Don Henley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Don Henley

Description de cette image, également commentée ci-après

Don Henley sur scène en 2008

Informations générales
Nom de naissance Donald Hugh Henley
Naissance 22 juillet 1947 (67 ans)
Gilmer, Texas
Activité principale Musicien, Auteur-compositeur, chanteur
Années actives 1970 à aujourd'hui
Labels Asylum, Geffen, Warner Bros.
Site officiel http://donhenley.com/

Donald Henley, né le 22 juillet 1947 à Gilmer (Texas), est un chanteur et un batteur américain du groupe de rock Eagles. Il poursuit aussi une carrière solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Eagles[modifier | modifier le code]

Don Henley a quitté le Texas pour rejoindre Los Angeles en 1970 afin d’enregistrer avec son groupe « Shiloh ». Il rencontre Glenn Frey et tous deux deviennent des membres du groupe d’accompagnement de Linda Ronstadt. Après deux mois seulement, ce groupe devint Eagles.

Le premier album des Eagles a été réalisé en 1972, il contenait le hit "Take It Easy", écrit par Jackson Browne, ainsi que la première tentative de hit par Henley : "Witchy Woman."

Progressivement les vocaux de Henley vont remplacer ceux de Glenn Frey dans les interprétations des Eagles. Le groupe s'est séparé en 1980 après une tournée difficile et tendue venant après l'enregistrement de "The Long Run."

En 1994, le groupe se reforme autour de Glenn Frey et Don Henley et ils sortent un album live. De 1994 à 2007, Don Henley participe à des concerts, festivals et divers apparitions avec le groupe, et à de nombreuses compilations des meilleurs morceaux en studio ou en live.

Ce n'est qu'en 2007 qu'ils sortent de nouveau un album : Long Road Out Of Eden, et il recommence une nouvelle tournée de promotion.

Henley a composé, le plus souvent avec Glenn Frey, la plupart des chansons des Eagles, en particulier "Desperado" et, avec Don Felder, "Hotel California".

Carrière Solo[modifier | modifier le code]

Après la séparation des Eagles, Henley a commencé une carrière solo, son premier album, sorti en 1982 et intitulé I Can't Stand Still, eut un succès mitigé. Henley a collaboré aussi avec Stevie Nicks (ex Fleetwood Mac) pour écrire et interpréter "Leather and Lace" qui a été 6e au Billboard.

En 1984 il réalise Building the Perfect Beast, dont la chanson "The Boys of Summer" a été 5e au Billboard et a permis à Henley de recevoir un Grammy award. D’autres chansons comme "All She Wants To Do Is Dance" (9e au Billboard), "Sunset Grill", et "Not Enough Love in the World" sont aussi souvent passées à la radio.

L’album suivant de Henley The End of the Innocence (1989) a eu encore plus de succès (6 millions de disques vendus). Henley a reçu à nouveau un Grammy award pour cet album et ses chansons The End of the Innocence, "The Heart of the Matter", "The Last Worthless Evening" et "New York Minute".

Pendant ses concerts, Henley interprète quelques morceaux des Eagles, certains (comme "Hotel California") ont de nouveaux arrangements.

Henley resta un long moment sans enregistrer, en raison d’un problème de contrat avec sa compagnie de disque et parce que Eagles se sont reformés en 1994 et ont réalisé un disque en public.

Il a enregistré un nouvel album solo en 2000, Inside Job, qui n’a pas bien marché malgré la chanson "Taking You Home".

En 2005, Henley a refait une tournée avec les Eagles.

Henley est un défenseur de plusieurs causes, concernant l’environnement ou les droits des artistes (avec Sheryl Crow).

Discographie en solo[modifier | modifier le code]

  • I Can't Stand Still (1982)
  • Building the Perfect Beast (1984)
  • The End of the Innocence (1989)
  • Actual Miles: Henley's Greatest Hits (1995)
  • Inside Job (2000)
  • One of These Nights (en public) (2002)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :