Transformers : L'Âge de l'extinction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transformers 4 :
L'Âge de l'extinction
Titre original du film, une ligne avec le mot TRANSFORMERS et une autre avec l'expression AGE OF EXTINCTION.

Logo du film.

Titre québécois Transformers : L'Ère de l'extinction
Titre original Transformers: Age of extinction
Réalisation Michael Bay
Scénario Ehren Kruger
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Hasbro
China Movie Channel
Di Bonaventura Pictures
Jiaflix Enterprises
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Durée 166 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Transformers : L'Âge de l'extinction ou Transformers : L'Ère de l'extinction au Québec (Transformers: Age of Extinction) est un film d'action de science-fiction américain réalisé par Michael Bay sorti en 2014, c'est le quatrième opus de la série après Transformers (2007), Transformers 2 : La Revanche (2009) et Transformers 3 : La Face cachée de la Lune (2011).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Transformers, qu'ils soient Autobots ou Decepticons, ont disparu de la Terre, chassés par les humains après la destruction de la ville de Chicago, cinq ans plus tôt. Un groupe de scientifiques essaye de construire ses propres Transformers et repousse les limites de la technologie au-delà de ce qu'il peut contrôler.

Pendant ce temps, Cade Yeager, un homme qui élève seul sa fille Tessa dans une ferme de Texas, déniche un vieux camion qui se révèle être Optimus Prime en personne. Dès lors, Cade s'attire les foudres de la CIA, qui collabore avec « Cemetery Wind », un groupe sans pitié dont le but est d'éliminer les Transformers et dirigé par un certain Savoy.

Mégatron est de retour avec un nouveau corps, sous le nom de Galvatron et a formé une nouvelle armée grâce à une entreprise de technologie avancée appelée « KSI », et Lockdown, un chasseur de prime au service de ceux qui seraient les créateurs des Transformers, recherche Optimus Prime et s'apprête à sortir de l'ombre.

Le réveil des Dinobots, un groupe de Transformers légendaires très violents pouvant se transformer en dinosaures, se révèle être le seul espoir des humains pour combattre et vaincre Megatron, désormais plus fort que jamais et sa nouvelle armée, elle aussi plus puissante et plus évoluée. Lockdown et son vaisseau de cauchemar, ses armes de pointe et sa collaboration avec les agents de la C.I.A et le groupe Cemetery Wind entre dans le plus grand combat après que la grande bataille de Chicago a commencé. De Chicago à Hong Kong en passant par Wulong, Monument Valley et les fermes du Texas, la bataille fera rage, peut-être même jusqu'à l'extinction...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (VF) sur RS Doublage[5] et AlloDoublage[6]. Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[7]

Personnages[modifier | modifier le code]

Humains[modifier | modifier le code]

  • Cade Yeager, inventeur et futur ami d'Optimus Prime
  • Tessa Yeager, fille de Cade Yeager
  • Shane Dyson, pilote et petit-ami de Tessa Yeager
  • Joshua Joyce, directeur de KSI
  • Harold Hattinger, membre du gouvernement qui dirige la traque des Transformers
  • Su Yuerning, alliée de Joshua Joyce
  • Darcy Tirrel, scientifique et ex-femme de Joshua Joyce
  • James Savoy, allié de Harold Hattinger, depuis la mort de sa sœur à Chicago, il voue une haine pour les Transformers
  • Lucas Flannery, ami et associé de Cade Yeager
  • Gill Wembley, scientifique travaillant à KSI

Transformers[modifier | modifier le code]

Autobots[modifier | modifier le code]

  • Optimus Prime, leader des Autobots
  • Bumblebee, éclaireur Autobot
  • Hound, guerrier Autobot
  • Drift, guerrier Autobot, il est le seul à posséder deux modes véhicules
  • Crosshairs, ex-contrebandier et pilote Autobot
  • Brains, il est utilisé en tant que cobaye par les humains pour leurs expériences
  • Ratchet, médecin Autobot, détruit par Lockdown

Wrecker[modifier | modifier le code]

  • Leadfoot, guerrier wrecker

Decepticons[modifier | modifier le code]

  • Galvatron, réincarnation de Mégatron, inspiré d'Optimus Prime
  • Stinger, clone de Bumblebee
  • Two-head, vehicon à deux têtes inspiré par Shockwave
  • Guerriers vehicons, construits par les humains, ils seront par la suite à la solde de Galvatron

Chasseurs de primes[modifier | modifier le code]

  • Lockdown, mercenaire et collectionneur galactique sous les ordres des "Créateurs"
  • Gardes de Lockdown
  • Steeljaws, loups cybertroniens sous les ordres de Lockdown

Dinobots[modifier | modifier le code]

  • Grimlock, chef des Dinobots, se transforme en Tyrannosaurus rex
  • Slug, se transforme en Tricératops
  • Scorn, se transforme en Spinosaurus
  • Strafe, se transforme en Ptéranodon à deux têtes

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Dès la sortie de Transformers 3 : La Face cachée de la Lune, les rumeurs parlent d'une éventuelle nouvelle trilogie. À un mois de la sortie du film, Shia LaBeouf qui incarnait jusqu'ici Sam Witwicky annonce qu'il ne reviendra pas si une nouvelle trilogie devait voir le jour[8]. En juin 2011 toujours, Rosie Huntington-Whiteley qui a joué le rôle de Carly Spencer dans le troisième film annonce dans un premier temps sa volonté de jouer dans une suite avec ou sans Shia et elle évoque la possible arrivée de Jason Statham (son compagnon) dans la franchise[9] avant de finalement annoncer qu'elle ne reviendra pas[10].

Le 17 février 2012, Michael Bay annonce le lancement d'une nouvelle trilogie, avec un premier épisode pour 2014[11], le réalisateur annonce également que le film ne sera pas un reboot mais une suite avec de nouveaux personnages, même s'il tient à conserver néanmoins Optimus Prime et Bumblebee. L'acteur Mark Wahlberg est alors annoncé au casting[12]. Il est suivi de Jack Reynor[13] et de Stanley Tucci[14].

Le 1er mai 2013, Kelsey Grammer annonce qu'il jouera le rôle du principal antagoniste[15]. Après de nombreuses hésitations, le premier rôle féminin est finalement confié à Nicola Peltz[16]. Sophia Myles rejoint à son tour le casting en mai 2013[17]. Peter Cullen, connu pour avoir historiquement doublé Optimus Prime a annoncé qu'il reprendra son rôle pour le 4e film[18]. Le 22 mai 2013, Glenn Morshower, à qui Michael Bay avait d'abord proposé de reprendre son rôle du Général du même nom, annonce son refus de revenir, après avoir appris que les militaires ne joueront plus un rôle majeur dans la nouvelle trilogie, le réalisateur voulant une direction totalement nouvelle pour le quatrième épisode[19]. Le 31 mai 2013, les modes véhicules des nouveaux Autobots sont dévoilés[20].

Le titre original du film, Transformers : Age of extinction, est révélé début septembre 2013[21].

Le premier teaser officiel est dévoilé le 2 février 2014, lors du Super Bowl. Il dévoile Optimus Prime, Bumblebee, Crosshairs, Grimlock, Strafe, Galvatron et Lockdown au grand public.

La première bande annonce sort un mois plus tard sur le web, en disant un peu plus sur le scénario du film. Elle permet de découvrir des visuels inédits d'Optimus Prime, de Bumblebee, de Grimlock et de Lockdown. Elle dévoile également l'apparence de Stinger et confirme le retour (temporaire) de Ratchet.[réf. nécessaire]

La deuxième bande annonce sort en mai 2014. Elle montre des images inédites d'Optimus Prime, Bumblebee, Grimlock, Strafe et Lockdown. Elle dévoile également l'apparence de l'Autobot Hound et celle des Véhicons.

En mai 2014 et en juin 2014, de nombreux spots TV dévoilent plusieurs clichés inédits de tous les personnages, humains et Transformers.

Casting[modifier | modifier le code]

Depuis le début, Michael Bay avait annoncé son intention de faire d'une lycéenne le personnage principal[22]. Le 17 mai 2013, le réalisateur annonce que Mark Wahlberg jouera le rôle Cade Yeager, quant à Nicola Peltz, elle prendra le rôle de sa fille Tessa avec Jack Reynor dans le rôle de son petit ami, Shane. Kelsey Grammer, pour sa part, jouera donc bien un rôle d'antagoniste du nom de Harold Hattinger[23].

Du côté des Transformers, il a été annoncé à ce jour que seuls Optimus Prime, Bumblebee, Ratchet et Leadfoot reviendraient. Une Corvette Stingray et une Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse ont également été annoncées, se nommant respectivement Crosshairs et Drift. L'Autobot Hound a également été confirmé ; il se transformera en véhicule tactique moyen de Defense Oshkosh[24],[25]. Le 3 juillet, la production a dévoilé que Bumblebee se transformera en Chevrolet Camaro avec le design 2014[26], sûrement après sa forme de Chevrolet Camaro SS 1967[27].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage était prévu en République populaire de Chine et aux États-Unis à Détroit et Chicago durant l'été 2013[28]. Michael Bay annonce finalement qu'il débuterait le à Monument Valley dans l'Utah.

La ville de Détroit est utilisée pour simuler Hong Kong[29].

C'est le premier film tourné avec une caméra 3D digital camera IMAX[30].

Le tournage a également lieu au Texas (Austin, Lockhart, Pflugerville, Manor, Elgin), dans le Michigan (Pontiac, Jasper) et ainsi qu'à Chicago dans l'Illinois et Moab dans l'Utah[31].

Le tournage s'achève le [32].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Sur le site d'Allociné le film reçoit des critiques, dans l'ensemble, positives. La presse lui donne une moyenne de 2,7/5 basé sur 28 critiques presse. Les spectateurs lui donne une moyenne de 3,2/5.

CinemaTeaser critique Transformers : l'âge de l'extinction comme le meilleur Transformers de la saga.

Sur le site de'IMDb le film reçoit la note de 5,8/10 et un Metascore de 32/100 basé sur 38 avis.

Le site de Rotten Tomatoes lui donne un taux d'approbation de 18%.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Drapeau de la République populaire de Chine Chine 48 266 585 entrées[33] [34] 5[34]
Drapeau des États-Unis États-Unis 30 376 100 entrées[35] 8
Drapeau de la France France 2 343 189 entrées[36] 8[37]
Monde Monde 1 087 404 499 $[35] -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Suites[modifier | modifier le code]

Paramount a annoncé officiellement qu'il y aurait deux suites. Transformers 5 sortira en 2017, d'après Paramount et Hasbro. Michael Bay, de son côté, a annoncé que ce serait le dernier film de la série qu'il réalisera, voulant se tourner vers d'autres projets[38].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (en) « Global sites & Release Dates », sur Paramount Pictures (consulté le 7 février 2011)
  3. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  4. [2]
  5. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 9 mars 2014
  6. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 16 juillet 2014
  7. « Fiche du doublage québécois du film »
  8. [3]
  9. [4]
  10. [5]
  11. [6]
  12. [7]
  13. [8]
  14. [9]
  15. [10]
  16. [11]
  17. [12]
  18. [13]
  19. [14]
  20. [15]
  21. Transformers 4 : et le titre officiel est... - AlloCiné
  22. [16]
  23. [17]
  24. [18]
  25. [19]
  26. Le concept Camaro 2014 : Photos, blog.auto-selection.com, 4 juillet 2013
  27. Photos de la Chevrolet Camaro SS 1967 et des voitures dans Transformers 4, blog.auto-selection.com, 30 mai 2013
  28. [20]
  29. (en) Candice Williams, « Transformers 4 ends filming in downtown Detroit with one last glimpse for fans », sur The Detroit News.com,‎ (consulté le 23 août 2013)
  30. (en) Steve « Frosty » Weintraub, « Exclusive: Michael Bay Reveals Transformers 4 Will Shoot the ‘Showcase Scenes’ With the New IMAX 3D Digital Camera », sur Collider.com (consulté le 23 août 2013)
  31. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  32. « Transformers 4 : le tournage est fini ! », AlloCiné.fr
  33. http://www.cbooo.cn/Alltimedomestic
  34. a et b http://www.cbooo.cn/m/612232
  35. a et b « Transformers: Age of Extinction », sur Box Office Mojo (consulté le 27 novembre 2014)
  36. http://www.jpbox-office.com/fichfilm.php?id=13409
  37. http://www.cbo-boxoffice.com/v4/page000.php3?inc=fichemov.php3&fid=20725&t2=2&t2=3&t2=4&t2=3
  38. « Transformers : Michael Bay passe la main ! », AlloCiné.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transformers (série de films).

Liens externes[modifier | modifier le code]