Scooby-Doo (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Scooby-Doo
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois Scooby-Doo
Titre original Scooby-Doo
Réalisation Raja Gosnell
Scénario James Gunn
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Mosaic Media Group
Atlas Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Genre comédie
fantastique
Durée 89 minutes
Sortie 2002

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Scooby-Doo est une comédie pour les enfants américano-australien réalisé par Raja Gosnell, sorti en 2002.

Il s'inspire de Scooby-Doo, séries télévisées d'animation américaines des années 1970 et 1980.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'équipe voyage au volant de la Mystery Machine

Au début, l'équipe arrête le dangereux Pierrot Fantôme. Mais une dispute éclate et les membres du groupe donnent leur démission les uns après les autres. Deux ans après s'être résolus à fermer la Mystère et Cie, le super-chien Scooby-Doo et ses amis Fred, Daphné, Sammy et Véra se retrouvent sur Spooky Island. Les cinq aventuriers au flair inimitable ont été appelés sur place après une cascade d'incidents paranormaux dans l'immense parc d'attractions.
L'excentrique Émile Mondavarious, le maître de l'île, craint que le site ne soit réellement hanté, et compte sur la joyeuse bande pour résoudre au plus vite ces troublantes énigmes et mettre un terme à la fuite de sa richissime clientèle.
Oubliant leurs désaccords, les cinq acceptent avec enthousiasme cette périlleuse mission. Faux esprits, monstres bidons, effets spéciaux. Scooby-Doo et ses amis croient avoir tout vu. Mais à Spooky Island, ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production déléguée : William Hanna, Joseph Barbera, Robert Engelman, Andrew Mason et Kelley Smith-Wait
Production associée : Sheryl Benko, Stephen Jones et Philip A. Patterson
Coproduction : Alan Glazer

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. Grow Up - Simple Plan
  2. It's A Mystery - Little T and One-Track Mike
  3. Lil's Romeo B House - Lil' Romeo
  4. Shaggy, Where Are You - Shaggy
  5. Land of a Million Drums - OutKast [feat. Killer Mike et Sleepy Brown]
  6. Bump in The Night - Allstars
  7. Freaks Come Out at Night - Uncle Kracker feat. Busta Rhymes
  8. Scooby D - Baha Men
  9. Words to Me - Sugar Ray
  10. Man With the Hex - The Atomic Fireballs
  11. Take the World - Evan Olson
  12. Scooby-Doo, Where Are You? - MxPx
  13. Pass The Dutchie - Musical Youth
  14. Rock da Juice - The Dude, nom d'artiste de Régis Ducatillon[10], feat. Ian Burrell
  15. Happy Ending - Fiona Horne
  16. Thinking About You - Solange

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Dans l'ensemble des critiques de presses anglophones, Scooby-Doo a rencontré un accueil négatif. Le site Rotten Tomatoes lui attribue un pourcentage de 30 % dans la catégorie All Critics, basé sur 145 commentaires et une note moyenne de 4.410[11] et un pourcentage de 39 % dans la catégorie Top Critics, basé sur 31 commentaires collectés et une note moyenne de 4.710[11], tandis que le site Metacritic lui attribue une moyenne de 35100[12]. De plus, Scooby-Doo a obtenu deux nominations aux Razzie Awards dans les catégories Pire second rôle masculin (Freddie Prinze Jr.) et Film le plus flatulent à destination des ados[13].

En France, l’accueil critique est mitigé, obtenant une note moyenne de 2.75 sur Allociné, basée sur 12 commentaires collectés[14].

Box-office[modifier | modifier le code]

En revanche, Scooby-Doo a rencontré un succès commercial, en engrangeant 276 millions de dollars de recettes mondiales, dont 153 millions de dollars aux États-Unis et 123 millions de dollars à l'étranger[15]. Le film a totalisé 2 294 365 entrées en France, après avoir été premier du box-office durant les quatre premières semaines d'exploitation en salles[16].

  • Budget de production (estimation) : 84 000 000 $
  • Budget publicitaire (estimation) : 35 000 000 $
  • Budget total : 119 000 000 $
  • Nombre d'entrées en Drapeau de la France France : 2 310 071 entrées[17]
  • Recettes Drapeau des États-Unis États-Unis : 153 294 164 $[18]
  • Recettes Monde mondiales : 275 650 703 $[18]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2002 et 2003, Scooby-Doo a été sélectionné 19 fois dans diverses catégories et a remporté 5 récompenses[19].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Isla Fisher, qui joue Mary-Jane, a dû porter une perruque blonde parce qu'elle est naturellement rousse[20].
  • Le film fut tourné dans l’État du Queensland, en Australie[21] du 12 février au [22].
  • Le film fut tourné à Gold Coast (où se trouve l'université Bond, qui a servi également de lieu de tournage pour Scooby-Doo), connu pour avoir un temps idéal 350 jours par an. Le tournage a dû être interrompu pour une journée car Linda Cardellini a eu un rhume[20].
  • Les comédiens prêtant leur voix à Fred, Sammy, Véra et Scooby-Doo en VF sont ceux qui doublent ces personnages depuis Scooby-Doo sur l'île aux zombies, à part Daphné : n’est pas doublée par la comédienne qui lui prêtait sa voix à l’époque (Joëlle Guigui) dans les séries et films animés, puisque Sarah Michelle Gellar, alors connue pour son rôle dans la série Buffy contre les vampires, était depuis longtemps doublée par Claire Guyot.
    • Mathias Kozlowski double à nouveau le personnage de Fred Jones depuis qu'il double le personnage dans les séries animés et film d'animation récents.
    • Matthew Lillard, qui interprète Sammy Rogers, est la voix originale du personnage depuis Scooby-Doo : Abracadabra en 2010.
    • Chantal Macé double Véra dans le film. comme dans les dessins animés. Elle sera remplacée par Patricia Legrand dans le second film.
  • Ce film retire Scrappy-Doo de la série Scooby-Doo puisqu'il n'est plus jamais apparu avec un grand rôle sauf en clin d'œil. Notons que Eric Métayer double le neveu de Scooby-Doo comme il a fait dans certaines séries et téléfilms.
  • Dans le script original de James Gunn, Véra était "explicitement gay"[23] et devait même échanger un baiser avec Daphné[24].
  • Rowan Atkinson était déjà connu dans Mr Bean et connaissait déjà Scooby-Doo! depuis ses 15 ans.
    • À noter qu'entre le 5 janvier, date de diffusion de Mr Bean, la série animée le 14 juin, sortie du film, 160 jours se sont écoulés.
  • En 2015, James Gunn expliquait qu'il existe une version R-rated de ce Scooby-Doo, destinée aux adultes[25].
  • Un an après la sortie du film, dans Les Looney Tunes passent à l'action, une scène montre le véritable Sammy, tiré du dessin animé, qui réprimande Matthew Lillard pour son interprétation de son personnage dans le premier film Scooby-Doo. Ce premier le menaça de ne pas lui redonner le rôle pour la suite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG pour un humour grossier, un langage et une action effrayante. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Scooby-Doo - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  2. a et b « Scooby-Doo - Guide Parental » sur Allociné (consulté le ).
  3. (en) « Budget du film Scooby-Doo », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  4. (en) « Scooby-Doo - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  5. « Scooby-Doo », sur cinoche.com (consulté le ).
  6. « Scooby-Doo », sur cineman.ch (consulté le ).
  7. (en) « Scooby-Doo - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  8. (en) « Classification Parentale en Australie du film Scooby-Doo », sur classification.gov.au (consulté le ).
  9. « Visa et Classification - Fiche œuvre Scooby-Doo », sur CNC (consulté le ).
  10. « Droit d'Auteur ROCK DA JUICE - Répertoire des Œuvres - La Sacem », sur repertoire.sacem.fr (consulté le )
  11. a et b « Scooby-Doo », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le ).
  12. « Scooby-Doo » [vidéo], sur Metacritic (consulté le ).
  13. https://akas.imdb.com/title/tt0267913/awards
  14. « Critiques presse de « Scooby-Doo » », sur Allociné, Tiger Global (consulté le ).
  15. « Scooby-Doo (2002) - Financial Information », sur The Numbers (consulté le ).
  16. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=1755&affich=france&deplier=yes
  17. « Box-office français de Scooby-Doo », sur Base de Données Lumière (consulté le ).
  18. a et b (en) « Box-office US et Mondial de Scooby-Doo », sur Box Office Mojo (consulté le ).
  19. (en) « Scooby-Doo - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  20. a et b (en) « Secrets de tournage de Scooby-Doo », sur IMDb (consulté le ).
  21. « Lieux de tournage de Scooby-Doo », sur IMDb (consulté le ).
  22. « Box-office/business de Scooby-Doo », sur IMDb (consulté le ).
  23. « Scooby-Doo, Le film : James Gunn révèle que Véra était "explicitement gay" dans le scénario original », sur L'Info Tout Court, (consulté le )
  24. « Scooby-Doo, Le film : James Gunn révèle que Véra était "explicitement gay" dans le scénario original », sur L'Info Tout Court, (consulté le )
  25. « Scooby-Doo, Le film : James Gunn révèle que Véra était "explicitement gay" dans le scénario original », sur L'Info Tout Court, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]