Chris Pine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pine.
Chris Pine
Description de cette image, également commentée ci-après
Chris Pine au Comic-Con de San Diego en juillet 2018.
Nom de naissance Christopher Whitelaw Pine
Surnom Kris Pino
Naissance (38 ans)
Los Angeles, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Acteur
Films notables Star Trek (2e saga)
Unstoppable
The Ryan Initiative
Comancheria
Wonder Woman
Site internet chris-pine.org/

Christopher Pine, dit Chris Pine, est un acteur américain, né le à Los Angeles.

Pine gagne en notoriété auprès du grand public par son interprétation du rôle du capitaine Kirk dans la franchise reboot Star Trek, produite par J. J. Abrams depuis 2009, qui rencontre un important succès commercial et critique.

Il enchaîne alors les rôles de premier plan au cinéma, avec plus ou moins de succès : le thriller Unstoppable (2010), la comédie d'action Target (2012), le drame Des gens comme nous (2012), le thriller d'espionnage The Ryan Initiative (2014), le drame de science fiction Les Survivants (2015) et le drame historique The Finest Hours (2016). Il joue(2018) Outlaw King le roi hors-la loi et également des seconds rôles importants comme dans le musical Into the Woods (2014), la comédie potache Comment tuer son boss 2 (2014) et le blockbuster Wonder Woman (2017).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Christopher Whitelaw Pine est le fils des acteurs Robert Pine, qui a notamment interprété le rôle du sergent Getraer dans la série télévisée Chips, et Gwynne Gilford, fille de l'actrice Anne Gwynne. Il a une sœur, Katherine Pine.

Chris Pine a fréquenté l'école Oakwood dans la vallée de San Fernando et a continué à étudier l'anglais à l'université de Californie à Berkeley, où il a obtenu une licence. Pendant ce temps, il a passé une année à étudier à l'université de Leeds, en Angleterre. Il a également étudié l'art dramatique à l'American Conservatory Theatre de San Francisco.

Carrière[modifier | modifier le code]

Années 2000 : Débuts et révélation[modifier | modifier le code]

En avril 2009.

Après de nombreux rôles à la télévision, il fait ses débuts sur grand écran en 2004, en incarnant Lord Nicholas Devereaux aux côtés d'Anne Hathaway dans Un mariage de princesse, réalisé par Garry Marshall.

En 2006, il interprète le rôle de Jake Hardin dans le film Lucky Girl (Just My Luck) de Donald Petrie. Chris connaît plusieurs autres rôles au cinéma et à la télévision. Il joue dans les séries Les Experts : Miami ou Le Protecteur, mais il n'accède à la notoriété internationale qu'en 2009.

En 2009, il est révélé au grand public en prêtant ses traits au jeune Capitaine Kirk, héros du blockbuster Star Trek de J.J. Abrams. La même année, il est à l'affiche d'un film d'horreur, Infectés, aux côtés d'acteurs de séries télévisées : Piper Perabo, Emily VanCamp, Christopher Meloni, Mark Moses et la jeune Kiernan Shipka.

Années 2010 : Ascension cinématographique[modifier | modifier le code]

L'année suivante, il confirme en jeune premier, en évoluant aux côtés de Denzel Washington dans le film d'action Unstoppable de Tony Scott, qui est acclamé par la critique et fonctionne bien au box-office.

En 2012, il s'aventure dans d'autres genres, partageant l'affiche de la comédie d'action Target avec Reese Witherspoon et Tom Hardy. Le film est très mal reçu par la critique. Il n'a pas plus de chance avec Des gens comme nous, premier réalisation du co-scénariste de Star Trek, Alex Kurtzman. Si les prestations des acteurs sont saluées, le film déçoit et échoue commercialement. Son travail de doublage du héros du film d'animation Cinq Légendes lui permet de néanmoins bien finir l'année.

En 2013, il peut compter sur son personnage du Capitaine Kirk dans Star Trek Into Darkness, pour véritablement retrouver les faveurs de la critique et du public. Le blockbuster, toujours réalisé par J.J. Abrams, surpasse même son prédécesseur au box-office.

L'année suivante, il se glisse dans la version rajeunie d'un autre héros populaire : celui de Jack Ryan, pour le blockbuster The Ryan Initiative, de Kenneth Branagh. Ce thriller d'espionnage lui permet de donner la réplique à Keira Knightley et Kevin Costner, mais déçoit la critique et le public. Au point de compromettre ses chances de connaître une suite[1]. La même année, sa participation à la comédie potache Comment tuer son boss 2 ne parvient pas à réitérer la performance commerciale du premier opus. Encore une fois, c'est donc en fin d'année qu'il parvient à se rattraper : en jouant le prince charmant de la comédie musicale Into the Woods, menée par Meryl Streep.

En 2015, il se voit confier un rôle ambigu dans le drame de science-fiction Z for Zachariah, aux côtés de Margot Robbie et Chiwetel Ejiofor. Le long-métrage est distribué directement en SVOD.

L'acteur dévoile trois longs-métrages en 2016 : il débute l'année en menant le casting masculin du film catastrophe des studios Disney, The Finest Hours, qui échoue cependant au box-office. Durant l'été, le grand public le retrouve dans le rôle de James Tiberius Kirk, pour Star Trek : Sans limites, cette fois réalisé par Justin Lin. Le film reçoit d'excellentes critiques, mais déçoit commercialement, rapportant moins que les deux premiers opus. Le même été, l'acteur défend le thriller néo-noir indépendant Comancheria, face à Jeff Bridges et devant la caméra du britannique David Mackenzie. Le film est non seulement acclamé par la critique, mais rapporte le double de son budget.

En 2017, l'acteur rejoint une franchise de superhéros : dans le blockbuster Wonder Woman, réalisé par Patty Jenkins, il prête ses traits à Steve Trevor, le compagnon de l'héroïne éponyme incarnée par Gal Gadot. Le film est une réussite critique et commerciale.

Début 2018, il reste dans le registre du blockbuster fantastique mené par des femmes avec Un raccourci dans le temps, sous la direction d'Ava DuVernay. Il y tient le premier rôle masculin, mais ce aux côtés d'un quatuor féminin formé par Oprah Winfrey, Reese Witherspoon, Mindy Kaling et Gugu Mbatha-Raw .Il s'agit de l’adaptation du roman éponyme de Madeleine L'Engle, publié en 1962. Le film est un flop critique et commercial [2].

En novembre, il retrouve le britannique David Mackenzie pour Outlaw King, disponible exclusivement sur la plateforme Netflix. Pine tient le rôle-titre de ce film de guerre consacré à Robert Ier, roi d'Écosse.

Enfin, il devrait ré-endosser la tenue de James T. Kirk pour un quatrième Star Trek, réalisé par S.J. Clarkson, surtout connue pour son travail sur les deux premiers épisodes de la série télévisée Jessica Jones[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Emmanuel Garijo[5] est la voix française régulière de Chris Pine. Boris Rehlinger[6] l'a également doublé à deux reprises.

En France
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :