Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant

Titre québécois Au royaume désenchanté
Titre original Happily N'Ever After
Réalisation Paul J. Bolger
Scénario Robert Moreland
Sociétés de production TF1 Video
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Animation
Comédie parodique
Durée 87 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cendrillon et le Prince (pas trop) charmant ou Au royaume désenchanté au Québec (Happily N'Ever After) est un film d'animation américano-allemand réalisé par Paul J. Bolger, sorti en 2007. Le film constitue une parodie des contes de Grimm ou contes de fées traditionnels, un peu à la manière de Shrek.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se situe sur les terres enchantées du pays des contes de fées. Munk et Mambo, les assistants du magicien qui s'assurent de l'équilibre entre le bien et le mal dans cette belle contrée, se voient confier la garde de la balance et du bâton magique de leur maître. L'équilibre entre le bien et le mal fait en sorte que chaque conte a sa fin heureuse. Cependant, dans l'histoire de Cendrillon, lors du grand bal du Prince, la méchante belle-mère, Frieda (Sigourney Weaver dans la version américaine), apprend où se situe la cachette du magicien et vole le bâton magique. Elle prend alors le contrôle du Royaume où règnent désormais les méchants. La princesse Sandy, diminutif de Cendrillon, se lance alors, en compagnie de Munk et Mambo, ainsi que Rick, le serviteur du Prince, à la recherche du Prince Charmant pour stopper Frieda. Au cours de l'histoire, elle devra résoudre un difficile dilemme amoureux : choisir celui qu'elle aime entre le Prince Charmant, ou le grand amour, qui n'est autre que Rick, qui l'aime depuis le tout début.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[1])

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de doublage V. F. du film » sur Alterego75.fr, consulté le 25 mai 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]