Fast and Furious: Hobbs and Shaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fast and Furious
Hobbs and Shaw
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois Rapides et dangereux présentent Hobbs et Shaw
Titre original Fast and Furious Presents: Hobbs and Shaw
Réalisation David Leitch
Scénario Chris Morgan
Drew Pearce
Acteurs principaux
Sociétés de production Original Film
Seven Bucks Productions
Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Durée 135 minutes
Sortie 2019

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fast and Furious: Hobbs and Shaw ou Rapides et dangereux présentent Hobbs et Shaw[1] au Québec (Fast and Furious Presents: Hobbs and Shaw) est un film d'action américain réalisé par David Leitch, sorti en 2019. Il s'agit à la fois d'une suite de Fast and Furious 8 et à la fois d'une série dérivée de la série de films Fast and Furious, mais dont l'histoire se centre principalement sur les personnages de Luke Hobbs (Dwayne Johnson) et Deckard Shaw (Jason Statham)et (Hattie shaw) (Vanessa Kirby) .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux ans après les événements de Fast and Furious 8, l'agent fédéral Luke Hobbs et l'ex-militaire britannique, Deckard Shaw, devenu mercenaire, doivent s'allier pour mettre un terme à une nouvelle menace émergeant du cyber-terroriste renforcé, appelé Brixton à qui on a volé un virus qui peut tuer la moitié de la population.


Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

À Londres, Hattie Shaw et son équipe d'agents du MI6 tentent de récupérer un supervirus programmable nommé Snowflake de l'organisation terroriste Eteon. Brixton Lore, un membre de Eteon opérant avec des implants cybernétiques qui lui permettent de réaliser des exploits surhumains, arrive et tue tous les agents sauf Hattie, qui s'injecte Snowflake avant de s'échapper. Brixton accuse Hattie d'avoir tué son équipe et volé Snowflake, la forçant à s'enfuir.

Luke Hobbs et Deckard Shaw, le frère de Hattie, sont chacun informés de la disparition du virus et sont conviés à une rencontre aux locaux de la CIA à Londres. Malheureusement, la rencontre est électrique : les deux hommes , Deckard se rend chez Hattie pour obtenir des informations, tandis que Hobbs parvient à trouver Hattie ; après une brève bagarre, il l'amène au bureau de la CIA, car Deckard revient alors. Le bureau est attaqué et Hattie est prise par Brixton, que Deckard reconnaît comme un ancien collègue devenu ennemi qu'il avait déjà tué par balle. Hobbs et Deckard poursuivent et sauvent Hattie au cours d'une poursuite en voiture, réussissant à s'échapper de Brixton qui tombe de sa moto et s'écrase au deuxième niveau d'un autobus à deux étages. Cependant, Brixton les prend tous les trois pour des traîtres par l'intermédiaire du contrôle d'Eteon sur les médias d'information mondiaux.

Les trois localisent le professeur Andreiko, le créateur de Snowflake, qui les informe que pour empêcher Snowflake d'éradiquer l'humanité, Hattie doit, pendant que le virus est encore en sommeil, soit être tué, soit être enlevé avec un dispositif d'extraction spécialisé, situé au siège de Eteon en Ukraine. Après avoir volé sous couverture à Moscou et rencontré la petite amie de Deckard, Madame M. Deckard, pour se réarmer, les trois hommes s'infiltrent dans l'installation. Ils réussissent à récupérer le dispositif d'extraction avant de s'échapper et de détruire l'installation ; cependant, Andreiko est tué et le dispositif est endommagé pendant leur fuite.

Hobbs décide d'emmener le trio dans sa maison d'enfance à Samoa. En arrivant sur les lieux, il est accueilli par les foudres de son frère Jonah, qui lui reproche d'avoir abandonné sa famille, sans donner aucune nouvelles pendant 25 ans. Mais Jonah est finalement persuadé de les aider par leur mère. Le bataillon de fortune se prépare à l'arrivée d'Eteon en installant divers pièges autour de l'île. Jonah répare avec succès l'appareil et commence l'extraction du virus. Dans la bataille qui s'ensuit, tous les soldats de Brixton sont vaincus. Brixton reprend Hattie par hélicoptère, mais Hobbs, Deckard et les Samoans font descendre l'hélicoptère en contrebas d'une falaise.

Hobbs et Shaw se retrouvent en mauvaise posture, étant incapable de venir à bout de Brixton qui parvient à anticiper tout leurs mouvements. Cependant, alors que le cyborg poignarde Shaw, Hobbs parvient à le déstabiliser en le frappant avec une tôle (Brixton est en réalité incapable de gérer deux actions en même temps, surtout si l'une d'elle vient de derrière). Grâce à leurs enchainements, Hobbs et Shaw parviennent à le vaincre. Face à cet échec, le directeur d'Eteon ordonnee à ses employés de déconnecter Brixton. Ce dernier finit par s'évanouir, tombe de la falaise et disparait dans les profondeurs marines. Le directeur s'adresse ensuite au trio en leur disant que ce n'est pas terminé, et qu'il est impatient de se confronter à Hobbs (apparemment, le chef d'Eteon serait un ancien ennemi à lui).

Le trio rentre ensuite à la maison de Hobbs pour fêter leur victoire et mettre le virus en sécurité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Production déléguée : Steven Chasman, Ainsley Davies, Kelly McCormick et Ethan Smith
Production associée : Kathy Chasen-Hay et Viet Luu

Distribution[modifier | modifier le code]

L'acteur britannique Idris Elba, jouant le rôle de Brixton.

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[4], : version française (VF) sur AlloDoublage[5] version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[6]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En novembre 2015, Vin Diesel révèle dans une entrevue avec Variety que des films d'une potentielle série dérivée de la saga Fast and Furious sont développés par Universal Pictures. Une date de sortie est fixée pour 26 juillet 2019[7]. Chris Morgan, à l’œuvre sur tous les films de la saga depuis Fast and Furious: Tokyo Drift (2006), revient à nouveau comme scénariste[8]. Shane Black est évoqué comme réalisateur en octobre 2017[9].

En février 2018, il est annoncé que David Leitch est en négociations pour le poste de réalisateur[10]. Il est confirmé en avril 2018[11],[12].

En juillet 2018, Vanessa Kirby rejoint la distribution dans le rôle de la soeur de Shaw, alors qu'Idris Elba sera l'antagoniste principal du film[13],[14].

En janvier 2019, Dwayne Johnson annonce, via les réseaux sociaux, que son cousin Roman Reigns rejoint la distribution dans le rôle du frère de Hobbs. Il avoue cependant avoir contacté Jason Momoa pour le rôle, mais ce dernier était trop occupé par d'autres projets[15].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le à Londres[16],[17]. Des scènes sont tournées dans les studios de Shepperton. Pour recrééer le décors d'une centrale nucléaire datant de l'URSS, l'équipe s'est rendue sur le site de la centrale électrique d'Eggborough. En janvier 2019, des scènes sont tournées sur l'île hawaïenne de Kauai pour y simuler les Samoa[18].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Original Motion Picture Soundtrack[modifier | modifier le code]

Fast and Furious:
Hobbs and Shaw
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre rap
Label Back Lot Music

Bandes originales de Fast and Furious

Cet album contient des chansons présentes dans le film[19].

Liste des titres
  1. Time In a Bottle – Yungblud (4:35)
  2. Better As OneThe Heavy (2:56)
  3. 100 Miles and RunningLogic feat. Wale & John Lindahl (5:54)
  4. Next Level – A$ton Wyld (2:18)
  5. Even If I Die (Hobbs & Shaw) [Hybrid Remix]Idris Elba feat. Cypress Hill (5:48)
  6. Keep You Alive – Brothers Voodoo (4:22)
  7. F.W.T.B. [Grandson Remix] – Yonaka (3:16)
  8. I’m Comin’ HomeAloe Blacc & A.G. (3:16)
  9. Masta – Tha Movement & Anonymouz feat. POETIK, SMV, King Kapisi, MC Arme, Kas Tha Feelstyle & Mareko (3:53)
  10. All Roads Lead Home [Hobbs & Shaw Remix] – Ohana Bam feat. Token (3:24)
  11. Getting Started (Hobbs & Shaw] – Aloe Blacc feat. J.I.D (2:38)
  12. Hobbs & Shaw Rocks!Tyler Bates (5:04)
  13. Even If I Die (Hobbs & Shaw) – Idris Elba feat. Cypress Hill (2:46)

Score[modifier | modifier le code]

Fast and Furious:
Hobbs and Shaw
Original Motion Picture Score

Bande originale de Tyler Bates
Sortie
Genre musique de film
Compositeur Tyler Bates
Label Back Lot Music

Albums de Tyler Bates

La musique originale du film est composée par Tyler Bates[20].

Liste des titres
  1. Hard Way or Easy Way
  2. Descender
  3. McClaren Chase
  4. Dad's Code Red
  5. Hot Spy Lady
  6. Hack the News
  7. You Might Learn Something
  8. Samoa Siva Tau
  9. Wasted So Much Time
  10. Mike Oxmaul
  11. Bring on the Moonshine
  12. Family Heirlooms
  13. Ring of Fire
  14. Who the Hell Are You?
  15. Drones and Explosions
  16. Do the Honors
  17. Shut Him Down
  18. We Believe in People

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques plutôt mitigées de la presse. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 66% d'opinions favorables pour 282 critiques[21]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 60100 pour 54 critiques[22].

En France, le film obtient une note moyenne de 2,95 sur le site AlloCiné, qui recense 22 titres de presse[23].

Fast and Furious: Hobbs and Shaw

Score cumulé
SiteNote
Allociné2.9 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Première4.0 étoiles sur 5[24]
CinéSéries3.0 étoiles sur 5[25]
Libération3.0 étoiles sur 5[26]

Pour Première, « Hobbs & Shaw est un divertissement total, jouissif et übercool, un peu comme ce gamin dans les années 80 qui s’éclatait seul dans sa chambre avec ses G.I. Joe. »[27].

Pour CinéSéries, « "Hobbs & Shaw" est un petit épisode d'une grande saga, aussi loin du raté que du réussi. Un juste milieu qui réussi son pari d'être divertissant de bout en bout, dont les artifices sont largement soutenus par une (très) solide charpente. »[28].

Pour Libération, « Les deux modèles, l’ultrasouple Statham et le massif Johnson, se complètent bien dans la vanne et le style, équilibrant la testostérone avec un clin d’œil permanent sans l’assécher. »[29].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
173 603 635 $[2] [30] 11 (en cours)[30]
Drapeau de la France France 2 433 178 entrées[31] 10 (en cours)
Monde Total hors États-Unis 585 656 543 $[2] 11 (en cours)
Monde Total Monde 759 260 178 $[2] 11 (en cours)

Clins d'œil[modifier | modifier le code]

Lorsque Hobbs voit la collection de voitures de Deckard Shaw, en apercevant une Mini Cooper, ce dernier lui dit qu'il a déjà utilisé une lors d'un braquage en Italie. Il s'agit d'une allusion au film Braquage à l'italienne (2003), dans lequel Jason Statham participe à un casse à Venise puis avec trois Mini Cooper à Los Angeles[15].

Le costume de Brixton contient un logo de Weyland-Yutani, une compagnie fictive de l’univers Alien. Son interprète Idris Elba a auparavant incarné un employé de Weyland-Yutani dans le film Prometheus (2012)[15].

Lorsque Hobbs, Shaw et Hattie sont à l'aéroport, Shaw leur a créé de fausses identités pour qu'ils puissent passer les services douaniers sans se faire arrêter. Celle de Hobbs se nome Michael "Mike" Euémol ("Mike Oxmaul" dans la version anglaise). Il s'agit en réalité d'un vulgaire jeu de mots : Mike Euémol fait référence à "ma queue est molle". De plus, en version originale, Mike Oxmaul signifie "My Cock's small" (traduction : "ma b... est petite").

Lors des scènes filmant Hobbs regardant une des ses photos de famille, on peut y apercevoir Rocky Johnson, le vrai père de l'acteur Dwayne Johnson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rapides et dangereux présentent Hobbs et Shaw », sur cinoche.com,
  2. a b c et d (en) « Fast and Furious Presents: Hobbs and Shaw », sur Box Office Mojo (consulté le 10 août 2019)
  3. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  4. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage
  5. « Fiche du doublage français du film », consulté le 25 août 2019
  6. « Fiche du doublage québécois du film », consulté le 25 août 2019
  7. (en) Brent Lang, « ‘Fast and Furious’ Spinoffs In the Works (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 27 mai 2018).
  8. (en) Borys Kit, « Dwayne Johnson, Jason Statham 'Fast and Furious' Spinoff Gets 2019 Release (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 27 mai 2018).
  9. (en) Justin Kroll, « Dwayne Johnson and Jason Statham’s ‘Fast and Furious’ Spinoff Gets 2019 Release Date », sur Variety, (consulté le 27 mai 2018).
  10. (en) Borys Kit, « 'Deadpool 2' Director in Early Talks for Dwayne Johnson's 'Fast and Furious' Spinoff », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 27 mai 2018).
  11. (en) Christopher Marc, « 'Hobbs and Shaw' Adds 'Deadpool 2' and 'Atomic Blonde' Production Designer - Omega Underground », sur Omegaunderground.com, (consulté le 12 avril 2018).
  12. (en) Max Evry, « David Leitch Confirmed to Direct Fast & Furious Spinoff », sur Comingsoon, (consulté le 14 avril 2018).
  13. (en) Justin Kroll, « ‘The Crown’s’ Vanessa Kirby Joins Dwayne Johnson in ‘Fast and Furious’ Spinoff (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 6 juillet 2018).
  14. (en) Justin Kroll, « Idris Elba to Play Villain in ‘Fast and Furious’ Spinoff Starring Dwayne Johnson (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 6 juillet 2018).
  15. a b et c (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  16. (en) « Fast & the Furious Hobbs & Shaw Spinoff Starts Filming », sur screenrant, (consulté le 10 septembre 2018).
  17. (en) Marc Christopher, « 'Furious' Spin-Off 'Hobbs and Shaw' Filming In Atlanta, Hawaii, and UK This Fall - Omega Underground », sur Omegaunderground.com, (consulté le 12 avril 2018).
  18. Secrets de tournage - Allociné
  19. (en) « ‘Fast & Furious Presents: Hobbs & Shaw’ Soundtrack Details », sur Film Music Reporter, (consulté le 10 août 2019)
  20. (en) « ‘Hobbs & Shaw’ Score Album Details », sur Film Music Reporter, (consulté le 10 août 2019)
  21. (en) « Fast and Furious Presents: Hobbs and Shaw (2019) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 10 août 2019)
  22. (en) « Fast and Furious Presents: Hobbs and Shaw Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 10 août 2019)
  23. « Fast and Furious: Hobbs and Shaw - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 10 août 2019)
  24. « Fast & Furious – Hobbs & Shaw : un divertissement total, jouissif et ubercool », premiere.fr
  25. « Fast & Furious Hobbs & Shaw : sympathique mastodonte », cineserie.com
  26. « «FAST&FURIOUS : HOBBS & SHAW», EN VOITURE SURHOMMES ! », next.libération.fr
  27. « Fast & Furious – Hobbs & Shaw : un divertissement total, jouissif et ubercool [critique] », sur Premiere.fr, (consulté le 19 août 2019)
  28. « Critique de Fast & Furious : Hobbs & Shaw (Film, 2019) », sur CinéSéries, (consulté le 19 août 2019)
  29. « «Fast&Furious : Hobbs & Shaw», en voiture surhommes ! », sur Libération.fr, (consulté le 19 août 2019)
  30. a et b (en) « Fast and Furious Presents: Hobbs and Shaw - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 10 août 2019)
  31. « Fast and Furious: Hobbs and Shaw », sur JP's Box-office (consulté le 10 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Fast Furious