2 Fast 2 Furious

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
2 Fast 2 Furious
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original du film

Titre québécois Rapides et Dangereux 2
Titre original 2 Fast 2 Furious
Réalisation John Singleton
Scénario Michael Brandt
Derek Haas
Acteurs principaux
Sociétés de production Original Film
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Action
Durée 107 minutes
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

2 Fast 2 Furious ou Rapides et Dangereux 2 au Québec, est un film américain réalisé par John Singleton, sorti en 2003. Il s'agit du deuxième film de la série Fast and Furious.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après avoir laissé s'échapper le fugitif Dominic Toretto, l'ancien officier de police Brian O'Conner est maintenant lui aussi en cavale et quitte Los Angeles pour Miami afin de commencer une nouvelle vie. Mais une nuit, il est pris par les agents des douanes. Le FBI lui offre une dernière chance : s'il accepte de prendre part à une opération conjointe des douanes et du FBI, son passé criminel sera effacé. Le but de la mission est d'arrêter Carter Verone, baron de la drogue argentin. Pour le prendre en flagrant délit de blanchiment d'argent, il devra faire appel à ses compétences de pilote de rue. Refusant le partenaire que le FBI veut lui adjoindre, il impose la présence d'un ancien ami, Roman Pearce, devenu pilote de stock car et assigné à résidence pour des délits commis des années auparavant. On lui promet également d'effacer tout son casier judiciaire s'il accepte la mission. Leurs retrouvailles sont houleuses puisque Roman fut arrêté alors que son vieux pote Brian était devenu flic depuis à peine quelques mois. L'amitié reprend tout de même le dessus. Ils sont secondés par la plantureuse Monica Fuentes, « fiancée » de Carter et en fait flic infiltrée depuis longtemps, tout comme Brian à l'époque de l'affaire Toretto[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau de la France France, Drapeau de la Suisse Suisse et Drapeau de la Belgique Belgique :

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

2 Fast 2 Furious
Soundtrack
Bande originale de Divers artistes
Sortie
Genre Rap, R'n'B
Label Def Jam / DTP

Bandes originales de Fast and Furious

No Titre Interprète(s) Durée
1. Start (Intro) Ludacris 0:09
2. Act a Fool Ludacris 4:30
3. Represent Trick Daddy 3:38
4. Slum * I-20 3:06
5. Pick Up The Phone Tyrese, Ludacris & R. Kelly 4:53
6. Hands In The Air 8 Ball 4:12
7. Gettin' It * Chingy 4:19
8. Block Reincarnated Shawnna, Kardinal Offishall 4:18
9. Pump It Up Joe Budden 4:11
10. Hell Yeah * Dead prez 4:32
11. Peel Off Jin 4:09
12. We Ridin' * Fat Joe 3:01
13. Rollin on 20's' Lil' Flip 4:09
14. Fuck What a Nigga Say * Dirtbag 3:16
15. Oye Pitbull 4:03
16. Miami K'Jon 4:18
17. Finish (Outro) Ludacris 0:10

(*) indique les titres n'apparaissant pas dans le film

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Pour le film, Paul Walker, Tyrese et Devon Aoki ont tous pris des cours dans une école de conduite sportive, bien qu'au moment du tournage Devon Aoki, qui interprète Suki, n'avait pas le permis[3].
  • Paul Walker, qui interprète Brian O'Conner, a fait une bonne partie des cascades du film lui-même[4].
  • Les Mitsubishi conduites par les deux personnages principaux n'étaient pas encore sorties à la vente, Mitsubishi les a exceptionnellement fournies en avance pour le tournage[5].

Les voitures utilisées[modifier | modifier le code]

Modèle Couleur Année Conduite par Puissance Fin
Mitsubishi 3000 GT Rouge 1998 Brian O'Conner 320 ch Abandonnée par Brian O'Conner au milieu du prologue, car potentiellement reconnue par la police.
Nissan Skyline GTR Grise/Vinyle bleu 1999 Brian O'Conner 505 ch Détruite après une intervention de la police qui a utilisé un canon électrostatique qui détruit le circuit électrique de la voiture
Mitsubishi Lancer Evolution VII Jaune/Vinyle vert 2003 Brian O'Conner et Tej Parker 280 ch
Mitsubishi Eclipse Spyder Violet/Vinyle argenté 2003 Roman Pearce et Suki 210 ch
Chevrolet Camaro Yenko Bleu/Bandes blanches 1969 Brian O'Conner 455 ch Détruite à la fin du film après un saut dangereux sur un yacht
Dodge Challenger Hemi Orange/Bande noire 1970 Roman Pearce 425 ch Hors d'usage à la fin du film après une collision avec une Lincoln Navigator noire
Toyota Supra Beige/Vinyle marron et blanc 1996 Slap Jack 654 ch Légèrement abimée après un saut dans la première course, lors de la levée du pont
Mazda RX-7 Orange/Vinyle jaune 2002 Julius
Honda S2000 Rose/Dessins mangas rose 2000 Suki 380 ch Légèrement abimée après un saut dans la première course, lors de la levée du pont
Saleen S281 Extrême Rouge 2003 400 ch Écrasée par un camion pendant la course au début du film
Dodge Viper Jaune 2003 505 ch
BMW M3 Noire kit Mashaw 1998 456 ch Accidentée après avoir percuté des plots de sortie d'autoroute
Corvette C5 Gris 2003 405 ch Détruite après avoir foncé dans la Saleen
Cadillac DeVille Marron 1968 Roberto et Enrique Pare-brise brûlé par Roman

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Résumé de 2 Fast 2 Furious », sur allociné.fr (consulté le 17 mai 2015).
  2. (en) 2 Fast 2 Furious sur l’Internet Movie Database
  3. « Secrets de tournage de 2 Fast 2 Furious », sur allociné.fr (consulté le 17 mai 2015).
  4. « 10 choses ur Fast & Furious », sur ztele.com (consulté le 17 mai 2015).
  5. (en) Patrick George, « Now You Can Own Paul Walker's Mitsubishi Evo From 2 Fast 2 Furious », sur jalopnik.com (consulté le 17 mai 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]