Collision (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collision (homonymie) et Crash.
Collision
Titre québécois Crash
Titre original Crash
Réalisation Paul Haggis
Scénario Paul Haggis
Robert Moresco
Acteurs principaux
Sociétés de production Bob Yari Productions
DEJ Productions
Blackfriars Bridge Films
Harris Company
ApolloProScreen Filmproduktion
Bull's Eye Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Drame
Durée 112 minutes
115 minutes (Director's cut)
Sortie 2004

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Collision (Crash) est un film choral américano-allemand réalisé par Paul Haggis sorti en 2004, duquel a été adaptée une série télévisée : Crash.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les fêtes de fin d'année se préparent à Los Angeles. Un vol de voiture, un accident de la route, des individus de couches sociales et ethniques différentes qui vont être amenés à se croiser. Une peinture réaliste sur la composition de l'Amérique d'aujourd’hui, et de son communautarisme exacerbé, où la différence, qu'elle soit sociale ou raciale, est omniprésente dans les rapports humains, et où personne n'est ni tout noir ni tout blanc.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

La réception critique du film a été plutôt positive, obtenant 75% d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes, pour 199 critiques et une note moyenne de 7,1/10[1] et un score de 69/100 sur le site Metacritic, pour 36 critiques[2].

. La revue Positif évoque un film qui met « en cause les idées reçues d'une société où une attitude antiraciste peut cacher une manipulation politique ». Le Figaroscope y voit un film « de l'Amérique post-11 septembre ». Rolling Stone qualifie pour sa part de « film puissant, complexe et indispensable ».

Box-office[modifier | modifier le code]

Collision sort aux États-Unis dans 1 864 salles et rapporte 9 107 071 $ le week-end de sa sortie, pour une moyenne de 4 885 $, lui valant d'être classé quatrième du box-office à cette période[3]. Il reste durant onze semaines dans le top 20 hebdomadaire[3]. Au final, le long-métrage engrange 54 580 300 $ de recettes en fin d'exploitation, rapportant sept fois plus que son coût de production[3]. En dépit de son succès commercial, Collision a été le film ayant obtenu l'Oscar du meilleur film depuis Le Dernier Empereur en 1987 à connaître le plus faible succès au box-office américain[4]. À l'étranger, il totalise 43 829 761 $ et doit ses meilleures recettes en Espagne (10 270 180 $) et au Royaume-Uni (11 088 304 $)[3]. Au cumul des recettes américaines et internationales, Collision rapporte 98 410 061 $[3].

En France, distribué au départ dans 152 salles, Collision prend la troisième place du box-office avec 180 564 entrées la semaine de sortie[5]. Dès la semaine suivante, il est distribué dans 174 salles et engrange 228 357 entrées supplémentaires au cours des deux semaines suivant sa sortie, tout en évoluant avec une baisse assez stable (-30% en deuxième semaine et -19% en troisième semaine), pour un total de 408 921 entrées[5].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Awards of the Japanese Academy, 2007 (Best Foreign Language Film)
  • Oscars du cinéma* Art Directors Guild, 2006 Laurence Bennett & Brandee Dell'Aringa
  • BAFTA Film Award 2006 (Best Cinematography…)
  • British Independent Film Awards, 2005 (Best Foreign Film)
  • Broadcast Film Critics Association Awards, 2006
  • Chicago Film Critics Association Awards, 2006 (Matt Dillon, Terrence Howard, Ludacris)
  • Cinema Audio Society, USA 2006 (Outstanding Achievement in Sound Mixing for Motion Pictures)
  • Cinema Brazil Grand Prize, 2007 (best foreign-language Film)
  • Edgar Allan Poe Awards 2006
  • Empire Awards, UK, 2006, (scene of the year, best film, best actor Matt Dillon)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]