relève d'une pointe, haute et piquante. Outre sa magie principale, le film est ponctué de petits charmes pas du tout annexes (…). »

— Gérard Lefort, Libération, 25 août 2010[5].

« Naïf et candide mais évitant la mièvrerie, le film oscille entre fable et comédie sentimentale tout en ménageant une place à l'humour et à la fantaisie, notamment dans les relations entre le père et la fille qui forment un duo bancal, attachant et tendre. Les paysages irlandais, tout en nuances brumeuses ou éclatantes de bleu gris marin, de verts des prairies et des sous-bois, donnent un décor somptueux à ce conte moderne. »

— Corinne Renou-Nativel, La Croix, 27 août 2010[6].

Le Washington Post décrit même le film « comme un merveilleux conte de fées contemporain »[7], tout comme le Los Angeles Times, qui prend note de la qualité « de rechange, de rêve » du film tout en ne tarifiant pas d'éloges sur le photographe Christopher Doyle. Le quotidien américain ajoute également que « Neil Jordan utilise la poussée et l'attraction entre la vie réelle et la légende pour explorer les idées de maladies sociales, de rétribution, de justice, de liens familiaux et de miracles à un âge où il semble qu'il n'y en a pas »[8].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
ITFA Awards Meilleur acteur Colin Farrell Lauréat
Meilleure actrice dans un second rôle Dervla Kirwan Lauréat
Meilleurs décors Anna Rackard Lauréat
Meilleur son Brendan Deasy, Tom Johnson, Sarah Gaines Lauréat
Meilleur film Neil Jordan, James Flynn Nomination
Meilleur réalisateur Neil Jordan Nomination
Meilleure scénario Nomination
Meilleurs costumes Eimer Ni Mhaoldomhnaigh Nomination
12 au Festival international du film de Shanghai[9] Meilleure photographie Christopher Doyle Lauréat
Meilleur film Neil Jordan Nomination
SDFCS Awards Meilleur acteur Colin Farrell Lauréat
Meilleur scénario original Neil Jordan Nomination

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ondine (2010) », sur Rotten Tomatoes
  2. (en) « Ondine », sur Metacritic
  3. Marie-Noëlle Tranchant, « Un peu de romanesque sur la côte irlandaise », sur Le Figaro,
  4. Hubert Lizé, « «Ondine» : attachant ** », sur Le Parisien,
  5. Gérard Lefort, « A la queue l’eau, l’eau », sur Libération,
  6. Corinne Renou-Nativel, « Neil Jordan filme un conte de fées moderne. Ondine de Neil Jordan. Film irlandais, h 39 », sur La Croix,
  7. (en) Michael O'Sullivan, « Movie review: 'Ondine,' with Colin Farrell, is a tale of charm and mystery », sur The Washington Post,
  8. (en) Betsy Sharkey, « Movie review: 'Ondine' », sur Los Angeles Times,
  9. (en) « Ondine Scoops Golden Goblet for Best Cinematography at Prestigious Shanghai Festival », sur Irish Film Board,

Liens externes[modifier | modifier le code]