Slevin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Slevin
Titre original Lucky Number Slevin
Réalisation Paul McGuigan
Scénario Jason Smilovic
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau du Canada Canada
Durée 108 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Slevin ou Bonne chance Slevin au Québec est un film américain réalisé par Paul McGuigan, sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Slevin n'a vraiment pas de chance. Viré de son emploi, sans maison, il vient de surprendre sa copine avec un autre homme. En plus de cela, il se fait voler ses papiers en se rendant chez Nick Fisher, un pote à New-York. Et comme s'il n'avait pas assez de problèmes, son ami a tout simplement disparu et deux parrains new-yorkais s'en prennent à lui. En effet, le Rabbin et le Boss, qui se livrent une guerre de gangs sans merci, ont un point commun : Nick Fisher leur doit beaucoup d'argent. Et chacun d'entre eux va demander un service à Slevin, puisqu'il ne peut payer la dette de Nick. Une embrouille à la « Kansas City Shuffle » comme dirait Goodkat, un célèbre tueur, qui espère en finir avec une histoire qui se trame depuis plus de vingt ans, à l'époque où les deux parrains étaient complices…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : VF = Version Française[réf. nécessaire] et VQ = Version Québécoise[3]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un succès commercial modéré, rapportant environ 56 308 000 $ au box-office mondial, dont 22 495 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 27 000 000 $[4]. En France, il a réalisé 328 851 entrées[5].

Il a reçu un accueil critique mitigé, recueillant 51 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,9/10 et sur la base de 153 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[6]. Sur Metacritic, il obtient un score de 53/100 sur la base de 36 critiques collectées[7].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Dans le générique du film un certain "Nick Fischer" (avec un C dans le nom de famille, contrairement au personnage du film) apparaît en tant qu'assistant de la société de production du film.
  • Ce film marque le retour de Danny Aiello au grand écran après 11 ans d'absence (1995-2006).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Slevin sur The Numbers
  2. (en) Slevin sur l’Internet Movie Database
  3. « Fiche du doublage québécois du film » sur Doublage Québec, consulté le 29 décembre 2014
  4. Slevin sur Box Office Mojo.
  5. Slevin sur JP‘s Box-Office.
  6. Slevin sur Rotten Tomatoes.
  7. Slevin sur Metacritic.

Lien externe[modifier | modifier le code]