Sept Psychopathes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sept psychopathes)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sept Psychopathes
Titre québécois Les Psychopathes
Titre original Seven Psychopaths
Réalisation Martin McDonagh
Scénario Martin McDonagh
Acteurs principaux
Sociétés de production Blueprint Pictures
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 110 min.
Sortie 2012


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sept Psychopathes (Seven Psychopaths) est un film britannico-américain réalisé par Martin McDonagh, sorti en 2012.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Marty est un scénariste en difficulté qui rêve de terminer son scénario, Sept Psychopathes. Le meilleur ami de Marty, Billy, gagne sa vie en kidnappant des chiens et en récoltant les récompenses des propriétaires pour leur retour en toute sécurité. Billy est associé avec Hans, un homme religieux dont la femme, Myra, est atteinte d'un cancer et séjourne à l'hôpital.

Marty écrit une histoire sur un autre psychopathe, le "Quaker", qui traque le tueur de sa fille pendant des décennies, conduisant le tueur au suicide. Billy suggère à Marty d'utiliser l'un des psychopathes, le tueur de "Jack of Diamonds", auteur d'un récent double meurtre. Billy place une annonce dans le journal invitant les psychopathes à appeler et à partager leurs histoires pour que Marty les utilise dans son script. Un homme du nom de Zachariah Rigby s'approche de Marty et partage son histoire, celui d'avoir fait partie d'un duo de tueurs en série qui a tué d'autres tueurs en série, à condition que le film inclue un message à son ancienne partenaire dans le crime, Maggie. Billy et Hans volent un Shih Tzu nommé Bonny, ignorant qu'il s'agit de l'animal de compagnie bien-aimé de Charlie Costello, un gangster imprévisible et violent. Les voyous de Charlie, dirigés par Paulo, découvrent le lien de Hans avec l'enlèvement. Ils menacent de tuer Marty et Hans, mais le tueur Jack of Diamonds arrive et tue les voyous. Charlie retrouve la trace de Myra et la tue après qu'elle ait refusé de lui dire quoi que ce soit. Billy se rend chez Costello pour rencontrer sa maîtresse, Angela, qui est aussi la petite amie de Charlie. Après que Billy lui ait révélé qu'il akidnappé Bonny, elle appelle Charlie pour le lui dire. Après avoir appris par Hans que Charlie a assassiné Myra, Billy tire sur Angela en représailles. Charlie arrive à l'adresse de Billy et découvre de nombreux paquets de cartes à jouer avec des valets de carreaux manquants, et se rend compte que Billy est le tueur de "Jack of Diamonds".

Marty, Billy et Hans quittent la ville avec Bonny. Hans révèle qu'il était le Quaker, Marty ayant écrit son histoire après l'avoir entendu d'un Billy ivre. Le trio s'enfonce dans le désert et installe le camp. Billy suggère que le script de Marty se termine par une fusillade entre les psychopathes et Charlie et son équipe.

Marty et Hans voient un gros titre disant que Billy est recherché en lien avec les meurtres de Jack of Diamonds. Marty affronte Billy, qui révèle qu'il a assumé le personnage de Jack of Diamonds pour donner l'inspiration à Marty. Marty dit à Billy qu'ils doivent rentrer chez eux. Pendant ce temps, Hans a une vision de Myra dans laquelle elle est dans un «endroit gris», ce qui le conduit à remettre en question sa croyance dans l'au-delà. Il ignore les réconforts de Marty vu que sa vision était une hallucination due au peyotl. Billy met le feu à la voiture, appelle Charlie, lui dit où ils se trouvent et, dans le but de dissiper les doutes de Hans sur une vie après la mort, prétend faussement avoir usurpé l'identité de Myra, après avoir été incapable de décrire ce que Myra avait dit précisément à Hans dans sa vision d'elle, à part qu'il était « gris » comme Billy l'avait entendu plus tôt, Hans part en s'éloignant. Billy, avec Bonny, attend avec impatience l'arrivée de Charlie, dans l'intention d'avoir une fusillade culminante. Charlie arrive seul, sans arme à part un fusée éclairante. Un Billy enragé tire sur Charlie, se sentant trompé. Marty s'enfuit avec Charlie, dans l'intention de l'emmener à l'hôpital, tandis que Billy se rend compte du but de la fusée éclairante et le tire. Hans trouve les voyous de Charlie attendant le signal de la fusée. Le grand groupe attire l'attention de la police, qui se rapproche. Hans fait semblant de tirer une arme, ce qui pousse Paulo à lui tirer dessus devant la police. Avant de mourir, Hans dit « Ce n'est pas du tout gris ».

Les voyous se dirigent vers le signal, avec la police à leur poursuite, et rencontrent Marty et Charlie, qui révèle qu'il n'a subi qu'une blessure superficielle. Charlie retourne alors vers Billy. Après une fusillade, Charlie et Billy s'affrontent, tenant respectivement Marty et Bonny en otage. Charlie libère Marty et tire sur Billy juste au moment où la police arrive. Charlie et Paulo sont arrêtés, mais Bonny reste aux côtés de Billy mourant. Marty visite la scène de la mort de Hans et trouve un magnétophone avec des suggestions pour Sept Psychopathes

Marty, ayant adopté Bonny, termine le scénario. Quelque temps plus tard, après la projection du film en salles, Marty reçoit un appel de Zachariah, qui a l'intention de le tuer pour avoir oublié de laisser un message comme promis. En entendant l'acceptation fatiguée et résignée de Marty, Zachariah se rend compte que les expériences de Marty ont fait de lui un homme changé et décide de l'épargner.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : version française (VF) sur RS Doublage ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca

Références[modifier | modifier le code]

Le nom de famille de Charlie Costello est inspiré du gangster Frank Costello.

On peut aussi remarquer la fameuse boite chinoise (cachée dans tous les films d'animation Pixar) sur la table basse de la maison de Billy.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Sept Psychopathes ne rencontre pas un énorme succès commercial, puisqu'il totalise 23 492 318 $ de recettes au box-office mondial, dont 15 024 049 $ sur le territoire américain[1],[2].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Sept Psychopathes a rencontré un accueil favorable de la part des critiques professionnelles des pays anglophones, avec 83% d'avis positifs sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 197 commentaires collectés et une moyenne de 7,110[3] et un score de 66100 sur le site Metacritic, basé sur 43 commentaires collectés[4]. Toutefois, en France, il est moins bien reçu par les critiques, obtenant une moyenne de 2.35 sur le site Allociné, pour 19 commentaires collectés[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Seven Psychopaths », sur The Numbers (consulté le 11 février 2014).
  2. (en) « Seven Psychopaths », sur Box Office Mojo (consulté le 11 février 2014).
  3. (en) « Seven Psychopaths », sur Rotten Tomatoes (consulté le 11 février 2014)
  4. (en) « Seven Psychopaths », sur Metacritic (consulté le 11 février 2014)
  5. « « 7 Psychopathes » : critiques presse », sur Allociné (consulté le 11 février 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]