Super Héros Movie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Superhero.
Super Héros Movie
Titre québécois Film de super-héros
Titre original Superhero Movie
Réalisation Craig Mazin
Scénario Craig Mazin
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 75 minutes
Sortie

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Super Héros Movie ou Film de super-héros au Québec (Superhero Movie) est un film américain réalisé par Craig Mazin, sorti en 2008.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jour qu'il visite un laboratoire scientifique avec sa classe, Rick Riker découvre un plan de libellules génétiquement modifiées. C'est alors que l'un de ces insectes s'échappe et le mord. Se rendant compte que cette morsure l'a doté d'aptitudes hors du commun, il se confectionne un costume et décide de combattre le crime sous le nom de Libellule.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[2])

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT[3] Date
Box-office mondial[4] 71 127 610 USD 120 jours 39e (en 2008) au 24 juillet 2008
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada[4] 25 864 428 USD 119 jours 1 911e au 24 juillet 2008
Box-office Drapeau de la France France[5] 207 569 entrées 4 sem. - au 1er juillet 2008
Box-office Drapeau de la Suisse Suisse[1] 27 824 entrées - - -
Box-office Paris[5] 63 106 entrées 4 sem. - au 1er juillet 2008

Commentaires[modifier | modifier le code]

Produit dans le sillage de la série à succès Scary Movie, Super Héros Movie cultive le même humour parodique, ridiculisant systématiquement les codes d'un genre cinématographique précis. Après les films d'horreur contemporains, les épopées fantastiques de Big Movie (2007) puis les films catastrophe de Disaster Movie (sorti dans la même année 2008), cette nouvelle comédie tourne en dérision les adaptations à l'écran des super-héros de bandes dessinées, particulièrement foisonnantes dans les années 2000.

Conformément à la tradition du genre, la distribution inclut l'incontournable Leslie Nielsen, qui, l'âge avançant, cède pourtant volontiers la vedette à des comédiens plus jeunes. Il y croise à nouveau l'acteur Robert Hays, son partenaire dans le titre fondateur Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (1980). Dans le rôle de tante Lucille, on reconnait également Marion Ross qui incarna, dix années durant, la mère de famille modèle, Marion Cunningham, dans la mythique série télévisée Les Jours heureux (1974-1984).

Le casting pour la version française se compose en partie des comédiens ayant doublé dans les films Spider-Man de Sam Raimi :

Références et parodies d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Batman Begins : assassinat des parents du héros quand il était enfant
  • Les 4 Fantastiques : La torche humaine, la femme invisible et certains élèves de l'école des mutants peuvent allonger à l'infini leurs membres
  • The Girl Next Door : Rick observe Jill se déshabiller par la fenêtre
  • Spider-Man : Les allusions à ce film sont trop nombreuses pour être listées. On peut notamment remarquer que Rick Riker et Peter Parker ont pratiquement les mêmes origines pour les super pouvoirs : Peter Parker a été mordu par une étrange araignée et Rick Riker par une drôle de libellule. C'est aussi la parodie principale du film.
  • Spider-Man 2 : l'homme sablier changeant la nature du Bouffon Vert en l'incarnant dans le film. Par ailleurs Gabriel Le Doze qui doublait le Docteur Octopus dans le film original, prête sa voix à Lou Landers/Le Sablier qui est aussi l'antagoniste principal
  • Spider-Man 3 : l'homme sable et l'homme sablier, la dérivation du nom était simplement pour l'humour
  • Destination finale : Rick sauve une vieille dame devant les passants qui admirent son courage jusqu'à ce qu'il découvre qu'elle finit broyée dans une bétonneuse avec son chien
  • X-Men : le professeur Xavier dirige une école de personnes mutantes.
  • Scary Movie : pour l'affiche
  • Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? : la scène du fauteuil roulant juste avant la fin du film[6]
  • Scarface : même scène que la parodie du Seigneur des anneaux mais transposé dans l'époque de Scarface[6]
  • Mission impossible : un sosie de Tom Cruise parle en même temps que la musique du film[6]
  • Les Enchaînés : lorsqu'ils discutent à l'arrière de la voiture, des détails d'une fausse relation[6]
  • Voyage au bout de l'enfer : la photo où le père de Rick, habillé d'une écharpe rouge, est forcé de jouer à la roulette russe avec le Vietnamien)[6]
  • Y a-t-il un pilote dans l'avion ?[6]
  • Rocky 3, l'œil du tigre : on entend la musique du film[6]
  • La série Gundam Wing : on entend la musique de la série[6]
  • Lolita malgré moi
  • vidéo 2 Girls 1 Cup :tatouage sur le bras façon gros dur quand il est ivre
  • Enron, ancienne grande entreprise américaine dont la faillite a été particulièrement impressionnante

De plus, on peut noter que comme dans l'univers Marvel, certains personnages ont une initiale double : Rick Riker, Jill Johnson, Lou Landers…

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) ProCinéma Consulté le 2 août 2008
  2. « Fiche de doublage VF du film » sur Alterego75.fr, consulté le 12 juin 2013
  3. Tous les temps - All Time
  4. a et b (en) Boxofficemojo consulté le 2 août 2008
  5. a et b (fr) CBO Box-office sur le site d'AlloCiné, consulté le 2 août 2008
  6. a, b, c, d, e, f, g et h (en) References sur l'Internet Movie Database.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]