Jean Morette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Morette
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
Jœuf, Drapeau de la France France
Nom de naissance
Jean-Marie Auguste MoretteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinctions

Jean Morette, né le à Valleroy (Meurthe-et-Moselle) et mort le à Jœuf (Meurthe-et-Moselle), est un illustrateur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, il suit les cours de Victor Prouvé à Nancy.

Instituteur à Pierrevillers (où il deviendra par la suite le directeur de l'école) et à Carling de 1938 à 1968, ce passionné de la Lorraine est l'auteur et l'illustrateur d'ouvrages au sujet de l'histoire générale de la Lorraine, des villes de Nancy et de Metz.

Jean Morette meurt le à Jœuf[1] et il est inhumé à Batilly[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son œuvre est presque entièrement consacrée à l'histoire de cette province et aux traditions populaires. Nombre de ses dessins ont été publiés dans le journal Le Républicain lorrain[3]. Il illustre entre autres Le Pain au lièvre de Joseph Cressot et le Cœur des hommes de Jean Robinet. En 1996, il reçoit la Feuille d'or de la ville de Nancy pour l'ensemble de son œuvre. L'un des créateurs du musée Lorrain, l'abbé Jacques Choux cite à son propos : « La plume de M. Morette n'écrit pas seulement ; elle dessine aussi et avec quel plaisir, quelle verve, quel talent ! ».

Il est l'auteur de 40 ouvrages et illustrateur de 31 ouvrages[4], parmi lesquels :

  • Nancy (102 pages) publié en 1985 aux éditions Serpenoise, illustré de nombreux dessins et préfacé par l'Abbé Jacques Choux.
  • Jeux de mains, jeux de malins qui font tout de rien, Ed. Serpenoise, Metz,1993 (50 fiches de travaux manuels) (ISBN 9782876921443)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Le lycée professionnel de Landres ainsi que l'école élémentaire de Labry et de Valleroy portent le nom de Jean Morette[6],[7].
  • Depuis 2020, une rue de Metz porte son nom[5].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Notice nécrologique in : Pays Lorrain, 2003, p. 73
  • Michel Caffier, Dictionnaire des littératures de Lorraine, vol. 2, Metz, Éditions serpenoises, , 1042 p. (ISBN 2-87692-612-1, BNF 39113842)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Insee, « Fichier des personnes décédées », sur data.gouv.fr, (consulté le ).
  2. André Michel 2002, p. 69-73
  3. « Jean Morette | Ars Laquenexy », sur www.ars-laquenexy.fr (consulté le )
  4. « Morette, Jean (1911-2002) », sur idref.fr (consulté le )
  5. a b c et d Ville de Metz, « Conseil municipal de la Ville de Metz - Registre des délibarations » [PDF], sur Ville de Metz, Metz, (consulté le ), p. 1.
  6. « Lycée professionnel Jean Morette », sur geolocalisation.onisep.fr (consulté le )
  7. « Mairie de Labry », sur Mairie de Labry (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]