Wayne Shorter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wayne Shorter

alt=Description de l'image Wayne Shorter.jpg.
Informations générales
Naissance 25 août 1933 (81 ans)
Newark (New Jersey)
Activité principale Saxophoniste, compositeur
Genre musical Jazz, jazz-rock
Instruments Saxophone ténor, saxophone soprano
Années actives 1958 -
Labels Blue Note, Columbia, Verve
Site officiel www.wayneshorter.com

Wayne Shorter (né le 25 août 1933 à Newark, New Jersey, aux États-Unis) est un saxophoniste (ténor et soprano) et compositeur de jazz américain.

Ses nombreuses compositions et sa participation à des groupes majeurs de l'histoire du jazz (il est notamment le cofondateur de Weather Report, groupe phare du jazz-rock des années 1970-1980) font de Wayne Shorter l'un des plus importants musiciens de jazz issus des années 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wayne Shorter commence sa carrière au saxophone ténor, faisant un passage de plusieurs années au sein des Jazz Messengers d'Art Blakey (de 1960 à 1964), dont il deviendra le directeur musical.

En septembre 1964, il intègre le nouveau quintette de Miles Davis avec Herbie Hancock (piano), Ron Carter (basse) et Tony Williams (batterie). Au sein de cette formation, Wayne Shorter deviendra vite l'auteur de la plupart des morceaux, avant de suivre Miles Davis dans l'aventure du jazz-rock (In A Silent Way, Bitches Brew), passant alors au saxophone soprano.

En parallèle, Wayne Shorter enregistre une dizaine de disques en tant que leader pendant les années 1960. En 1971, il quitte Miles Davis après le concert du Fillmore East le 7 mars 1970 pour créer avec Joe Zawinul le groupe Weather Report (jazz-rock) où il restera 15 ans.

En 1996, alors qu'il est en pleine tournée européenne avec son éphémère « Quintet » (au sein duquel on pouvait retrouver notamment Alphonso Johnson à la basse, David Gilmore à la guitare, Rodney Holmes à la batterie, et Jim Beard au piano et aux claviers), il apprend le décès de sa femme Ana Maria et de sa nièce, lors de l'accident du vol 800 de la TWA, en 1996. Il se tourne vers le bouddhisme et collabore avec son vieil ami Herbie Hancock à deux reprises, pour les albums 1 + 1 en 1997 et Gershwin's World en 1998.

Il reforme son propre groupe en 2000, le « Wayne Shorter Quartet » avec Danilo Perez au piano, John Patitucci à la basse électrique et acoustique, et Brian Blade à la batterie. Cette formation reprend les nombreuses compositions de son leader en les ré-inventant, et rencontre un important succès tant critiques que public.

En 2004, il obtient un Grammy Award pour son disque Alegría, enregistré a New York par l'ingénieur Dave Darlington. L'année suivante, Stéphane Carini lui consacre un essai qui fait référence (Les Singularités flottantes de Wayne Shorter, Pertuis, Rouge Profond, coll. "Birdland").

Standards[modifier | modifier le code]

On doit à Wayne Shorter une vingtaine de standards :

  • Ana Maria
  • Armageddon
  • Beauty and the Beast
  • Black Nile
  • Delores
  • De Pois Do Amor O Vazio
  • Deluge
  • El Gaucho
  • E.S.P.
  • Fall
  • Fee-Fi-Fo-Fum
  • 502 Blues
  • Footprints
  • House of Jade
  • Iris
  • Ju-Ju
  • Mahjong
  • Miyako
  • Mr Jin
  • Mysterious Traveler
  • Night Dreamer
  • Orbits
  • Pinocchio
  • Prince of Darkness
  • Speak no Evil
  • Virgo
  • Wild Flower
  • Witch Hunt
  • Yes or No

Discographie[modifier | modifier le code]

Comme leader[modifier | modifier le code]

  • 1959 Blues à la Carte
  • 1959 Introducing Wayne Shorter
  • 1960 Second Genesis
  • 1961 Free Form
  • 1962 Wayning Moments
  • 1962 Wayning Moments Plus
  • 1964 Night Dreamer (1964 - Blue Note), en quintet avec Lee Morgan (trompette), McCoy Tyner (piano), Reggie Workman (basse) et Elvin Jones (batterie)
  • 1964 Juju (1964 - Blue Note), en quartet avec McCoy Tyner (piano), Reggie Workman (basse) et Elvin Jones (batterie)
  • 1965 Speak No Evil (1965 - Blue Note), en quintet avec Freddie Hubbard (trompette), Herbie Hancock (piano), Ron Carter (basse) et Elvin Jones (batterie)
  • 1965 The Soothsayer
  • 1965 The Collector
  • 1965 Et Cetera
  • 1965 The All Seeing Eye
  • 1966 Adam's Apple (1966 - Blue Note), en quartet avec Herbie Hancock (piano), Reggie Workman (basse) et Joe Chambers (batterie)
  • 1967 Schizophrenia
  • 1969 Super Nova
  • 1970 Moto Grosso Feio
  • 1970 Odyssey of Iska
  • 1974 Native Dancer
  • 1985 Atlantis
  • 1986 Phantom Navigator
  • 1988 Joy Ryder
  • 1994 High Life
  • 2002 Footprints Live! (2002 - Verve Records), en quartet avec Danilo Perez (piano), John Patitucci (basse) et Brian Blade (batterie)
  • 2003 Alegria
  • 2005 Beyond the Sound Barrier
  • 2013 Without a Net (Blue Note)

Avec Art Blakey & the Jazz Messengers[modifier | modifier le code]

  • 1959 Africaine
  • 1960 A Night in Tunisia
  • 1960 Like Someone in Love
  • 1960 Meet You at the Jazz Corner of the World
  • 1960 Roots & Herbs
  • 1960 The Big Beat
  • 1961 A Day With Art Blakey
  • 1961 Impulse!!! Art Blakey!!! Jazz Messengers!!!
  • 1961 Buhaina's Delight
  • 1961 Mosaic
  • 1961 The Freedom Rider
  • 1961 The Witch Doctor
  • 1961 Tokyo 1961
  • 1962 Caravan
  • 1962 Three Blind Mice, Volume 1
  • 1962 Three Blind Mice, Volume 2
  • 1963 Ugetsu
  • 1964 Free for All
  • 1964 Indestructible

Avec d'autres artistes Blue Note[modifier | modifier le code]

Wayne Shorter en concert au Paris Jazz Festival en 2003.

Avec Miles Davis[modifier | modifier le code]

Avec Weather Report[modifier | modifier le code]

Avec Herbie Hancock[modifier | modifier le code]

Avec d'autres[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 56th Annual GRAMMY Awards Winners & Nominees », sur grammy.com (consulté le 27 janvier 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :